Soutenez Midnight on Campus avec Patreon !
D'Andre Swift Georgia Notre Dame 2018
(Crédit photo : Associated Press)

Les matchs de la Week 4 : Notre Dame-Georgia, notre sélection et nos pronostics

La saison de football universitaire a repris ses droits la semaine dernière et il est désormais l’heure de passer la seconde vitesse avec la Week 4.

Les choses sérieuses débutent en cette semaine avec une nouvelle vague de matchs hors-conférence de grande qualité et le début en trombe des rencontres de conférence. Ainsi, des conséquences majeures pour le College Football Playoff et certains titres de conférence découleront dès la fin du premier mois de compétition.

Quels sont les matchs importants de cette Week 4 ? Et, petite nouveauté, quels sont les pronostics de la rédaction ?

“The Best Game of Week 4” :

#7 Notre Dame @ #3 Georgia (samedi – 2h00)

Terry Godwin Georgia Notre Dame 2018
(Crédit photo : Georgia Athletics)

Deux ans après le déplacement inédit de Georgia sur les terres de South Bend, Notre Dame voyage pour la première fois pour jouer entre les haies du Sanford Stadium et mettre un terme à la série aller-retour entre les deux programmes de légende.

Les Bulldogs étaient sortis vainqueurs de la manche aller (20-19), replaçant l’équipe en pleine lumière nationale dès la seconde saison de Kirby Smart sur le campus de Athens. En effet, les pensionnaires de la conférence SEC avaient conclu cette saison-ci au CFP National Championship Game. Et, comme la dernière rencontres, les adversaires arrivent au match avec un statut de prétendant au titre national et avec une place dans le Top-10 de l’AP Top 25.

Cette rencontre est le premier test de la saison pour Georgia, qui a explosé Vanderbilt, Murray State et Arkansas State par un score combiné de 148-23 ; et le résultat, au-delà de confirmer les espoirs nationaux de l’équipe, permettrait de lancer parfaitement les Bulldogs pour le calendrier de conférence SEC.

Même situation pour Notre Dame, qui n’a fait qu’une bouchée de Louisville et New Mexico jusqu’à aujourd’hui. Mais la perception du Fighting Irish est différente : les hommes de Brian Kelly, sous-côtés et en dehors de la conversation nationale, ont tout à prouver pour entrer dans la discussion en vue du College Football Playoff (surtout que l’équipe connait des problèmes récurrents dans les grands matchs).

Deux quarterbacks d’expérience (Jake Fromm face à Ian Book), l’excellente ligne offensive des Bulldogs face au formidable pass-rush du Fighting Irish, une flopée de joueurs talentueux et une ambiance des grands soirs à Athens : tout est réuni pour que la rencontre devienne un moment marquant de la saison.

Les 5 autres matchs de la Week 4 :

#10 Utah @ USC (vendredi – 3h)

La dernière victoire de Utah à Los Angeles, contre USC, précède la construction du Coliseum. Les Utes se sont imposés, à la surprise générale, en 1916 et ils tenteront de reproduire cet exploit face aux Trojans pour confirmer leur suprématie dans la division Pac-12 South.

Utah apparait aujourd’hui comme la meilleure chance de la conférence pour accéder au College Football Playoff et un succès contre USC ferait bondir les espoirs des Utes. Il faut tout de même faire attention aux Trojans, qui espèrent une réaction d’orgueil après la déconvenue survenue à BYU la semaine dernière.

Tyler Huntley et Zach Moss face à Kedon Slovis et une armada de receveurs au cours d’un match nocturne (joué un vendredi) : il est fort possible que la scénario de la rencontre fasse honneur au célèbre #Pac12AfterDark avec un échange de bons précédés offensifs jusque dans le dernier quart-temps.

#11 Michigan @ #13 Wisconsin (samedi – 19h)

Michigan peine à lancer une nouvelle animation offensive et aurait pu tout perdre face à l’Army sans un coup d’éclat défensif. Wisconsin déroule, à l’inverse, des deux côtés du terrain malgré une adversité des plus médiocres.

Les superpuissances ouvrent leur calendrier de Big Ten l’une face à l’autre et la confrontation devrait donner un peu plus de clarté sur leur réel niveau de jeu. Mais ne croyez pas que les Wolverines partent en tant que favori : ils n’ont pas gagné à Madison depuis 2001 et les Badgers restent sur un score combiné de 111-0 contre leurs 2 derniers adversaires.

