Soutenez Midnight on Campus avec Patreon !
Saquon Barkley Penn State vs Michigan 2017
(Crédit photo : Justin K. Aller - Getty Images)

Les matchs de la Week 8 : Michigan-Penn State, notre sélection et nos pronostics

La course pour les titres de conférence est lancée avec la Week 8 : une belle quantité de concurrents, pour la plupart, affrontent leur premier test de la saison. Des résultats surprenants élimineront-ils un ou plusieurs favoris ?

Sans surprise, le déplacement de #16 Michigan au célèbre “whiteout” de #7 Penn State est l’événement de la semaine, non pas car un membre du Top-10 y figure, mais car les deux adversaires rencontrent leur première (et peut-être dernière) expérience afin de savoir s’ils peuvent viser le titre de conférence Big Ten.

Quels sont les matchs importants de cette Week 8 ? Et, petite nouveauté, quels sont les pronostics de la rédaction ?

“The Best Game of Week 8” :

#16 Michigan @ #7 Penn State (samedi – 1h30)

Karan Higdon Michigan vs Penn State 2017
(Crédit photo : Michigan Athletics)

Samedi soir, sur le gazon du Beaver Stadium où les tribunes seront teintées de blanc pour l’annuel “whiteout”, le vainqueur peut confirmer son statut de concurrent au titre de conférence Big Ten. Et, au-delà des aspirations de fin de saison, il se classera en tant que rival majeur de Ohio State dans la division East.

Penn State est, finalement, dans une situation où l’équipe se retrouve plus à perdre qu’à gagner. Les Nittany Lions ont débuté la saison en trombe et rentre dans le vif du sujet avec un record de 6-0 et des victoires contre Pittsburgh et Iowa. Ils obtiendront bien plus de réponses face aux Wolverines : les hommes de James Franklin peuvent confirmer un statut rare où l’excellente attaque s’allie à une tout aussi bonne défense.

L’animation offensive des locaux a survécu aux défenseurs de Iowa la semaine dernière et devra faire de même contre Michigan. Le quarterback Sean Clifford, aidé par le running back freshman Noah Cain et l’explosif receveur K.J. Hamler, jouera face à un pass-rush dangereux et des defensive backs de grand talent. S’ils arrivent à contourner les herses adverses à coup de longues séries physiques, les Wolverines auront du mal à répondre.

Les Nittany Lions devraient tout de même s’appuyer sur leur superbe défense pour limiter l’impact offensif de Michigan. Le front-seven peut clairement mettre à mal l’évolution de Shea Patterson, d’autant plus que le jeu au sol peine encore à décoller. Il faudra faire attention aux grands et dynamiques receveurs des Wolverines, tels que Nico Collins ou Donovan Peoples-Jones, capables de retourner une rencontre sur une action.

L’attaque de Michigan se rapproche des standards attendus depuis 2 semaines (plus de 42 points marqués), mais, est-ce que cela compte nécessairement face à Illinois et Rutgers ? D’autant plus, les Wolverines ont cédé 13 turnovers et chaque opportunité vaut de l’or dans un affrontement défensif. Penn State a montré une supériorité dans tous les domaines et arrive avec un moral excellent et un Beaver Stadium acquis à leur cause. Cela crée toujours une différence.

Les 5 autres matchs de la Week 8 :

#3 Clemson @ Louisville (samedi – 18h)

Le déplacement à Louisville paraissait inoffensif à l’aube de la saison, mais, Clemson ne ferait mieux de ne pas sous-estimer leurs adversaires. Sans faire de bruit, les Cardinals affichent l’une des toutes meilleures attaques du pays et ils pourraient bien ajouter des épices à une rencontre potentiellement fade.

Les Tigers ont repris du poil de la bête face à Florida State, effaçant un début de saison en demi-teinte avec une fessée déculottée (les titulaires ont quitté le terrain alors que le score affichait 42-0 dans le 3ème quart-temps). Sauf que, au même moment, Louisville connait une résurgence inespérée. Scott Satterfield réussit ses débuts et, à 4-2, son équipe retrouve enfin une dangerosité sportive.

Cependant, il reste encore une montagne de progrès à réaliser du côté de Louisville. La défense demeure très fragile et elle devrait certainement succomber à la vigueur retrouvée des Tigers. Travis Etienne se rapproche du niveau attendu et Trevor Lawrence s’installe doucement au sein d’une attaque où les joueurs talentueux pullulent. Louisville peut tenir la cadence en attaque, mais, la défense devrait enterrer les espoirs des locaux.

La vraie question est, en réalité, de savoir si Clemson peut continuer sur sa lancée de la semaine passée. Ils n’ont pas rassuré depuis le début de saison et le voyage à Louisville, face à une excellente attaque, est un très bon moyen de confirmer… ou d’infirmer le véritable statut des Tigers.

