Soutenez Midnight on Campus avec Patreon !
Charlie Brewer Baylor vs Oklahoma Week 5 2018

Les matchs de la Week 12 : Oklahoma-Baylor, notre sélection et nos pronostics

La dernière ligne droite de la saison de football universitaire débute réellement lors de la Week 12 avec les premières rivalités et les premiers matchs cruciaux pour les titres de division et/ou de conférence.

La rencontre la plus cruciale de la semaine est, justement, l’affrontement entre #10 Oklahoma et #13 Baylor. Les deux meilleures équipes de la conférence Big 12 peuvent s’assurer une place en finale de conférence dans un mois et, surtout, un ascendant dans la hiérarchie de la ligue.

Quels sont les matchs importants de cette Week 12 ? Et, petite nouveauté, quels sont les pronostics de la rédaction ?

“The Best Game of Week 12” :

#10 Oklahoma @ #13 Baylor (samedi – 1h30)

Marquise Brown Oklahoma vs Baylor Week 5 2018
(Crédit photo : Kevin Jairaj – USA TODAY Sports)

Aussi bien les Sooners que les Bears n’ont pas connu des dernières semaines de tout repos. Oklahoma s’est incliné à Kansas State avant d’échapper de peu à une défaite contre Iowa State. Baylor est toujours invaincu mais le premier revers était proche face à West Virginia et TCU.

Et, malgré cette passe difficile, les deux équipes favorites pour le titre de conférence Big 12 jouent l’issue de leur saison sur cette seule rencontre.

Les adversaires peuvent encore rêver de College Football Playoff, bien qu’ils ne se positionnent pas en favoris en fond de Top-10. Mais, plus qu’une place dans la dernier carré, cette partie ressemble étrangement à une répétition générale avant la finale de conférence Big 12 (3 matchs restants et Oklahoma possède virtuellement une avance de 2 matchs sur Texas avec le tiebreaker).

On ne se pose pas de questions sur la qualité offensive des Sooners qui proposent une moyenne de 48 points et 592 yards par match, bien aidés par les prouesses du quarterback Jalen Hurts et du receveur CeeDee Lamb. Ainsi, la bataille contre l’excellente défense des Bears donnera indéniablement un verdict sur les espoirs finaux des hommes de Lincoln Riley. Avec 19 points et 337 yards alloués de moyenne, l’escouade de Matt Rhule peut causer de sérieux soucis aux quadruples champions de conférence en titre.

Clairement, Baylor peut réaliser la même performance que Minnesota la semaine passée : au-delà de rester invaincus, les Bears peuvent entrer dans la lumière nationale avec une victoire de marque face à une équipe du Top-10.

Les performances offensives des locaux devraient être le point clé de la rencontre. Baylor stagne quelque peu offensivement et manque de constance avec le ballon en main. Le quarterback Charlie Brewer s’est montré capable de coups d’éclat, à la passe ou au sol, et ne perd pas souvent le cuir. John Lovett et JaMychal Hasty sont des running backs solides au même titre que Denzel Mims dans les airs.

Oklahoma aurait pu être un large favori avant cette rencontre si la défense ne s’était pas écoulée depuis quelques semaines. Admirable contre Texas, elle n’a cessé de décevoir (48 puis 41 points concédés en 2 semaines) et elle met du plomb dans les aspirations des Sooners.

La dernière fois que Oklahoma a perdu un match en novembre ? En 2014… contre Baylor. Les 18 victoires consécutives lors du mois le plus important pèse lourd dans la balance… mais les derniers succès de Baylor (en 2013 et 2014) sont intervenus lors des saisons couronnées de titre chez les Bears.

Les 5 autres matchs de la Week 12 :

Louisiana Tech @ Marshall (vendredi – 1h)

Les deux meilleures équipes de la C-USA préparent-elles (aussi) une revanche en finale de conférence ? Louisiana Tech est l’équipe à battre et elle domine la division West avec un record immaculé en C-USA (5-0) et une série de 8 victoires consécutives. En face, Marshall, avec un succès ce week-end, peut reprendre la tête de la division East à FAU et étendre son record de 4-1 en conférence.

La bataille devrait être féroce, surtout que les équipes se ressemblent beaucoup. Des jeux au sol prépondérants et des défenses (très) solides. Le Thundering Herd propose un excellent pass-rush avec 32 réalisations, soit le 8ème meilleur total de la ligue, alors que les Bulldogs devront se passer de leur quarterback titulaire et de leur meilleur receveur, tous les deux suspendus.

