Poursuivez la conversation avec notre communauté sur Discord !
Stanford Natation 2020
(Crédit photo : Stanford Athletics)

“Swim and Dive” : Stanford domine California pour la 5ème fois consécutive

Comme chaque saison, le duel entre le Cardinal de Stanford et les Golden Bears de California est très attendu. L’opposition entre les deux écoles rivales est même devenue une institution en natation universitaire.

California s’est déplacé de l’autre côté de la Baie de San Francisco avec l’ambition de mettre fin à la série de 36 matchs gagnés par Stanford en Division I. La rencontre sur le papier promettait une belle lutte.

Pourtant, elle a rapidement tourné en démonstration de Stanford

Pour les résultats détaillés de la rencontre entre les universités.

Comment se déroule un “dual match” en NCAA ?

Un “dual match” est un meeting opposant deux universités, sur le campus de l’une ou de l’autre. La rencontre a généralement lieu dans un petit bassin de 25 yards. Les nageuses nagent en maillot de bain, contrairement aux championnats de conférences et aux Nationals.

Les épreuves :

  • Nage libre : 50 yards, 100 yards, 200 yards, 500 yards et 1000 yards.
  • Dos, papillon et brasse : 100 yards et 200 yards.
  • Relais : 4×50 yards et 4×50 yards 4 nages.
  • Plongeon : 1m et 3m.

Les modalités du match :

Chaque équipe ne peut proposer que 3 nageurs par course et 2 plongeurs par concours.

Seulement les 5 premiers nageurs de chaque course marquent des points, et, parmi eux, seuls 3 nageurs peuvent marquer des points par équipes. Le premier donne 9 points à son équipe, le deuxième 4, le troisième 3, le quatrième 2 et le cinquième 1. Même système pour le détail des points au plongeon.

(Crédit: Stanford Athletics)

Cependant, toutes les rencontres n’ont pas les mêmes règles. Parfois, il est possible d’avoir plus de nageurs et plus de plongeurs. Et, en cette année olympique, les matchs peuvent avoir lieu dans un bassin de 50m.

Lors des “dual matchs”, les temps ne sont jamais exceptionnels puisque les nageurs sont en maillot de bain et ne sont pas spécialement préparés pour performer. Le but est de ramener le plus de points possibles.

La place est plus importante que le chronomètre.

Abbey Weitzeil, seul rayon de soleil contre Stanford

Le Cardinal a honoré le traditionnel “Senior Day” de la plus belle des manières. L’équipe de Greg Meehan n’a laissé que des miettes à l’équipe de Teri McKever et Stanford s’impose largement face à California (193 points contre 104 points pour les Golden Bears).

Dès la première course, les locaux ont envoyé un message fort : Stanford est imprenable dans sa propre piscine.

Les Golden Bears ont dû attendre le 50 yards nage libre pour gagner leur première course de la rencontre. Abbey Weitzeil, en grande forme, a remporté la course avec une belle marge avec un temps de 21.89s, loin devant sa dauphine. Ensuite, elle a enchainé en s’imposant sur le 100m nage libre.

Grâce à elle, California a aussi gagné le 4×50 yards 4 nages. Son dernier 50 yards lancé en 21.33s a permis à son équipe de remporter la course. 

Stanford remporte 12 des 16 épreuves du meeting

Le Cardinal a recommencé à enchainer les victoires après le 100m nage libre. D’ailleurs, Stanford a réalisé 5 sweeps sur le meeting et envoie un message fort à quelques jours des championnats de conférence Pac-12.

Avec une telle domination, Stanford a pu se passer de Brooke Forde dans sa discipline de prédilection, le 500 yards nage libre. Katie Drabot s’est imposée au 200 yards papillon pour sa dernière à domicile.

(Crédit: Al Sermeno)

Stanford n’est pas aussi puissant que d’habitude. Cependant, cette victoire permet à l’équipe d’avoir des arguments pour la défense de son titre national. Le Cardinal a remporté chaque titre national chez les filles depuis 2017.

A l’inverse, California a montré que l’équipe ne possédait pas de réel réservoir derrière Abbey Weitzeil. Toutefois, elle reste l’une des équipes favorites pour le titre national si elle parvient à faire mieux aux championnats de Pac-12. 

Plus de lecture ?
Rahiti De Vos Utah Utes Natation 2020
Rahiti De Vos (Utah) : “je termine ma dernière course [en NCAA] sur mon meilleur temps”