Soutenez Midnight on Campus avec Patreon !
Cameron Dicker K Texas FG vs Oklahoma 2018
(Crédit photo : Cooper Neill - AP)

Les matchs de la Week 7 : Oklahoma-Texas, notre sélection et nos pronostics

La mi-saison se dresse devant nous et l’année de football universitaire passe (enfin) la vitesse supérieure. La Week 7 promet énormément et, après des semaines calmes, la hiérarchie devrait se décanter davantage à la fin du week-end.

Le “Red River Showdown” entre Oklahoma et Texas est l’attraction de la semaine, mais, attention, la Week 7 ne se limite pas à cette rivalité légendaire. Penn State affronte son premier test de la saison en Big Ten alors que LSU accueille une équipe de Florida en pleine bourre, afin de rester en vie dans la course à la SEC.

Quels sont les matchs importants de cette Week 7 ? Et, petite nouveauté, quels sont les pronostics de la rédaction ?

“The Best Game of Week 7” :

#6 Oklahoma @ #11 Texas (samedi – 18h)

Sam Ehlinger QB Texas Touchdown vs Oklahoma 2018
(Crédit photo : Ronald Martinez – Getty Images)

Oklahoma déteste Texas et Texas déteste Oklahoma. S’il fallait retenir une seule chose du légendaire “Red River Showdown“, ce serait que les deux équipes ne peuvent pas s’encadrer.

Tous les ans sur terrain neutre, au Cotton Bowl de Dallas, pour que le seul meurtre qui survienne soit sur le gazon, les deux rivaux historiques jouent le match le plus important de leur saison respective. Cette rivalité a pris une dimension supérieure depuis l’an passé : Oklahoma et Texas sont tous les deux classés à l’AP Top 25 après 5 années de disette du côté des Longhorns.

Le dernier “Red River Showdown” est revenu à Texas après une rencontre aux hormones de croissance (48-45), terminée sur un field goal victorieux de Cameron Dicker. Mais Oklahoma reste sur un succès au dernier Big 12 Championship Game (39-27), qui leur a permis de valider leur ticker pour le College Football Playoff.

1 partout, balle au centre.

Malgré les hauts et les bas de chaque équipe, toutes les cartes sont rebattues pour le “Red River Showdown” et l’inattendu devient l’envisageable. Un homme incarne tout de même le renouveau de Texas : Sam Ehlinger.

Le quarterback texan, fan ultime des Longhorns depuis sa jeunesse, met un point d’honneur à briller face à Oklahoma ; et il réussit son entreprise depuis 3 ans. Avec 391, 386 et 384 yards offensifs lors de ses 3 matchs contre les Sooners, il totalise à lui-seul les 3 meilleurs totaux d’un quarterback de Texas face à l’ennemi juré dans l’histoire de la rivalité. Et sa performance de l’an dernier (314 yards et 2 TDs à la passe, 72 yards et 3 TDs au sol) a été le catalyseur de la victoire des siens.

On peut attendre un nouvel exploit de Sam Ehlinger mais il affronte, à nouveau, un quarterback de grand talent : Jalen Hurts. Le nouveau venu réalise une saison de toute beauté à Oklahoma (305 yards à la passe et 100 yards au sol de moyenne) et il devrait proposer un apport tout aussi crucial que son opposant.

Mauvaise nouvelle pour les Longhorns : les blessures s’accumulent en défense et les qualités de coureur de l’ancien QB d’Alabama sera assurément un “game-changer” pour les quadruples champions en titre de Big 12. Autre mauvaise nouvelle : la défense des Sooners a largement progressé depuis l’arrivée de Alex Grinch et, à l’inverse des années précédentes, il ne sera pas aussi simple de trancher les lignes défensives.

Si les Longhorns n’arrivent pas à atteindre Jalen Hurts, les armes aériennes des Sooners pourront découper un secondary affaibli. Et si Sam Ehlinger arrive à contourner la vitesse défensive d’Oklahoma, Texas pourrait s’adjuger le “Red River Showdown” pour la seconde saison de suite.

Mais, comme lors de chaque rivalité, le plus important est de jeter les records par la fenêtre. Le vainqueur sera l’équipe la mieux préparée pour gagner la guerre.

Les 5 autres matchs de la Week 7 :

#23 Memphis @ Temple (samedi – 18h)

La conférence American est très dense en 2019 et aussi bien Memphis que Temple espèrent demeurer invaincus en AAC. Petit bonus : ce sera un affrontement de style entre l’excellente défenses des Owls et l’attaque dynamique des Tigers.

Temple surprend malgré un nouvel entraineur et l’équipe n’a toujours pas connus la défaite à domicile cette saison, avec 2 victoires contre des équipes du “Power Five” (Maryland et Georgia Tech). Memphis possède également un succès de poids avec un upset de Ole Miss, à Oxford, en ouverture de saison.