Iowa State @ Texas Tech (samedi – 18h)

On ne parle que très peu de Texas Tech et ne croyez pas que cela indique une quelconque faiblesse. Les Red Raiders ont renversé Oklahoma State et ont échoué d’un cheveu, samedi dernier, face à Baylor après 2 séances de prolongation. Iowa State est prévenu : rien n’est acquis d’avance.

Malgré des CVs différents, les caractéristiques offensives des deux équipes sont plutôt similaires. Cyclones et Red Raiders détiennent une superbe attaque aérienne menée par un très solide quarterback (Brock Purdy et Jett Duffey) et supportée par une future star au poste de running back (Breece Hall et SaRodorick Thompson).

L’issue de la partie reviendra aux défenses et Iowa State possède un avantage, en plus d’entrer en pleine forme à la mi-saison. Mais il ne faut pas enterrer l’équipe de Matt Wells, qui a récupéré 12 turnovers au cours de la saison (meilleure marque en Big 12).

#12 Oregon @ #25 Washington (samedi – 21h30)

Pour la 112ème fois de l’histoire, Oregon et Washington s’affrontent sur un terrain de football pour l’une des plus féroces rivalités de la Côte Ouest. Et les enjeux sont élevés puisque les Ducks peuvent (quasiment) récupérer le titre de la division Pac-12 North dès ce week-end.

Les hommes de Mario Cristobal sont, qui plus est, le dernier espoir de la conférence pour atteindre le College Football Playoff. Ils se reposent sur la meilleure défense du pays depuis l’arrivée d’Andy Avalos et l’attaque n’a pas eu besoin de forcer son talent pour empocher les victoires. La combinaison entre Justin Herbert et C.J. Verdell dans le backfield produit des étincelles et, pourtant, il existe encore une marge de progression.

L’excellente défense des Huskies devrait également être un sacré morceau à contourner. Mais, à l’inverse de son ennemi, Washington peine à trouver un rythme de croisière en attaque. Un leader est toujours attendu chez les running backs tandis que Jacob Eason alterne les excellentes et les terribles performances. Le match contre Arizona résume parfaitement la situation : les Huskies n’ont marqué aucun point avant la mi-temps avant d’exploser pour 38 points après la pause.

Comme souvent lors de cette rivalité, la rencontre possède tous les ingrédients pour se disputer dans les dernières minutes avec moins d’une possession d’écart. Chaque équipe devrait attendre l’erreur de l’autre pour prendre l’avantage. Et, Oregon se trouve en meilleure position d’enfoncer le clou avec la puissance de feu offensive démontré.

Temple @ #19 SMU (samedi – 21h30)

Jamais depuis la “death penalty” de 1989 que SMU n’avait connu un tel début de saison. A 6-0, les Mustangs se rappellent aux beaux jours du “Pony Express” d’Eric Dickerson et visent un nouvel exploit avec la réception de Temple, une des autres équipes en forme de la conférence AAC.

Un duel de styles s’annonce. SMU propose une des attaques les plus productives de la ligue, dirigée par le quarterback Shane Buechele et les talentueux receveurs James Proche et Reggie Roberson Jr. Mais les Owls n’ont pas dit leur dernier mot et, comme face à Memphis, leur superbe bloc défensif est prêt à stopper les incursions ennemies. Les visiteurs peuvent également se reposer sur le surprenant running back Re’Mahn Davis pour contrôler le tempo de la rencontre.

L’avantage penche vers une équipe ou l’autre en fonction du point de vue. Les Mustangs peuvent-ils continuer sur leur incroyable efficacité offensive ? Temple est-il capable de sortir une nouvelle performance défensive de première classe ? Le scénario peut partir dans n’importe quelle direction.

#17 Arizona State @ #12 Utah (samedi – 0h)

L’histoire de la série entre Arizona State et Utah donne un avantage clair aux Sun Devils. Ils ont remporté 22 des 30 confrontations et possèdent un record de 11-1 en étant classés à l’AP Top 25. Toutefois, les Utes devraient être largement plus compétitifs ce week-end que par le passé.

Les locaux proposent une excellente attaque au sol grâce à Tyler Huntley et Zach Moss dans le backfield, qui peuvent aisément contrôler le tempo, dévorer l’horloge et marquer des points. Et, pour contre-carrer les plans adverses, Utah s’appuie sur un des meilleurs pass-rushs de la ligue : Bradlee Anae et Leki Fotu devraient sans doute terroriser une ligne offensive adverse assez perméable.