Jim Harbaugh a (encore) beaucoup de choses à prouver en tant que outsider, Wisconsin doit effacer les désillusions de 2018 et le ciel annonce une météo capricieuse. Vous savez déjà que la rencontre vaut le coup d’oeil.

#8 Auburn @ #17 Texas A&M (samedi – 21h30)

Texas A&M a tenté de récupérer un succès de marque la semaine dernière face à Clemson ; en vain. Il peut ré-essayer cette semaine, à la maison, face à Auburn pour un match crucial en vue du titre de conférence SEC en fin de saison.

Le quarterback freshman des Tigers, Bo Nix, connait sa première titularisation à l’extérieur et la pelouse de College Station est l’une des plus hostiles du pays. Les Tigers ne sont pas sortis d’affaire : la ferveur des locaux grimpe en parallèle des progrès de l’équipe et le secondary des Aggies est en grande forme, avec 5 interceptions en 3 matchs.

Chaque équipe possède une attaque au sol relativement solide et une excellente défense. Les quarterbacks feront-ils la différence ? Ce serait en tout cas le moment parfait pour que Kyle Allen sorte de sa boite en faveur de Texas A&M.

#16 Oregon @ Stanford (samedi – 1h)

L’outsider de cette opposition entre Oregon et Stanford possède la vilaine habitude de renverser le favori, avec des répercussions majeures en Pac-12 à la clé. Mais tout porte à croire que les Ducks finissent la partie avec un succès dans la poche.

Pourquoi ? Le Cardinal reste sur 2 défaites consécutives (contre Northwestern et UCF), doit composer avec la blessure de son QB titulaire et ne possède pas une défense aussi féroce que d’habitude. A l’inverse, Oregon se repose sur les prouesses offensives de Justin Herbert et sur l’excellente forme d’une défense retrouvée. Le sort semble déjà scellé en faveur des visiteurs, non ?

Il ne faut pas douter de Stanford, qui joue sur son terrain et qui n’a pas perdu 3 rencontres de suite depuis 2008. David Shaw n’est devenu le head coach que 3 saisons plus tard. Et puis, souvenons-nous de la saison dernière : Oregon menait de 17 points à la pause avant que le Cardinal réalise un comeback fou et s’impose en prolongations.

Oklahoma State @ #12 Texas (samedi – 1h30)

La première salve de rencontres de Big 12 effectue toujours un tri et adoube les vainqueurs en tant que favoris pour une place en finale de conférence. Oklahoma State et Texas veulent ainsi à tout-prix éviter un faux-départ.

Les Longhorns n’ont pas gagné le match d’avance : bien qu’ils accueillent les Cowboys, ces derniers possèdent des armes offensives très dangereuses à commencer par le running back Chuba Hubbard, l’un des coureurs les plus effrayants du pays, et le quarterback freshman Spencer Sanders, en pleine bourre depuis l’ouverture de la saison.

Autrement dit : la défense de Texas détient la clé de la rencontre. Le secondary a vécu un calvaire face à LSU et ils doivent maintenant se coltiner l’attaque ultra-productive d’Oklahoma State, où Tylan Wallace peut faire un carnage.

Mentions spéciales :

#23 California @ Ole Miss (samedi – 19h)

#15 UCF @ Pittsburgh (samedi – 19h)

#22 Washington @ BYU (samedi – 21h30)

South Carolina @ Missouri (samedi – 22h)

Colorado @ #24 Arizona State (samedi – 4h)

Utah State @ San Diego State (samedi – 4h30)

Les #MoCPronos de la Week 4 :

On innove (un peu) avec le début d’une nouvelle saison : désormais, en accompagnement des présentations de matchs à l’aube de chaque semaine de compétition, vous aurez droit aux pronostics de la rédaction (qui est en réalité une petite compétition entre les rédacteurs).

Et, mieux encore, vous pouvez jouer avec nous et pronostiquer les mêmes matchs sur Twitter. Seriez-vous plus forts et plus précis que Midnight on Campus ? La balle est dans votre camp.

Voici les pronostics de la rédaction et de nos followers pour la Week 4 :

Plus de lecture ?
Rodrigo Blankenship Kicker Georgia vs South Carolina 2019
L’upset de South Carolina prouve que Georgia est voué à plafonner avec Kirby Smart