Phoenix Sproles North Dakota State Bison vs James Madison FCS Playoffs Championship Game 2019
(Crédit photo : Sam Hodde - Associated Press)

Comment la saison de FCS au printemps fonctionnera-t-elle en 2021 ?

Malgré la conclusion du College Football Playoff et le couronnement d’Alabama, la saison de football universitaire n’est pas encore terminée. Et, oui, il n’existe pas que le FBS dans la vie. La saison de FCS est sur le point de débuter.

La pandémie du COVID-19 aux Etats-Unis a retourné le calendrier depuis l’été dernier et le championnat de FCS n’est pas passé entre les gouttes. Au contraire. Toutes les conférences ont décidé de transposer leur saison respective au printemps (pour des raisons sanitaires et économiques) plutôt qu’à l’automne, où il est traditionnellement disputé en parallèle du FBS.

En résumé : près de 3/4 des 167 équipes du championnat FCS doivent débuter leur saison dans les prochains jours… avec un calendrier révisé.

Le football universitaire vous manque-t-il déjà ? Est-ce que vous souhaitez occuper votre printemps avec une saison exceptionnelle de FCS au printemps ? Et, surtout, est-ce que vous êtes perdus face à toutes les nouvelles modalités ?

Cette présentation de la saison de FCS devrait vous aider à vous retrouver.

Quand la saison de FCS débute-elle et se termine-t-elle ?

16 universités (au travers de 5 conférences) ont déjà joué un match à l’automne, la plupart du temps face à une équipe du Power Five afin d’engranger un peu d’argent au prix d’une défaite hors-conférence. Mais, le véritable championnat de FCS n’a pas débuté.

La quasi-totalité des conférences a repoussé leur calendrier… et la majorité des ligues a fixé une reprise pour le week-end du 20 février.

Un tour de table pour assimiler le programme des prochains semaines :

  • Big Sky : 8 équipes (sur 12) ont confirmé un calendrier de 6 matchs de conférence chacun (3 à domicile et 3 à l’extérieur) à partir du 27 février.
  • Big South : 5 équipes (sur 8) joueront un calendrier de 4 matchs de conférence à partir du 13 mars et pourront ajouter jusqu’à 4 matchs hors-conférence.
  • Colonial : 11 équipes (sur 12) ont adopté un calendrier de 6 matchs de conférence chacun à partir du 6 mars, avec la possibilité d’ajouter jusqu’à 2 rencontres hors-conférence.
  • Ivy League : la conférence a décidé de ne pas jouer de saison de football en 2020-21.
  • MEAC : la conférence avait prévu d’organiser une saison au printemps mais le retrait de 6 des 9 équipes affiliées a forcé la conférence à suspendre la saison de football.
  • Missouri Valley : 10 équipes (sur 11) ont officialisé un calendrier de 8 matchs de conférence chacun à partir du 19 février.
  • NEC : 10 équipes (sur 11) devraient participer à un calendrier de 4 matchs de conférence à partir du 7 mars.
  • Ohio Valley : 8 équipes (sur 9) ont prévu de jouer un calendrier complet de 7 matchs de conférence chacun, à partir du 21 février.
  • Patriot League : 6 équipes (sur 7) ont confirmé un calendrier de 4 matchs de conférence chacun, à partir du 13 mars.
  • Pioneer League : 7 équipes (sur 11) joueront un calendrier de 6 matchs de conférence chacun (3 à domicile et 3 à l’extérieur), à partir du 13 mars, et seront rejoints exceptionnellement par Presbyterian pour composer une ligue de 8 équipes.
  • SoCon : 9 équipes (sur 10) ont adopté un calendrier de 8 matchs de conférence chacun, à partir du 20 février.
  • Southland : 7 équipes (sur 13) ont officialisé un calendrier de 6 matchs de conférence chacun, à partir du 20 février.
  • SWAC : l’ensemble des 10 équipes joueront un calendrier raccourci de 6 matchs de conférence chacun à partir du 27 février, avec la possibilité d’ajouter une rencontre hors-conférence pour chaque équipe.

La gouvernance du championnat de FCS a fixé une date butoir au 17 avril pour la conclusion des saisons régulières de chaque conférence. Une fois celles-ci terminées, un bracket pour les FCS Playoffs devrait être publié dès le 18 avril.

A quoi ressemblera les Playoffs en FCS ?

Le Directeur Adjoint des NCAA Championships, Chad Tolliver, a confirmé que la finale nationale du championnat de FCS devrait se dérouler le samedi 15 mai à Frisco (Texas), où il y est programmé depuis 2010. Il faudra se frayer un chemin pour accéder à la finale à la suite d’un tournoi de 4 tours à partir du 18 avril, date de la fin de la saison régulière.

Toutefois, le visage des Playoffs FCS a subi un petit lifting avec le déplacement de la saison à l’automne.

  1. Les FCS Playoffs seront composés de 16 équipes plutôt que de 24.
  2. 10 équipes obtiendront leur place dans le bracket de 16 équipes avec l’obtention du titre de leur conférence… alors que les 6 autres universités seront repêchées par un comité de sélection.
  3. Les résultats des équipes ayant joué un ou plusieurs matchs à l’automne seront comptabilisées au cours du repêchage.