Michigan State @ #15 Michigan (samedi – 18h)

Michigan joue son meilleur football, reste sur des performances impressionnantes et semble avoir trouvé sa vitesse de croisière depuis la défaite à Penn State. En face, Michigan State connait une tendance complètement différente et a perdu ses 4 dernières rencontres.

Mais, lors d’une rivalité, il faut toujours jeter les records par la fenêtre.

Les Spartans ont connu une bonne dose de succès à Ann Arbor depuis 2008, en remportant tous les matchs sauf un lors de la dernière décennie, et 3 des 4 derniers scores finaux se sont joués à moins de 10 points. Cependant, toutes les données statistiques donnent un avantage clair et net aux Wolverines, qui peuvent engranger leur première série de victoires dans la rivalité depuis 2006-07.

Shea Patterson est un vrai quarterback, Zach Charbonnet et Hassan Haskins se sont révélés comme les nouveaux leaders du jeu de course et la défense règne elle-aussi en maitre.

#23 Navy @ #16 Notre Dame (samedi – 20h30)

Cette rivalité historique est toujours un événement national et elle le devient d’autant plus cette saison puisque les deux équipes s’affrontent en étant classées à l’AP Top 25 pour la première fois depuis 1978.

L’académie de la Navy a superbement rebondi d’une saison à 3-10 et propose aujorud’hui un record de 7-1 avec, en guise d’unique défaite, un déplacement sur le campus de Memphis. Les Midshipmen sont très dangereux et ont retrouvé leur superbe grâce aux performances du quarterback Malcolm Perry, qui mène la triple-option à la perfection.

Notre Dame est prévenu : il faudra serrer les dents en défense pour éviter toute déconvenue. Le Fighting Irish a connu un mois d’octobre compliquée avec une désillusion totale contre Michigan et une victoire miracle face à Virginia Tech. Le quarterback Ian Book se remet doucement de ses bévues et il peut (enfin) compter sur un backfield au complet avec Jafar Armstrong et Tony Jones Jr

Les locaux se présentent, comme toujours depuis l’ère moderne, en tant que favori. Mais il ne faut pas douter trop vite de la Navy, et surtout de son escapade défensive, qui a progressé drastiquement depuis l’erreur de la saison passée.

#4 Georgia @ #12 Auburn (samedi – 21h30)

A l’instar des 123 confrontations entre les deux ennemis, la “Deep South’s Oldest Rivalry” revêt une importance énorme pour chacun des participants. Georgia peut officialiser un 3ème titre de division SEC East consécutif et valider son billet pour la finale de conférence, tandis que Auburn peut rester en course pour un Bowl du Nouvel An avec une victoire de marque.

Mais, ne vous attendez pas à une explosion offensive. Aussi bien les Bulldogs que les Tigers se reposent, avant tout, sur une superbe défense et chaque équipe aime contrôler le tempo de la rencontre avec un très bon jeu au sol.

Auburn a plus d’un atout en poche avec l’un des meilleurs jeux de course en conférence SEC et l’une des plus féroces lignes défensives de la ligue. Ces deux points peuvent mettre à mal les chances de Georgia, qui a montré, face à Florida, que les actions décisives venaient toujours du quarterback Jake Fromm. S’il est mis en défaut, il est fort probable que le jeu de course patine, malgré la présence de D’Andre Swift dans le backfield.

Malgré tout, est-ce que les joueurs de l’Alabama possèdent les atouts offensifs nécessaires pour obtenir le succès ? Le quarterback Bo Nix a flanché dans les grands moments et pourrait à nouveau piquer du nez face à un excellent secondary.

#8 Minnesota @ #20 Iowa (samedi – 22h)

Cette rencontre est la recette parfaite pour devenir le cauchemar de Minnesota. A la suite d’une victoire historique contre Penn State et avec un record parfait de 9-0, les Gophers doivent se déplacer au terrible Kinnick Stadium, où Iowa s’est monté une véritable réputation de briseur de rêve (surtout de nuit).

P.J. Fleck sait où il met les pieds et il devrait certainement préparer ses joueurs à un combat féroce. Un succès chez les Hawkeyes permettrait, qui plus est, sceller le sort de la division Big Ten West et de convaincre le comité de sélection du College Football Playoff que les Gophers sont de vrais concurrents pour le dernier carré.

