Soutenez Midnight on Campus avec Patreon !
Gabriel Costa SMU vs UCF Soccer 2019
(Crédit photo : SMU Athletics)

“Fight for the College Cup” : SMU-UCF en point d’orgue de la saison régulière de soccer universitaire

À l’approche du NCAA Tournament, qui débute le 19 novembre prochain, le soccer universitaire commence à s’agiter. De nombreux événements ont eu lieu au cours des 3 dernières semaines et il a fallu faire un tri dans ce bazar.

Dans un contexte où le retour de la College Cup à Cary est synonyme des rêves les plus fous, les conférences mineures continuent de surprendre depuis le début de la saison.

En plus du traditionnel “French Corner”, cet épisode présente la meilleure opposition des dernières années en soccer (au-delà des frontières des conférences majeures), une conférence sur le point de briser une boucle sans succès et les tournois de conférence les plus attractifs à suivre.

SMU-UCF, une des oppositions les plus sensationnelles des dernières années en soccer

L’une des rencontres les plus attendues de la saison de soccer universitaire a eu lieu dans la conférence AAC. SMU et UCF se sont révélés au fil des semaines comme de réels candidats au titre national et la possible finale du tournoi de l’AAC Tournament entre les équipes s’annonce explosive.

L’engouement était au rendez-vous dans la nuit du 6 au 7 octobre, sur le campus de SMU (plus de 2.700 personnes dans les tribunes). Et, à la surprise générale, même l’équipe de football des Mustangs est venu soutenir le soccer masculin sur le demande de son head coach, Sonny Dykes.

SMU se présentait toujours invaincu à cette rencontre, avec un bilan de 9-0-0, alors que UCF avec une fiche de 7-1-1. L’objectif ? Se départager pour le titre de la saison régulière en AAC. Et les deux équipes font partie des plus offensives de la ligue avec plus de 18 tirs par match à eux deux.

L’esprit d’un jeu porté vers l’avant est ancré dans l’ADN des deux entraîneurs. Cependant, quelque chose les diffère l’une de l’autre : Kevin Hudson se contente à SMU de ne pas être maître de la possession alors que Scott Calabrese en vit à UCF. Une rencontre de qualité est attendue, évidemment, mais le doute qu’elle ne réponde finalement pas aux attentes est présent.

Le coup d’envoi donné, aucun round d’observation à l’horizon.

Les deux opposants respectent leur identité de jeu et cela mène rapidement aux première attaques. Mais, aucun des deux acteurs ne réussit à ouvrir le score à la mi-temps, malgré les tirs (20 tirs tentés avec plusieurs occasions franches).

Tout se décante au retour des vestiaires.

6 buts inscrits en seconde période, où SMU revient par deux fois d’un déficit de 2 buts. La rencontre se solde sur le score final de 3-3 avec 55 tirs tentés, des rebondissements et du beau jeu. Il est fort probable que cette confrontation soit la prochaine finale en AAC ; et ce serait une excellente nouvelle pour la visibilité du soccer de la conférence.

Et, quitte à rêver plus grand, cette rencontre pourrait bien être la prochaine finale nationale lors de la College Cup.

Est-ce enfin l’année de la consécration pour le soccer en C-USA ?

Une malédiction règne en Conference-USA.

Elle a connu et connaît toujours des résultats prolifiques en saison régulière, ce qui lui permet de croire à ramener le Graal. Mais, au bout du chemin, elle se confronte toujours à l’échec.

La C-USA va-t-elle un jour briser cette spirale décevante ? Celle-ci pourrait prendre fin dès cette année. Pourquoi ? Le rapport de force entre les conférences mineures et le “Big 4” a changé. La C-USA a retrouvé un nouveau souffle et elle pourrait prendre avantage de cette situation.

FIU (9-0-4), Marshall (10-1-2), Charlotte (8-1-4) et Kentucky (8-2-3) sont tous les quatre classés parmi les 30 meilleurs RPI ainsi qu’au sein du Top 25 national. La conférence possède à l’heure actuelle 4 sérieux prétendants pour le NCAA Tournament. Et puisqu’il est probable que deux d’entre-eux se trouvent dans la même partie de tableau, cela augmenterait les chances de la C-USA d’atteindre la College Cup.

