Kaleb Eleby Western Michigan Broncos 2019
(Crédit photo : Western Michigan Broncos Athletics)

“Zooming On” : Kaleb Eleby (Western Michigan) face au révélateur de Michigan

Après une Week 0 en guise de mise en bouche, la Week 1 marque (réel) début de saison de football universitaire. Le spectacle a été bien évidemment au rendez-vous avec des upsets, des surprises et des confirmations chez certains cadors.

Et, aujourd’hui, direction le campus de Michigan pour l’ouverture de saison entre voisins.

Entre Michigan et Western Michigan.

Pour parler de J.J. McCarthy ? Non. Mais, ne vous inquiétez pas, on reviendra sur le quarterback des Wolverines plus tard dans la saison. Pour mettre en lumière un prospect dont personne ne parle (ou peu) mais qui était l’un des meilleurs quarterback du championnat en 2020 ? Oui. En la personne de Kaleb Eleby, lanceur titulaire de Western Michigan.

Le match d’ouverture des Broncos s’annonçait délicat à Ann Arbor. Petit spoiler ?

Kaleb Eleby n’était pas mal du tout et a montré de (très) bons flashs, notamment en première période. La seconde mi-temps a été plus difficile, avec un front-seven de Michigan impressionnant.

Quel est le parcours de Kaleb Eleby ?

En sortie de High School, il affiche une belle hype avec le statut de 10ème meilleur prospect de l’Etat du Missouri et une 27ème place parmi les meilleurs dual-threat quarterbacks de la classe de recrutement en 2018.

Kaleb Eleby a effectivement connu un cursus des plus solides à Pattonville.

9.735 yards, 95 touchdown et plus de 64% à la passe en 4 saisons. Le quarterback a ensuite reçu de multiples offres de programmes de Division I ; avant de signer à Western Michigan.

Toutefois, comme il était prévisible, il se retrouve sur le banc pour le début de saison freshman, malgré un peu de temps de jeu sur les 5 derniers matchs avec la blessure du quarterback titulaire. Et, pour sa première apparition face à Toledo, Kaleb Eleby flambe avec un 23/28 à la passe pour 293 yards et 2 touchdowns (avec notamment 5 sacks subis). Il enchaine ensuite de bonnes performances et conclue la saison contre BYU lors du Famous Idaho Potato Bowl en 2018, avec 36 passes tentés (record en carrière) pour 20 complétées et 175 yards au total.

Malgré une bonne pige, les cartes sont redistribuées dès la saison suivante.

Le titulaire Jon Wassink revient de blessure et remporte la bataille pour le poste de titulaire pendant l’intersaison. Kaleb Eleby ne joue aucune minute lors de sa saison de sophomore et utilise son année de redshirt pour ne pas gâcher une année d’éligibilité.

Plutôt un bon choix puisqu’il devient le titulaire la saison suivante, en 2020.

Comment résumer son dernier exercice ?

Kaleb Eleby a terminé en tant que 3ème meilleur quarterback du championnat au niveau de l’efficacité à la passe… derrière Mac Jones et Zach Wilson. Rien que cela. En effet, le quarterback de Western Michigan a cumulé (au cours d’une saison tronquée par la pandémie du COVID-19) près de 1.715 yards à la passe à quasiment 65% de réussite pour 18 TDs et seulement 2 INTs. Il reçoit par ailleurs une place dans la Third-Team All-MAC.

Les attentes étaient très élevées en début de cette saison.

Lui qui, selon les insiders, est le meilleur quarterback de la conférence MAC et l’un des plus sous-côtés du championnat.

Un bras de lanceur déjà développé

Déjà, première chose : cette équipe de Michigan est vraiment intrigante et plus solide que par le passé, surtout en défense, avec le recrutement de l’ancien coordinateur défensif des Ravens de Baltimore (NFL). Mike Macdonald devrait redorer le blason des Wolverines, c’est certain.

En tout cas, Kaleb Eleby a proposé une ligne de statistique correcte à l’issue de cette rencontre :

20/37, 191 yards à 54.1% de réussite, 1 touchdown et 0 interception.