Tout porte à croire que Utah l’emporte haut la main. Arizona State peut ralentir le jeu au sol adverse avec l’aide d’une très bonne défense, mais, il n’est pas certain que ce soit suffisant. Ajoutez dans l’équation l’émergence d’une attaque explosive et les Sun Devils obtiennent une véritable chance. Le duo entre le quarterback Jayden Daniels et Brandon Aiyuk se révèle comme une machine à “big plays” tandis que Eno Benjamin est capable de faire sauter le verrou défensif des Utes.

Une nouvelle page d’histoire : Arizona State n’a jamais battu 3 équipes classées dans la même saison. Cela peut changer ce week-end à Salt Lake City. Toutefois, le vainqueur devrait être l’équipe qui commet le moins d’erreurs et qui est la plus efficace. Et l’expérience et l’équilibre de Utah parlent en leur faveur.

Mentions spéciales :

#9 Florida @ South Carolina (samedi – 18h)

#2 LSU @ Mississippi State (samedi – 21h30)

#18 Baylor @ Oklahoma State (samedi – 22h)

Tulane @ Memphis (samedi – 1h)

#14 Boise State @ BYU (samedi – 4h15)

La “Watch Grid” de la semaine :

Lancé par la section football universitaire de SB Nation (renommé Banner Society depuis la rentrée), nous nous sommes inspirés de leur concept et avons créé notre propre “Watch Grid” pour la Week 8.

Qu’est-ce qu’une “Watch Grid” ? Une grille de classement servant à catégoriser les matchs en terme de visibilité (ou de fun) et, a fortiori, à guider les spectateurs vers les bonnes rencontres. Tout simplement. Sans plus attendre, les confrontations de la Week 8 sur lesquelles il faudra garder un oeil attentif :

 
Vendredi
Heure A NE PAS MANQUER RÉFLÉCHISSEZ-Y NON, OUBLIEZ
1h00 Pittsburgh @ Syracuse Marshall @ FAU
2h30 #4 Ohio State @ Northwestern
4h00 UNLV @ Fresno State
   
Samedi
Heure A NE PAS MANQUER RÉFLÉCHISSEZ-Y NON, OUBLIEZ
18h00 #3 Clemson @ Louisville West Virginia @ #5 Oklahoma #6 Wisconsin @ Illinois
Iowa State @ Texas Tech #9 Florida @ South Carolina #11 Auburn @ Arkansas
NC State @ Boston College Purdue @ #23 Iowa
Houston @ UConn
Kent State @ Ohio
Georgia Tech @ Miami (FL)
20h00 Toledo @ Ball State
Central Michigan @ Bowling Green
20h30 Oregon State @ California TCU @ Kansas State
Northern Illinois @ Miami (OH)
21h00 New Mexico @ Wyoming
Coastal Carolina @ Georgia Southern
Heure A NE PAS MANQUER RÉFLÉCHISSEZ-Y NON, OUBLIEZ
21h30 #12 Oregon @ #25 Washington #2 LSU @ Mississippi State #20 Minnesota @ Rutgers
Temple @ #19 SMU Duke @ Virginia Tulsa @ #21 Cincinnati
Southern Miss @ Louisiana Tech UL-Monroe @ #24 Appalachian State
Indiana @ Maryland North Carolina @ Virginia Tech
South Florida @ Navy
Buffalo @ Akron
22h00 #18 Baylor @ Oklahoma State #22 Missouri @ Vanderbilt
Middle Tennessee @ North Texas
Old Dominion @ UAB
Charlotte @ Western Kentucky
Heure A NE PAS MANQUER RÉFLÉCHISSEZ-Y NON, OUBLIEZ
0h00 #17 Arizona State @ #12 Utah Kentucky @ #10 Georgia Rice @ UTSA
Maine @ Liberty
1h00 Tulane @ Memphis Colorado @ Washington State Kansas @ #15 Texas
Army @ Georgia State East Carolina @ UCF
San Diego State @ San José State
Western Michigan @ Eastern Michigan
UTEP @ Florida International
1h30 #16 Michigan @ #7 Penn State Texas A&M @ Ole Miss
Florida State @ Wake Forest
3h00 Tennessee @ #1 Alabama
3h30 Arizona @ USC
4h15 #14 Boise State @ BYU Nevada @ Utah State
5h00 Air Force @ Hawaii
 

Les #MoCPronos de la Week 8 :

En accompagnement des présentations de matchs à l’aube de chaque semaine de compétition, vous aurez droit aux pronostics de la rédaction (qui est en réalité une petite compétition entre les rédacteurs).

Et, mieux encore, vous pouvez jouer avec nous et pronostiquer les mêmes matchs sur Twitter. Seriez-vous plus forts et plus précis que Midnight on Campus ? La balle est dans votre camp.

Voici les pronostics de la rédaction et de nos followers pour la Week 8 :

Plus de lecture ?
Jaylen Waddle Alabama vs LSU 2018
Les matchs de la Week 11 : LSU-Alabama, notre sélection et nos pronostics