Midnight on Campus revient : pourquoi cette pause et ce qui change en 2022

Si vous suivez notre actualité sur Twitter, vous saviez déjà que la rédaction de Midnight on Campus faisait face à la nécessité de prendre une pause. Vous avez le droit d’en savoir davantage.

Par souci d’honnêteté et de transparence.

Une fatigue latente, causée par les remous de nos vies professionnelles et personnelles et amplifiée par la pandémie du COVID-19 (qui touche tout le monde d’une façon ou d’une autre), avait pris place au coeur de la rédaction. Un nouveau boulot, de nouvelles responsabilités professionnelles, un déménagement, une maladie, des objectifs en évolution, un coup de mou au moral, etc.

Autant dire que notre temps libre avait totalement disparu, que l’accumulation de cette fatigue jouait sur notre motivation, que notre processus de création en pâtissait et que les questions sur notre activité intervenaient.

Nous ne pouvions continuer sans péter un plomb, clairement, et notre santé mentale était en jeu.

C’est pour cela qu’on a pris la décision de couper pendant quelques semaines.

Il fallait se ressourcer et recharger les batteries plutôt que d’exploser sous la pression.

Est-ce que notre passion partagée grâce à Midnight on Campus est plus importante que notre santé mentale et/ou nos projets professionnels ? Non. Il ne faut pas se leurrer. Et d’autant plus quand on ajoute, par-dessus, les effets de la situation sanitaire qui impacte nos vies quotidiennes. Cette situation dure bientôt 2 ans et on se rend pas forcément à quel point celle-ci touche notre santé mentale (et, encore, je ne parle même pas d’être infecté par le virus).

Bref, nous restons des êtres humains… même de l’autre côté d’un écran.

Quelle est la suite pour Midnight on Campus ?

Maintenant que l’on annonce notre retour sur la scène des sports universitaires en France après un bol d’air nécessaire, à quoi ressemblera le futur de notre plateforme et les contenus produits sur Midnight on Campus ?

La recette que vous connaissiez par le passé doit s’adapter à notre présent.

Attendez-vous à quelques petits changements.

  1. Des articles plus pointus et ciblés (portraits, spotlights, opinions, etc.)… en moins grand nombre.
  2. Une intégration de contenus audio grâce à des “Spaces” périodiques sur Twitter.
  3. Des interviews plus récurrentes en lien avec la NCAA et les sports universitaires.

Tout en gardant des valeurs sûres.

  1. Une expertise renforcée sur les événements en football et basketball.
  2. Une multiplicité assumée dans les sports universitaires couverts sur le site (athlétisme, natation, etc.).
  3. Des contenus uniques motivés par la passion et les envies de chaque rédacteur.

Depuis l’annonce de cette pause, “la volonté sincère de la rédaction est de trouver une solution viable afin de poursuivre cette belle aventure” avec notre communauté. Le mot clé : viable. Autant pour nous que pour vous.

Et cela passe par des compromis. On doit opérer des modifications nécessaires pour maintenir notre média en vie… et pour continuer à produire des contenus qui plaisent à tout le monde. L’introspection sur un produit créé depuis de longues années n’est pas simple. La prise de décisions quand cela ne va plus l’est encore moins.

Quoi qu’il en soit, un immense merci à tous pour votre soutien.

Nous ne serions jamais arrivés à ce que Midnight on Campus est devenu sans vous.

Aujourd’hui, l’heure est à la remise en cause et à l’adaptation de nos procédés pour correspondre à l’évolution de nos vies personnelles. Pour que, demain, nous puissions continuer à garder la flamme des sports universitaires. En espérant que vous comprenez… et que vous comptez rester à nos côtés pour la suite de l’aventure.

Des bisous.

On en reparle très vite sur les ondes… et surtout sur @MidnightCampus.