La première série offensive de Western Michigan se solde par un touchdown. Et, au cours de ce drive, Kaleb Eleby a affiché l’intégralité de sa panoplie offensive. Il est efficace lors des passes rapides (3 secondes maximum après le snap), il analyse parfaitement la défense pre-snap, il possède un bon bras, et il peut aussi, au besoin, s’échapper avec ses jambes pour gagner quelques yards.

Kaleb Eleby reste malgré tout un quarterback old-school, qui évolue dans un système qui privilégie les lancés moyens de 5 à 6 yards ; ce qui lui convient parfaitement et ce qui lui permet d’exceller dans de telles situations.

On reste sur un style de quarterback plus conservateur et assez doué dans le jeu aérien.

Kaleb Eleby exécute parfaitement les passes, peu importe la distance (malgré une petite réserve sur les passes longues) et qu’importe le style de défense en face. Il peut aussi réaliser quelques bombes de plus de 25 yards avec une vraie aisance ; même si cela a été plus difficile contre la défense de Michigan. Toutefois, cela n’est pas son plus gros point fort et il lui reste une belle marge de progression dans ce domaine.

Cependant, un domaine où il est déjà au point, c’est bien sur les passes à moyenne distance.

Pour moi, Kaleb Eleby est l’un des meilleurs joueurs à son poste sur ces passes moyennes.

Il combine toutes les qualités pour être redoutable sur des lancers de 6 à 7 yards. Son temps de décision, sa capacité à déclencher son bras rapidement, sa patience, sa lecture. Il y a tout dans le mid-game de Kaleb Eleby et c’est un régal.

Des carences à la course… et en profondeur

Cependant, on sait pertinemment qu’un quarterback, dans le football moderne, se doit d’avoir un jeu au sol décent. Le minimum syndical. Et c’est ce qui fait la différence entre un quarterback élite et un quarterback classique.

Kaleb Eleby n’est pas un joueur explosif qui est capable d’effacer un défenseur sur un cadrage-débordement.

Par contre, le quarterback de Western Michigan est un coureur solide, fort physiquement, qui n’a pas peur du contact. Un power runner par excellence. Certes, ce n’est pas flashy, mais l’important reste que cela soit efficace. Surtout que Kaleb Eleby utilise ses jambes bien souvent en dernier recours, quand sa poche explose sous la pression adverse.

Et son physique lui permet de gagner les 3-4 yards primordiaux dans certaines situations.

Attention, la rencontre face à Michigan a aussi permis de mettre en lumière ses axes de travail pour la suite de sa carrière.

Pour être efficace au plus haut niveau, Kaleb Eleby doit gagner en explosivité avec ses jambes, c’est indéniable. Il ne force pas trop ses passes… mais, par contre, quand il en force une, le résultat est souvent catastrophique. Son manque de mobilité (surtout sur les premiers appuis) l’empêche d’échapper à une pression défensive forte, notamment face à des blitz.

Pour sa défense, certaines passes incomplètes ne sont pas forcément de sa faute… Mais c’est le début de saison et c’est “normal”.

Dernière chose : il ne tente pas beaucoup de passes en profondeur.

Souvent, les lancers sont underthrown et j’ai l’impression que ce n’est pas le playbook de Western Michigan. Plus la distance est grande, moins sa passe est précise. Peut-être que l’on verra plus de deep balls lors des matchs de conférence, qui sait.

Kaleb Eleby mérite d’avoir les spotlights sur lui

Son jeu de passe est un modèle du genre sur les lancers courts et moyens. Sa release est bonne, sa mécanique de lancer est au point et sa lecture demeure perfectible (mais déjà supérieure à la moyenne). S’il ajoute un jeu de course un peu plus efficace et s’il travaille sur son explosivité, Kaleb Eleby possède les moyens de devenir un quarterback complet et redoutable, sachant que son axe de progression reste encore grand.

Bref, on est encore loin d’avoir la forme finale du prospect, c’est assuré.

Kaleb Eleby est sans aucun doute un joueur à suivre de très près au fil de la saison et pour le futur car, rappelons-le, il n’est que redshirt sophomore. On part, potentiellement, pour une domination au sein de la conférence MAC pour les 3 prochaines saisons (en comptant celle en-cours).

Et pourquoi pas une place dans un roster de NFL à la clé ?