Les équipes possèdent chacune un jeune running back de grand talent. Le redshirt freshman Kenneth Gainwell se révèle comme l’un des coureurs les plus productifs du pays (124 yards de moyenne) et il fera face à une belle opposition, puisque Temple détient l’une des meilleures défenses contre la course de la ligue. En face, Re’Mahn Davis est le meilleur running back true freshman en FBS (503 yards) et il pourra accumuler les yards face à la défense douteuse des Tigers.

L’issue du match se trouve peut-être dans les mains de Brady White. Le quarterback de Memphis a lancé 3 TDs lors de chacun des 3 derniers matchs… mais il n’est pas immune aux erreurs. 1 ou 2 turnovers pourraient faire la différence.

#1 Alabama @ #24 Texas A&M (samedi – 21h30)

Un mois après la réception de Clemson, Texas A&M accueille à nouveau l’équipe en tête de l’AP Top 25 avec Alabama. Seulement 4 autres écoles dans l’histoire du classement n’ont affronté l’équipe classée #1 deux fois dans la même saison. Les Aggies arriveront-ils à éviter, cette fois-ci, la défaite ?

Le Crimson Tide se présente en pleine forme : l’attaque aligne en moyenne 51.8 points par match et Tua Tagovailoa reste sur 3 performances à plus de 5 TDs lancés. Le quarterback a aussi excellé lors du seul vrai match à l’extérieur avec 444 yards à South Carolina. Les Aggies devront se coltiner une armada de receveurs diaboliques, entre Jerry Jeudy, Henry Ruggs et DeVonta Smith (274 yards et 5 TDs samedi dernier), qui échangent les explosions offensives à leur guise.

Le quarterback dual-threat Kellen Mond peut donner espoir à Texas A&M avec ses jambes. La jeune défense d’Alabama a montré quelques lacunes à ce niveau, au même titre que sur les coups de pied. Mais, pour que cela joue un rôle, faudrait-il déjà que les Aggies ne soient pas mené de 21 points à la fin du 1er quart-temps.

USC @ #9 Notre Dame (samedi – 1h30)

Notre Dame s’est adjugé le “Jeweled Shillelagh” lors des 3 dernières rencontres jouées à South Bend. Est-ce que USC, qui joue certainement son avenir, peut inverser la tendance à plus de 2.000 miles de Los Angeles ?

Les Trojans devront faire mieux que face à Washington, où la défense a pris l’eau contre le jeu au sol des Huskies. Notre Dame propose énormément de RPOs et Ian Book alterne à la perfection entre les passes courtes et les courses puissantes de Tony Jones Jr. Si le Fighting Irish arrive à mettre son jeu en place sans être dérangé, la soirée sera (très) longue pour les californiens.

De plus, que Kedon Slovis retrouve sa place en tant que titulaire ou que Matt Fink conserve la main, il faut à tout prix que le quarterback de USC ne commette aucune erreur. L’un ou l’autre lance trop d’interceptions et la très solide défense de Notre Dame, au pass-rush dangereux, ne laissera pas de seconde chance.

#10 Penn State @ #17 Iowa (samedi – 1h30)

Avec 3 victoires de plus de 40 points, Penn State se déplace à Iowa avec une confiance débordante. Les Hawkeyes, catastrophiques à Michigan, n’aident pas leur situation ; toutefois, il faut toujours se méfier d’un match nocturne à Iowa City.

L’attaque ultra-productive des Nittany Lions affronte qui plus est son premier test de la saison. Le quarterback Sean Clifford et le receveur K.J. Hamler doivent se frotter à la rugueuse défense d’Iowa, qui se présente en tant que 3ème meilleure défense de la ligue en terme de points concédés et qui a autorisé autant de touchdowns aériens qu’elle n’a attrapé d’interceptions (4).

Les équipes ont qui plus est l’habitude de se départager dans le “money time” : en 2017, Trace McSorley a offert la victoire sur le campus d’Iowa avec un TD dans les derniers instants et les Nittany Lions ont survécu l’an passé avec une interception sur la goaline. Est-ce que ce sera encore le cas ce week-end ?

Si oui, Iowa possède un petit avantage avec le kicker Keith Duncan, qui a réussi 11 field goals pour un seul manqué. Mais si Penn State déroule à nouveau en attaque (47 points marqués en moyenne par match), Nate Stanley ne possède aucune chance de tenir la cadence. Il suffit de regarder le match contre les Wolverines.

#7 Florida @ #5 LSU (samedi – 2h)

Florida se présente contre LSU avec un statut d’outsider que Dan Mullen n’a jamais connu. Les Tigers sont favoris de 14 points face aux Gators, même avec la victoire de prestige la semaine dernière contre Auburn (où ils étaient déjà considérés comme outsider).

