California Golden Bears Natation Pac-12 Championships 2021
(Crédit photo : Juan DeLeon)

“Swim and Dive” : qui de California ou Texas aura le dernier mot aux NCAA Championships de natation masculine ?

Après les femmes, c’est au tour des hommes de se disputer le titre suprême en natation universitaire. Et, contrairement à la compétition féminine, la lutte risque d’être acharnée aux NCAA Championships entre California, tenant du titre, et Texas, 14 fois vainqueur de la compétition finale.

Il est très difficile d’annoncer un vainqueur avant le début de cette confrontation tant la course pour le titre national par équipe paraît très serrée entre Golden Bears et Longhorns.

Comment une équipe peut remporter le titre ? L’équipe doit avoir le plus de points possible à la fin de la compétition. Les nageurs et les plongeurs doivent se classer dans les 16 meilleurs. Le premier d’une épreuve remporte 20 points, le 2ème 17 points, 3ème 16 points, 4ème 15 points, 5ème 14 points, 6ème 13 points, 7ème 12 points, 8ème 11 points, 9ème 9 points, 10ème 7 points, 11ème 6 points, 12ème 5 points, 13ème 4 points, 14ème 3 points, 15ème 2 points et le 16ème 1 points pour son équipe.

Où suivre la compétition ? ESPN3 diffuse l’intégralité de la compétition (série et finale). Hors Etats-Unis, la compétition peut être suivis sur la plateforme payante de l’ESPN Player et sur Twitter @NelsonCarterJr

Tous les résultats en détails des NCAA Championships de natation masculine à cette adresse.

Pour les horaires des Nationals masculins :

  • Mercredi : 23h00 
  • Jeudi : les séries à 15h et les finales à 23h
  • Vendredi : les séries à 15h et les finales à 23h
  • Samedi : les séries à 15h et les finales à 23h
(Crédit photo : Andrew Loechman)

Qui pour l’emporter entre California et Texas aux Nationals de natation ?

California remet son titre national en jeu à Greensboro (Caroline du Nord). Cette année, la lutte face à Texas risque d’être difficile et de se disputer jusqu’à la dernière course, samedi soir. 

Le head coach des Golden Bears et de l’équipe masculine de Team US pour les Jeux Olympiques, Dave Durden, mise sur les épreuves de natation course et sur un groupe ayant de l’expérience pour défendre son titre. En effet, 7 nageurs étaient déjà présents lors de la victoire finale en 2019. De plus, California est en grande en confiance.

Récemment, les californiens ont dominé les championnats de conférence Pac-12 en remportant 17 des 18 courses du programme de la compétition. Les Golden Bears ont aussi les meilleurs nageurs de 200y dos dans leur équipe avec 3 nageurs dans le Top-5 du pays dans cette épreuve. 

Et le programme peut compter sur plusieurs individualités tels que l’espagnol Hugo González, Trenton Julian, Ryan Hoffer et Reece Whitley.

(Crédit photo : Juan DeLeon)

Du côté de l’équipe du mythique entraineur américain, Eddie Reese, on mise sur un gros contingent composé d’une vingtaine de nageurs. Contrairement à California, Texas peut compter sur les plongeurs pour rapporter des points cruciaux dans cette bataille pour le trophée.

Pour sa 43ème saison, Eddie Reese est en quête pour obtenir un 15ème titre national en NCAA. A savoir qu’avant sa défaite de 2019, les Longhorns restaient sur une série de 4 victoires aux NCAA Championships.

La force de Texas n’est pas seulement son groupe de plongeurs.

Elle vient aussi d’un groupe de nageurs très talentueux composé de Carson Foster, Drew Kibler, Daniel Krueger et Sam Pomajevich

(Crédit photo : Texas Longhorns Athletics)

Florida sur le podium pour la première fois depuis 2017 ?

Depuis le départ du mythique head coach Greg Troy, les Gators ont dû se reconstruire sous la houlette d’Anthony Nesty, champion olympique du 100m papillon aux Jeux de Séoul en 1988.

Et, cette année, Florida semble être de retour pour jouer le podium aux Nationals

Les Gators comptent à l’heure actuelle sur une fabuleuse équipe en crawl, où ils dominent les bilans sur toutes les courses de nage libre (sauf le 100y). 

La grande force de Florida est de compter sur 3 nageurs brillants :

  • Adam Chaney (18 ans), le 2ème freshman le plus rapide de l’histoire sur 50y nage libre en 18.76s. Seul l’ancien Gator, Caeleb Dressel, a fait mieux au même âge avec 18.67s.
  • Kieran Smith, seul nageur cette saison à être descendu sous les 1min30 sur 200y nage libre.
  • Bobby Finke, qui domine les bilans sur 1650y nage libre et qui a été très proche de battre son record universitaire malgré une blessure au pied. 

Après une 6ème place en 2019, une place sur le podium des NCAA Championships en 2021 serait une grande victoire pour l’Université de Florida.

(Crédit photo : Courtney Culbreath)

Des nageurs à suivre en vue des Jeux Olympiques de Tokyo :

La NCAA est un grand pourvoyeur de médailles pour la Team USA. Plusieurs nageurs présents aux NCAA Championships vont tenter d’obtenir une qualification en juin à Omaha (Nebraska) pour les Jeux Olympiques de Tokyo.

Chez les hommes, certains ont même la capacité de jouer une médaille voire un titre olympique. 

Un de nageurs les plus attendus cette semaine aux finales Nationals de natation risque d’être Shaine Casas (Texas A&M) sur les épreuves de dos. Effectivement, le nageur âgé de 21 ans peut clairement battre les records universitaires de Ryan Murphy, triple champion olympique à Rio.

D’autres individualités sont à suivre notamment comme Luca Urlando (Georgia), Nick Albiero (Louisville), Carson Foster (Texas), Sean Grieshop (California), Bobby Finke (Florida), Daniel Krueger (Texas), Kieran Smith (Florida) ou encore Drew Kibler (Texas).

Tous ces nageurs ont de très grandes chances de faire partie des nageurs appelés à représenter les Etats-Unis à Tokyo, cet été.

D’ailleurs, 2 nageurs ont déjà obtenu leur qualification olympique : Youssef Ramadan (Virginia Tech) avec l’Egypte et Hugo González (California) avec l’Espagne. 

(Crédit photo : Texas A&M Athletics)

Le français à suivre en natation masculine :

Tommy-Lee Camblong (freshman), 500y nage libre et 1650y nage libre à Georgia 

Le français fait parti de la prestigieuse liste des 13 nageurs qualifiés pour représenter Georgia aux Nationals.

Pour sa première saison en NCAA, Tommy-Lee Camblong a réalisé une belle 4ème place aux championnats de conférence SEC sur 1650y nage libre. Il est actuellement 23ème dans les bilans nationaux. 

Une place du français dans le Top 16 de son épreuve serait un plus pour son équipe. En effet pour la première fois depuis 1997, Georgia pourrait faire son retour dans le Top 4 du pays. 

(Credit : Georgia Athletics)