11 conférences ont prévu une saison au printemps… et seulement 10 champions (de Big Sky, Big South, Colonial, MVC, NEC, OVC, Patriot League, Pioneer League, SoCon et Southland) seront qualifiés pour les Playoffs ?

C’est normal.

Les champions des conférences MEAC et SWAC (qui regroupent les universités des HBCUs) se rencontrent en temps normal lors du fameux Celebreation Bowl. Et, du fait de l’annulation de la saison en MEAC, le futur de la conférence SWAC se retrouve dans le brouillard.

Malheureusement, le brouillard est encore plus épais pour les équipes qui essaieront de se qualifier aux Playoffs FCS grâce au repêchage.

Ce sera très difficile de déterminer (les 6 équipes repêchées ; ndlr) à cause d’une concurrence inégale en terme de matchs joués. On devra analyser les équipes avec une multitude de critères que l’on a en notre possession.

avoue Kyle Moats, le Président du Comité de Sélection des Playoffs FCS.

On connait toutefois quelques critères à l’heure actuelle, selon Chad Tolliver et Kyle Moats.

Une équipe doit avoir joué un minimum de 4 rencontres pour être éligible aux Playoffs FCS et la qualité des victoires (surtout en hors-conférence et face au FBS) entreront forcément en ligne de compte.

Quelles équipes peuvent-elles jouer le titre national ?

Il est encore plus difficile de désigner des favoris qu’en FBS.

La saison est repoussée au printemps pour la première fois de l’histoire du championnat. De nombreuses équipes ont retiré leur participation à cette saison. Et, outre une préparation tronquée, certaines équipes ont joué des matchs au début de l’automne et ont mis leurs activités en “pause” jusqu’au début de la saison de FCS.

Malgré un joyeux bordel, essayons de surligner des équipes à suivre dans la course au titre national de FCS.

North Dakota State dominera-t-il toujours la ligue ?

Il est inutile de présenter la superpuissance de North Dakota State. Le Bison a remporté 8 des 9 derniers titres nationaux en FCS et reste sur une série de 37 (!) victoires consécutives Il faut remonter à 2017 pour trouver une défaite dans le calendrier de NDSU.

Et cette défaite était tombée face à un adversaire de la MVC, South Dakota State.

Les Jackrabbits, au même titre que Northern Iowa, se sont établis eux-aussi parmi l’élite du FCS et peuvent viser une place en Playoffs. Et, si tout se déroule pour le mieux, Illinois State et Southern Illinois pourraient également faire du bruit.

Cependant, ce qui fait le plus grand bruit en MVC est l’annonce du départ de Trey Lance pour la NFL Draft au moment du déplacement de la saison au printemps. Le quarterback de North Dakota State est possiblement le meilleur joueur de l’ensemble du championnat et porte le Bison sur ses épaules depuis sa prise de pouvoir au poste de titulaire. Autant dire que cette perte est inestimable.

La plus grande dynastie de l’histoire du championnat peut-elle se trouver un nouveau QB du jour au lendemain ?

James Madison et Weber State peuvent-ils viser le titre ?

Avec 3 apparitions lors des 4 dernières finales nationales et un titre “surprise” en 2016, James Madison s’est installé en 2ème position de la hiérarchie du championnat derrière North Dakota State.

Les Dukes peuvent-ils atteindre de nouveau la plus haute marche du podium ?

Ce ne sera pas facile. Ben DiNucci s’en est allé pour la NFL à la fin de la dernière saison jouée, les excellents defensive ends Ron’Dell Carter et John Daka ont quitté le navire et James Madison ne retrouve plus que 7 titulaires en 2021. Toutefois, les Dukes se reposent sur un quarterback senior de 5ème année et une profusion de bons running backs, tels que Percy Agyei-Obese et Jawon Hamilton.

Et la conférence Colonial est plutôt abordable.

Une belle cote pourrait bien être celle de Weber State.

Les triple champions en titre de la conférence Big Sky ont accédé au stade des demi-finales des Playoffs FCS pour la première fois en 2019, à la suite de 2 qualifications pour les quarts de finale. L’effectif des Wildcats est qui plus est expérimenté, surtout en attaque, avec le running back Josh Davis ainsi que les receveurs Devon Cooley, Rashid Shaheed et Randal Grimes.

Et sinon pour les outsiders ?

Le grand favori pour remporter le titre de conférence Big South, Kennesaw State, devrait être un solide concurrent avec son attaque spécialisée dans le triple-option. D’autant plus qu’il existe un seul obstacle sur la route des Playoffs FCS, face à Monmouth.

La conférence Colonial semble vouée à James Madison.

Toutefois, les Dukes devront se méfier d’équipes telles que Villanova, qui retrouve son quarterback dual-threat Daniel Smith (48 TDs en tant que junior), New Hampshire ou Albany, qui peut se reposer sur Jeff Undercuffler (qui a lancé près de 41 TDs, un record pour un freshman en FCS).

Le double-champion de la conférence Southland, Nicholls, compte bien garder son titre avec le running back Julien Gums et le receveur Da’Jean Dixon. Mais l’excellente défense de Sam Houston State aura également son mot à dire.

Enfin, en conférence Big Sky, Eastern Washington peut espérer de belles choses avec le retrait de Montana et Montana State de la compétition au printemps. D’autant plus que le quarterback Eric Barriere, qui a mené les Eagles jusqu’à la finale nationale en 2018, est toujours présent pour une saison senior.