Difficile de contredire cette situation lorsque que LSU se présente avec la meilleure attaque du pays (54.6 points marqués par match) et accumule les sorties offensives de grande qualité. Le quarterback Joe Burrow a franchi un pallier et est superbement épaulé dans les airs par Justin Jefferson et Ja’Marr Chase. Mais ils n’ont pas encore affronté une défense à la hauteur de celle de Florida. Les Gators pourront jouer dans lex yeux avec un secondary opportuniste et un pass-rush qui devrait faire bouger la poche des Tigers pour la première fois de l’année.

La question est de savoir si Kyle Trask peut soutenir le rythme face à une défense très talentueuse qui monte en puissance. Le coordinateur défensif des Tigers, Dave Aranda, sait se sublimer dans les grands moments, les blessés reviennent en jeu et le cornerback freshman Derek Stingley Jr. s’impose (déjà) comme l’un des meilleurs defensive backs de la ligue.

En somme, Florida doit affronter l’enfer dans la “Death Valley” ; mais ils possèdent un avantage psychologique avec une victoire face à LSU, au “Swamp”, en 2018 (27-19). Et Dan Mullen possède un record de 3-1 face aux équipes du Top-10 en tant que head coach des Gators. Qui sait, sur un malentendu, ça peut passer.

Mentions spéciales :

Colorado @ #13 Oregon (vendredi – 4h)

Michigan State @ #8 Wisconsin (samedi – 21h30)

Texas Tech @ #22 Baylor (samedi – 22h)

Nebraska @ Minnesota (samedi – 1h30)

Hawaii @ #14 Boise State (samedi – 4h30)

Washington @ Arizona (samedi – 5h)

La “Watch Grid” de la semaine :

Lancé par la section football universitaire de SB Nation (renommé Banner Society depuis la rentrée), nous nous sommes inspirés de leur concept et avons créé notre propre “Watch Grid” pour la Week 7.

Qu’est-ce qu’une “Watch Grid” ? Une grille de classement servant à catégoriser les matchs en terme de visibilité (ou de fun) et, a fortiori, à guider les spectateurs vers les bonnes rencontres. Tout simplement. Sans plus attendre, les confrontations de la Week 7 sur lesquelles il faudra garder un oeil attentif :

 
Vendredi
Heure A NE PAS MANQUER RÉFLÉCHISSEZ-Y NON, OUBLIEZ
2h00 #20 Virginia @ Miami (FL)
Colorado State @ New Mexico
4h00 Colorado @ #13 Oregon
   
Samedi
Heure A NE PAS MANQUER RÉFLÉCHISSEZ-Y NON, OUBLIEZ
18h00 #6 Oklahoma @ #11 Texas #23 Memphis @ Temple South Carolina @ #3 Georgia
#16 Michigan @ Illinois
Maryland @ Purdue
Mississippi State @ Tennessee
Rutgers @ Indiana
Miami (OH) @ Western Michigan
Toledo @ Bowling Green
18h30 Georgia Tech @ Duke
20h00 Ball State @ Eastern Michigan
20h30 Old Dominion @ Marshall
21h00 New Mexico State @ Central Michigan
Heure A NE PAS MANQUER RÉFLÉCHISSEZ-Y NON, OUBLIEZ
21h30 #1 Alabama @ #24 Texas A&M Florida State @ #2 Clemson BYU @ South Florida
Washington State @ #18 Arizona State Michigan State @ #8 Wisconsin Kent State @ Akron
Cincinnati @ Houston Northern Illinois @ Ohio
21h45 UConn @ Tulane
22h00 Texas Tech @ #22 Baylor San José State @ Nevada
Iowa State @ West Virginia UNLV @ Vanderbilt
Rhode Island @ Virginia Tech
Middle Tennessee @ Florida Atlantic
23h00 Georgia State @ Coastal Carolina
00h00 UAB @ UTSA
Heure A NE PAS MANQUER RÉFLÉCHISSEZ-Y NON, OUBLIEZ
1h00 Ole Miss @ Missouri Army @ Western Kentucky
Fresno State @ Air Force UMass @ Louisiana Tech
North Texas @ Southern Mississippi
Charlotte @ Florida International
1h30 USC @ #9 Notre Dame #10 Penn State @ #17 Iowa Arkansas @ Kentucky
Louisville @ #19 Wake Forest Navy @ Tulsa
2h00 #7 Florida @ #5 LSU #15 Utah @ Oregon State
4h15 Hawaii @ #14 Boise State Wyoming @ San Diego State
5h00 Washington @ Arizona
 

Les #MoCPronos de la Week 7 :

En accompagnement des présentations de matchs à l’aube de chaque semaine de compétition, vous aurez droit aux pronostics de la rédaction (qui est en réalité une petite compétition entre les rédacteurs).

Et, mieux encore, vous pouvez jouer avec nous et pronostiquer les mêmes matchs sur Twitter. Seriez-vous plus forts et plus précis que Midnight on Campus ? La balle est dans votre camp.

Voici les pronostics de la rédaction et de nos followers pour la Week 7 :

Plus de lecture ?
Hank Bachmeier Boise State Florida State Week 1
Hank Bachmeier ouvre un nouveau chapitre à Boise State