Iowa a montré la semaine dernière, avec un comeback presque réussi contre Wisconsin, qu’ils sont toujours motivés et qu’ils jouent à un très bon niveau. Le quarterback Tanner Morgan, associé au receveur Rashod Bateman et au running back Rodney Smith, ferait bien d’effacer tous les espoirs des Hawkeyes dès le début de match. Les Gophers possèdent ces capacités, d’autant plus qu’ils ont le talent adéquat pour se jouer des meilleures défenses.

Le quarterback Nate Stanley porte Iowa de manière assez solide, sans pour autant exceller ; mais, il a montré une propension à s’effondrer face à d’excellentes défenses. Minnesota ne propose pas la meilleure défense en Big Ten, mais, avec un cornerback tel que Antoine Winfield Jr., une seule erreur peut se payer cash.

Mentions spéciales :

#5 Alabama @ Mississippi State (samedi – 18h)

Indiana @ #9 Penn State (samedi – 18h)

Tulane @ Temple (samedi – 18h)

Wake Forest @ #3 Clemson (samedi – 21h30)

#19 Texas @ Iowa State (samedi – 21h30)

UCLA @ #8 Utah (samedi – 2h)

La “Watch Grid” de la semaine :

Lancé par la section football universitaire de SB Nation (renommé Banner Society depuis la rentrée), nous nous sommes inspirés de leur concept et avons créé notre propre “Watch Grid” pour la Week 12.

Qu’est-ce qu’une “Watch Grid” ? Une grille de classement servant à catégoriser les matchs en terme de visibilité (ou de fun) et, a fortiori, à guider les spectateurs vers les bonnes rencontres. Tout simplement. Sans plus attendre, les confrontations de la Week 12 sur lesquelles il faudra garder un oeil attentif :

 
Samedi
Heure A NE PAS MANQUER RÉFLÉCHISSEZ-Y NON, OUBLIEZ
18h00 Michigan State @ #15 Michigan #5 Alabama @ Mississippi State #11 Florida @ Missouri
Indiana @ #9 Penn State #14 Wisconsin @ Nebraska
Kansas @ #22 Oklahoma State VMI @ Army
TCU @ Texas Tech Alabama State @ Florida State
Tulane @ Temple UMass @ Northwestern
19h UTEP @ UAB
20h30 #23 Navy @ #16 Notre Dame
21h00 Troy @ Texas State
Coastal Carolina @ Arkansas State
UL-Monroe @ Georgia Southern
Heure A NE PAS MANQUER RÉFLÉCHISSEZ-Y NON, OUBLIEZ
21h30 #4 Georgia @ #12 Auburn Wake Forest @ #3 Clemson #2 Ohio State @ Rutgers
#19 Texas @ Iowa State #18 Memphis @ Houston
West Virginia @ Kansas State Central Michigan @ Ball State
Virginia Tech @ Georgia Tech
Kentucky @ Vanderbilt
22h00 #8 Minnesota @ #20 Iowa Wyoming @ Utah State Syracuse @ Duke
Hawaii @ UNLV
Incarnate Word @ New Mexico State
22h30 Stanford @ Washington State Rice @ Middle Tennessee
23h00 Louisiana @ South Alabama
0h00 Southern Miss @ UTSA
Heure A NE PAS MANQUER RÉFLÉCHISSEZ-Y NON, OUBLIEZ
1h00 #1 LSU @ Ole Miss Air Force @ Colorado State
#17 Cincinnati @ South Florida
1h30 #10 Oklahoma @ #13 Baylor #25 Appalachian State @ Georgia State Louisville @ NC State
Arizona State @ Oregon State South Carolina @ Texas A&M
2h00 UCLA @ #8 Utah
4h15 New Mexico @ #22 Boise State
4h30 Arizona @ #6 Oregon
5h00 USC @ California
 

Les #MoCPronos de la Week 12 :

En accompagnement des présentations de matchs à l’aube de chaque semaine de compétition, vous aurez droit aux pronostics de la rédaction (qui est en réalité une petite compétition entre les rédacteurs).

Et, mieux encore, vous pouvez jouer avec nous et pronostiquer les mêmes matchs sur Twitter. Seriez-vous plus forts et plus précis que Midnight on Campus ? La balle est dans votre camp.

Voici les pronostics de la rédaction et de nos followers pour la Week 12 :

Plus de lecture ?
Donovan Peoples-Jones Michigan vs Michigan State Week 12 2019
MoC Top 25, Week 13 : un Top-6 identique et Minnesota hors du Top-10