Suite au démantèlement du programme de soccer de New Mexico, le format du tournoi de conférence a changé et cela impacte la préparation au NCAA Tournament. 6 équipes sont maintenant qualifiées pour le tournoi avec une “bye” pour les deux premières équipes à l’issue de la saison régulière (précédemment, 7 qualifiés où seul le premier obtenait une “bye”).

En changeant son modèle, la C-USA offre une meilleure opportunité à ses meilleures équipes d’accroître plus aisément leur classement RPI et d’apporter une simulation plus réelle du NCAA Tournament.

Les 2 tournois de conférence à suivre : AAC et Big West

La saison régulière va bientôt prendre fin pour laisser place aux différents tournois de conférence. Il s’agit de la dernière marche afin de sécuriser son invitation pour le NCAA Tournament et le champion du tournoi obtient une qualification automatique.

Alors, pourquoi les tournois des conférences AAC et Big West sont-ils intéressants ? Explications.

American Athletic Conference (AAC) :

Suite au revers de SMU face à Memphis, UCF devrait bien finir seul en tête de la conférence et obtenir l’organisation complète du tournoi à domicile.

Après la rencontre sensationnelle disputée lors de saison régulière, UCF et SMU sont les finalistes attendus du tournoi. Aucune autre équipe semble pouvoir leur barrer la route mais le spectacle sera de toute évidence au rendez-vous dans une conférence où le beau jeu est le maitre-mot avant tout.

(Tous les matchs seront diffusés sur la page Facebook de la conférence le 9, 13 et 16 novembre.)

Big West Conference :

La meilleure tête de série accueille la rencontre à domicile. Les deux premiers de la saison régulière accèdent directement aux demi-finales. UC Irvine et UCSB sont les favoris mais cela n’a pas que peu d’importance dans une conférence Big West où les outsiders brillent ces dernières années.

Il faut encore qu’ils confirment leur place au tournoi de conférence mais CSU-Fullerton sera l’une des équipes à suivre alors que UC Davis est devenu un vrai poil à gratter depuis maintenant 2 ans. 

(Tous les matchs seront diffusés sur BigWest.TV le 6, 9 et 16 novembre.)

“French Corner” : première analyse de la saison des français en NCAA

Dernière ligne droite pour les français dans l’accession au NCAA Tournament.

La plupart d’entre-eux devraient assister à leur tournoi de conférence. Cependant, l’incertitude règne quant à leur situation, à l’exception de Louis Perez, en train de porter les Knights de UCF.

Paul-Andre Guerin (GK) et Alexandre Castaing (D) de CSU-Fullerton (9-5-1) :

CSU-Fullerton se trouve dans une position délicate dans la conférence Big West. Les Titans détiennent pour l’instant cette 6ème et dernière place qualificative pour le Big West Tournament. Ils ont grandement besoin de Paul-Andre Guerin pour garder les cages et les amener vers le titre.

Le français ne choisit pas ces matchs mais il possède cette inexplicable habitude de briller au cours de cette période décisive de la saison. Le portier français sortira-t-il une nouvelle fois de son sommeil pour offrir à CSU-Fullerton un 4ème tournoi de conférence et obtenir une seconde fois le lauréat du MVP de la finale ?

Quant à Alexandre Castaing, il a réussi à gagner du temps de jeu et une place dans le 11 de départ contre Maryland. Malheureusement, une blessure à Cal Poly est survenu et le rend indisponible jusqu’à la fin de saison.

Titouan Le Menex (D) et Ryan Medilah (F) de FGCU (6-6-3) :

L’hémorragie s’est arrêtée à FGCU. Les Eagles semblent enfin avoir appris de leurs erreurs et les résultats ont repris de bon train.

Les coéquipiers de Ryan Medilah et Titouan Le Menec sont seuls en tête de l’Atlantic Sun, grâce à un jeu et une cohésion d’équipe bien meilleurs. L’objectif de participer à leur premier NCAA Tournament se rapproche petit à petit.

Arthur Herpeck (D), Emmanuel Kouma (D) et Sylvain Coco (D) de Rider (3-3-0) :

La saison de Rider ressemble bien à la précédente : les 3 français doivent vivre avec les suspensions et les blessures.

Il n’y a aucune raison à l’heure actuelle de s’inquiéter pour Arthur HerpeckEmmanuel Kouma et Sylvain Coco. La conférence MAAC est l’une des conférences les plus faibles du pays. Le moment de vérité reste le tournoi de conférence et ils ont déjà prouvé qu’ils restaient dominants même en tant qu’outsider.

