Soutenez Midnight on Campus avec Patreon !
(Crédit photo : AP Photo-Gary McCullough)

Will Wade suspendu par LSU après des révélations de l’enquête du FBI

L’Université de LSU a annoncé, ce vendredi soir, que Will Wade a été suspendu indéfiniment à la suite de nouvelles révélations de l’investigation du FBI, impliquant le head coach du programme de basketball des Tigers.

Selon une écoute électronique interceptée entre Will Wade et l’ancien agent de joueurs Christian Dawkins, révélée par Yahoo Sports, le head coach de LSU aurait été impliqué dans une offre d’argent pour le recrutement d’un joueur en 2017.

Le Président de l’Université de LSU, F. King Alexander, et le directeur athlétique des Tigers, Joe Alleva, ont publié la suspension de Will Wade au sein d’un communiqué de presse sans plus attendre. Ils précisent que Tony Benford a été désigné comme le head coach intérimaire en l’absence de Will Wade.

 

Qu’est-il reproché à Will Wade ?

 

Pat Forde, Pete Thamel et Dan Wetzel (Yahoo Sports) ont appris que Will Wade, au cours d’un échange avec Christian Dawkins, avait réalisé une “strong-ass offer” pour le recrutement d’un joueur. Le head coach de LSU avait également exprimé sa frustration car une personne tierce (proche du joueur) n’avait pas encore accepté “l’offre” en question.

“Mec, je lui ai proposé une [insulte] grosse offre il y a un mois de cela. [Insulte] de grosse.”

“Le problème est que je sais pourquoi il ne l’a pas encore accepté. C’était un peu orienté vers la famille, pour s’occuper de la mère et pour s’occuper de l’enfant. C’était orienté vers cela. Maintenant, je sais qu’il n’a pas tout expliqué à la mère. Je sais qu’il n’a pas reçu une part assez importante dans l’accord.”

Un peu plus tôt dans la conversation, Will Wade a laissé entendre l’identité du joueur recruté en question alors qu’il exprimait sa frustration de la lenteur du recrutement.

“Je pensais hier soir à la situation avec Smart,” disait le head coach de LSU. “Je vais être honnête avec toi, je suis [insulte] de fatiguer de m’occuper de cela. Cela n’aurait pas dû être si [insulte] de compliqué.”

Parle-t-il de Javonte Smart ? Ce dernier est actuellement un freshman à LSU et a joué toute la saison avec les Tigers. Il n’existe aucune confirmation quant à ce sujet, malgré le déroulement des événements.

A la suite du premier procès du FBI contre le système de corruption en basketball universitaire, on sait que Christian Dawkins a participé aux écoutes électroniques du FBI entre le printemps et l’été 2017. Selon ESPN, l’ancien agent de joueurs aurait contacté Will Wade à trois reprises entre le 17 et le 30 juin 2017. Javonte Smart s’est officiellement engagé avec LSU, sur Twitter, le 30 juin 2017.

Le premier procès du FBI a également mis en lumière que Will Wade était également impliqué dans le recrutement d’un prospect de la classe de recrutement en 2019, Balsa Koprivica, qui s’est finalement engagé avec Florida State.

 

Quel est le futur de LSU… et de Will Wade ?

 

Actuellement écarté de l’équipe de basketball de LSU, le futur de Will Wade demeure en suspens avec les Tigers, qui réalisent la meilleure saison depuis 2008-09, avec un record de 25-5 et une première place en conférence SEC (à égalité avec Tennessee).

Will Wade a d’ores et déjà été appelé par le FBI afin d’être questionné au deuxième procès contre le système de corruption, qui doit débuter le 22 avril prochain.

Les récentes découvertes devraient très certainement appelées à des questions plus agressives sur ses méthodes de recrutement. Mais plus important encore, son poste de head coach des Tigers (ainsi que les possibles sanctions à l’encontre de LSU) tient sur les connaissances qu’il possédait et qu’il avait partagé avec son administration.

Si Will Wade n’avait pas partagé ses opérations avec ses supérieurs, et que ces dernières s’avèrent être vérifiées, il est quasiment certain qu’il sera renvoyé par LSU. Et le fait qu’il soit appelé à la barre par le FBI laisse penser que l’organisation gouvernement possède des preuves de ses actions.

A propos de LSU, si l’administration était au courant des recrutements illicites de Will Wade et qu’elle a autorisé l’éligibilité et la mise en jeu de Javonte Smart, par exemple, le Comité des Infractions de la NCAA devrait certainement abattre une sanction extrêmement lourde. Une inéligibilité pour les prochaines March Madness, une perte de victoires et une perte de bourses universitaires seraient alors en jeu.

Quoi qu’il en soit, le futur très proche de LSU semble relativement limpide.

La participation à la prochaine March Madness ne fait aucun doute, qu’elle se déroule avec ou sans Will Wade en position de head coach, puisque le procès se déroule deux semaines après la fin du NCAA Tournament. LSU ne devrait pas s’auto-infliger des sanctions pour des infractions qui n’ont pas été encore vérifiées.

Plus de lecture ?
Joe Burrow Ed Orgeron LSU vs Alabama 2019
LSU et Ed Orgeron signent leur retour au sommet avec le succès face à Alabama