Poursuivez la conversation avec notre communauté sur Discord !
Chet Holmgren Minnehana High School
(Crédit photo : Michael Reaves - Getty Images)

Chet Holmgren (Minnehana), le géant de 2m13 aux mains en or

Quatrième meilleur joueur de la classe de recrutement 2021, Chet Holmgren est aussi connu pour avoir posé un crossover sur Stephen Curry. Zoom sur le destin du meneur de 2m13 (et 90 kilos), bourreau de Sierra Canyon et Bronny James au début du mois de janvier.

Il fait partie de ces destins mis en exemple par les entraineurs, pour rappeler que la route vers le succès est longue et que rien n’est jamais perdu. Il y a deux ans à peine, Chet Holmgren était un parfait inconnu. Un joueur lambda, malgré de belles qualités de dribble et de vitesse, qui ne sortait pas du lot (surtout lorsque l’on vient de l’Etat du Minnesota, peu suivi par les scouts).

Mais, un crossover sur Stephen Curry et une performance de rêve en direct sur ESPN face à Lebron James Jr. plus tard, et Chet Holmgren s’est forgé une place de choix dans le cœur des aficionados du High School.

Et surtout dans les classements des meilleurs joueurs de sa génération.

Chet Holmgren, un phénomène physique avant tout

Le jeune produit du Minnesota a tout pour plaire dans le basketball moderne.

Mesuré à 2m13, Chet Holmgren se considère comme un arrière. Capable de remonter le terrain en dribble, de shooter à 3-points ou de protéger l’accès au cercle, il est le prototype ultime du basketteur moderne à l’image d’un Kevin Durant.

Mais la route fut longue. A ses débuts, en CE2, Chet Holmgren était incapable de tenir le rythme. Il l’avoue de lui-même dans un entretien sur Bleacher Report.

Je pleurais après chaque entrainement pendant la première semaine. Je pense que je n’étais pas prêt pour jouer en AAU.

A cette période, il n’avait rien d’un géant. Frêle, à peine plus grand que la moyenne et aucune réelle qualité en basketball. Son head coach de l’époque a même hésité à le garder dans son équipe.

Mais c’est en croisant son père, un colosse de 2m13 et ancien basketteur à Minnesota, qu’il a flairé le bon coup.

Bingo : en classe de 4ème, il grandit à vitesse grand V et passe de 1m88 à 2m10.

Une période difficile pour lui et surtout pour ses articulations. Chet Holmgren est obligé de soulager ses genoux tous les jours avec de la glace pour atténuer la douleur d’un corps qui change trop vite. Persévérant, il continue de s’entraîner.

Néanmoins, au lieu de tout miser sur son jeu intérieur, il continue de travailler ses gammes en tant qu’arrière. Il garde ainsi sa vitesse et sa dextérité, tout en devenant une véritable machine à contrer. Un travail de l’ombre harassant qui lui permet d’exploser la saison dernière.

En classe de seconde, Chet Holmgren tourne à 18 points et 11 rebonds par match et mène, aux côtés de Jalen Suggs, l’académie de Minnehaha à son 3ème titre d’Etat.

L’explosion médiatique grâce à Stephen Curry

Mais la véritable explosion arrive en août 2019.

Sélectionné au camp d’entrainement de Stephen Curry, Chet Holmgren a alors fait danser le double MVP NBA avant d’écraser un dunk monstrueux pour conclure une action de grande classe. La vidéo a tourné sur les réseaux sociaux et permet au jeune prospect de passer un cap.

Résultat : son compte Instagram compte plus de 70 000 nouveaux followers depuis cet épisode.

Très doué offensivement, le géant n’en reste pas moins une véritable arme de dissuasion massive sous le cercle.

Malgré un physique léger, il n’a pas peur d’aller au contact dans la raquette. Il a dégoûté tous ses adversaires sur le circuit AAU de Under Armour. Le mur tournait à 8 contres par match sur ses 6 premières apparitions. Et, en décembre, c’est l’ultra-athlétique équipe de Sierra Canyon qui en a fait les frais.

Devant 17 300 spectateurs au Target Center, antre des Timberwolves de Minnesota (NBA), et en direct sur ESPN, Chet Holmgren frôle le triple double : 9 points, 10 rebonds et surtout 12 contres. Que ce soit B.J. Boston, Terren Frank ou Harold Yu (2m20), tous les californiens s’écrasent sur l’inébranlable mur de glace.

Chet Holmgren, futur n°1 de la Draft NBA ?

Plus qu’un phénomène physique, Chet Holmgren est un vrai talent de la balle orange.

Le jeune joueur possède une qualité de dribble, de shoot et une mobilité rare pour sa taille, à l’image du prospect français Victor Weynammemba. Hors du radar des scouts l’an dernier, il est aujourd’hui considéré comme l’un des 5 meilleurs prospects de la classe de recrutement en 2021.

Ainsi, Kentucky, Duke ou Louisville feraient les yeux doux au phénomène.

Il n’en est pourtant qu’au début de son développement. Actuellement en classe de première, il lui reste encore beaucoup d’axes de progression.

Premièrement, son manque de poids. : avec seulement 90 kilos sur la balance, Chet Holmgren manque d’impact physique. En conséquence, il a tendance à s’effacer face aux défenses resserrées, comme face à Eden Prairie, l’une des meilleures équipes du Minnesota.

En attendant, il ne possède qu’un seul objectif : le championnat d’Etat. Avant de le voir à nouveau régner sur les parquets en AAU.

Plus de lecture ?
Mikey Williams Compton Magic AAU 2019
Mikey Williams (#3, 2023) quitte le lycée de San Ysidro et la Californie