Ugo Tritz (GK) de Omaha (3-6-3) :

Ugo Tritz a perdu sa place titulaire à Omaha. Son head coach a jugé que sa doublure a réalisé des prestations suffisamment convaincantes pour prendre la place du portier français.

Julien Armaroli (D) de Grand Canyon (4-4-4) :

Un coup, titulaire. Un coup, remplaçant. Et un coup, rien. C’est ainsi que Schellas Hyndman “manage” Julien Armaroli, un des acteurs majeurs du titre de conférence WAC remporté la saison dernière.

Jordan Barbara (F) de Liberty (4-10-0) :

Jordan Barbara est relégué sur le banc de Liberty et il doit se contenter des quelques minutes que lui offre son head coach. La série noire continue pour les Flames, qui les rapproche d’une fin de saison précoce.

Louis Perez (M) de UCF (9-1-2) :

L’impact de Louis Perez se ressent de plus en plus au fil des semaines. Lors de chacune des dernières rencontres de UCF, il est présent soit à la passe, soit à la finition, ou bien encore dans les deux catégories statistiques. Il participe aussi pleinement à la série d’invincibilité de son équipe à 10 matchs consécutifs.

En maintenant ces performances, les Knights peuvent à croire à une participation à la College Cup et même à ramener le premier titre national de l’histoire du programme.

Joris Ahlinvi (M) de Indiana (8-2-3) :

Joris Ahlinvi a enfin débuté sur le terrain avec Indiana, contre Penn State. Il n’a pas mis longtemps à marquer les esprits puisqu’il marque dès son retour. Il a débuté lors des 4 dernières rencontres des Hoosiers mais il est encore trop tôt pour juger son impact.

Merveil Bilomba (D) de ETSU (5-6-2) :

Un bilan sur la saison de Merveil Bilomba avec ETSU est encore trop prématuré. Les Buccaneers sont attendus en tant que poids lourd de la SoCon et la saison de conférence vient à peine de débuter.

Sébastien Hauret (M) de Old Dominion (3-8-1) :

La dernière saison de Sébastien Hauret avec Old Dominion n’augure rien de bon. Le milieu français est radicalement sous-utilisé dans son rôle de 10. Et bien que les Monarchs ont obtenu quelques beaux résultats, cette équipe est désemparée et pourrait même manquer le tournoi de conférence.

William James-Herve (F) de Maryland (7-4-2) :

Toujours blessé, William James-Herve n’a pas retrouvé les terrains.

Les dernières rencontres de la saison régulière de soccer universitaire :

Jeudi 24 octobre :

  • St. John’s vs Georgetown (BIG EAST) – 1h00 heure française – BIG EAST Conference sur Youtube
  • CSU-Fullerton vs UC Irvine (Big West) – 4h00 heure française – Big West.TV

Dimanche 26 octobre :

  • FGCU vs NJIT (A-SUN) – 1h00 heure française – FGCU Men’s soccer sur Facebook
  • South Florida vs UCF (AAC) – 1h00 heure française – gousfbulls.com
  • Seattle U vs Utah Valley (WAC) – 22h00 heure française – wacdigitalnetwork

Jeudi 29 octobre :

  • Duke vs Denver – 23h00 heure française – ESPN Player

Samedi 1 novembre :

  • Virginia vs North Carolina (ACC) – 1h00 heure française – ESPN Player
  • Albany vs New Hampshire (America East) – 1h00 heure française – America East TV

Dimanche 2 novembre

  • Cal Poly vs UCSB (Big West) – 1h00 heure française – BigWest.TV
  • Pacific vs San Diego (WCC) – 4h00 heure française – wccsports.com et watchstadium
  • Omaha vs Oral Roberts (Summit league) – 20h00 heure française – MAVS ALL-ACESS

Samedi 9 novembre

  • Oregon State vs Stanford (Pac-12) – 1h00 heure française – Pac-12 Network international sur Youtube

Dimanche 10 novembre

  • Washington vs Stanford (Pac-12) – 23h00 heure française – Pac-12 Network International
Plus de lecture ?
Christian Pinzon CSU Fullerton Soccer 2019
“Fight for the College Cup” : les premières sensations de la saison de soccer, CSU-Fullerton, Missouri State et Navy