Léon Marchand Arizona State Sun Devils Natation 2022
(Crédit photo : Chuckarelei)

Léon Marchand (Arizona State) frappe fort pour ses débuts en NCAA !

Le toulousain Léon Marchand a marqué le début de saison en natation universitaire avec des performances incroyables. En effet, le représentant français de l’équipe d’Arizona State a brillé en remportant 4 médailles d’or et 2 d’argent aux championnats de conférence Pac-12.

L’or sur le 200y brasse, le 200y, le 400y 4 nages et le 4x200y nage libre.

L’argent en relais sur le 4x100y nage libre et le 4x100y 4 nages.

A Federal Way (Washington), le français est le seul nageur avec Björn Seeliger (California) à réaliser un 3/3 sur les courses individuelles aux championnats de Pac-12. Le nageur des Dauphins du TOEC a démontré qu’il avait pris la bonne décision en intégrant le programme de natation d’Arizona State, dirigé par la légende Bob Bowman, mentor de Michael Phelps.

Et, dans quelques jours, Léon Marchand se présentera comme l’un des nageurs avec les meilleures chances de briller à Atlanta (Georgie) aux NCAA Men Swimming & Diving Championships

https://twitter.com/pac12network/status/1499934622167146496?s=21

Pour les résultats individuels et collectifs à l’issue des championnats de conférence Pac-12.

Freshman… et déjà élu MVP de la conférence Pac-12 

Léon Marchand a été d’une force incroyable cette semaine aux championnats de Pac-12.

Il a nagé tous les jours et, à chaque fois, le français a frappé fort. Il a montré être très en jambes dès le début de la semaine avec la victoire sur le 200y 4 nages en 1’39’’65. Un temps qui fait de lui le premier freshman à nager cette épreuve en moins de 1min40s.

Et, le lendemain, Léon Marchand a fait encore plus fou.

Il est devenu le 2ème meilleur performeur de l’histoire du 400y 4 nages avec un chrono époustouflant de 3’34’’45. Le seul à être allé plus vite dans l’histoire ? L’actuel champion olympique du 400m 4 nages, Chase Kalisz. Cela démontre la qualité de la performance du français. Et il se paie carrément le luxe de devancer (largement) le champion d’Europe du 200m 4 nages, Hugo Gonzalez, étudiant à California.

Ensuite, pour finir la semaine en beauté, le français a surpris tout le monde sur le 200y brasse avec un gros dernier 50y pour s’offrir l’or devant Hugo Gonzalez et Reece Whitley (California), sur un temps de 1’50’’39.

Il met ainsi fin à la domination de Whitley, qui n’avait pas perdu cette course depuis 2019. 

Leon Marchand Arizona State Sun Devils Natation Pac-12 Championships 2022
(Crédit photo : Chuckarelei)

Léon Marchand a aussi étonné par ses temps en relais.

Sur 4x200y nage libre, le finaliste olympique a été capable de sortir un chrono de 1’31’’16. Et, à cela, il faut ajouter ses deux excellents chronos en sprint de 41’’17 et 41’’26. On connaissait ses talents en papillon ou encore en brasse ; toutefois, on ne savait pas qu’il pouvait aussi exceller sur des disciplines plus courtes en relais.

C’est une bonne nouvelle pour l’équipe de France de natation.

En effet, le freshman a réussi une semaine incroyable et a impressionné les observateurs américains.

Tant et si bien qu’il a obtenu le prestigieux titre de MVP de la conférence Pac-12.

(Crédit : Swimming World Magazine) – *attention la conversion dépend aussi du profil du nageur

Un élément indispensable pour l’équipe d’Arizona State

Léon Marchand possède une magnifique palette de qualités en poche.

Bob Bowman peut être heureux de se reposer sur un nageur aussi talentueux dans ses rangs. Le médaillé de bronze aux Championnats du Monde Juniors sur 400m 4 nages aurait pu signer à Stanford ou encore à California ; mais, il a préféré les Sun Devils. Aujourd’hui, le choix parait très concluant.

Sa polyvalence permet à ses entraineurs de l’utiliser avec une grande mobilité.

Un vrai plus pour une équipe universitaire lorsqu’on veut jouer un grand résultat aux Nationals.

Le jeune homme de 19 ans offre la possibilité à son équipe d’avoir une valeur sûre qui peut être aligné en quatre nages, en brasse, en papillon et, à présent, en crawl. Et, lors de la saison régulière, Léon Marchand a même nagé au départ du relais de son équipe en dos sur le 4x50y 4 nages, du 100y dos, 200y dos, 200y nage libre.

Léon Marchand Arizona State Sun Devils Natation 2022
(Crédit photo : Arizona State Sun Devils Athletics)

Pour une équipe universitaire, avoir un nageur avec des capacités comme les siennes, c’est de l’or. Peu de programme peuvent compter sur un nageur avec une palette aussi large. 

Le début de saison a démontré que Léon Marchand est devenu important si ce n’est indispensable pour Arizona State. Toutefois, Bob Bowman a seulement la possibilité d’aligner le nageur sur 3 disciplines aux NCAA Championships.

Le choix s’annonce difficile.

Faudra-t-il aligner le couteau-suisse sur 200y brasse ou 200y papillon aux NCAA Championships, par exemple ? 

Léon Marchand, premier champion français en natation depuis Sébastien Rouault (Georgia, 2008) ?

Cela fait bientôt 14 ans qu’un nageur français n’a plu remporter l’or aux NCAA Championships.

Toutefois, il semble que le septuple champion de France puisse mettre fin à cette longue disette.

Léon Marchand domine les bilans en 4 nages et il montre en avoir encore sous le pied. Cependant, la tâche ne sera pas facile. Le français devra charbonner dans quelques jours dans le “McAuley Aquatic Center” de Georgia Tech, à Atlanta.

Le grand espoir de la natation mondiale devra se méfier de plusieurs nageurs comme le grand espoir américain Carson Foster (Texas), l’espagnol Hugo Gonzalez (California), l’américain Luca Urlando (Georgia) ou encore le sud-africain Matt Sates (Georgia). D’ailleurs, Foster risque d’être son plus grand concurrent puisqu’ils possèdent un peu près le même programme.

Cette rencontre pourrait être la première d’une belle longue série pour les deux jeunes nageurs jusqu’aux Jeux Olympiques de Paris 2024. 

Une chose est sûre : Léon Marchand n’est seulement que freshman.

Et il est bien parti pour laisser une belle empreinte à Arizona State. A l’instar de Fredéric Bousquet à Auburn, de Clément Lefert à USC, de Sébastien Rouault à Georgia ou encore de Eric Ress à Indiana. 

Sébastien Rouault est par ailleurs le dernier français à avoir remporté un titre universitaire en natation (sur 500 et 1 650y nage libre). Léon Marchand peut-il mettre fin à une telle disette d’ici quelques semaines lors des NCAA Championships 2022 ?