Poursuivez la conversation avec notre communauté sur Discord !
Travis Etienne RB Clemson Tigers vs Notre Dame Cotton Bowl CFP 2019
(Crédit photo : Matthew Emmons - USA TODAY Sports)

Quels sont les favoris pour le College Football Playoff… à la Week 10 ?

Le mois de novembre débute et la course pour une place au dernier carré de la saison de football universitaire s’intensifie. Bien que ce soit une saison exceptionnelle à cause de la pandémie du COVID-19 et que la conférence Pac-12 n’a pas encore débuté sa saison, l’attention se tourne inévitablement vers le College Football Playoff.

Alors, quels sont les favoris pour le College Football Playoff ?

À l’instar des élections présidentielles aux Etats-Unis, la course pour une qualification aux demi-finales demeure très serrée et plus incertaine que jamais. Quelques équipes se détachent du peloton ; toutefois, avec une grande partie des rencontres de conférence encore en jeu, nous ne sommes pas à l’abri de surprises.

Il est temps de jeter un coup d’oeil à la situation en vue du College Football Playoff. Quelles universités succèderont à LSU, Ohio State, Clemson et Oklahoma dans le dernier carré ?

La conférence Big 12 a épuisé ses chances de College Football Playoff…

Avec les déboires de Oklahoma, Texas et Iowa State aux mois de septembre et octobre, qui ont tous subi 2 défaites, les espoirs de qualification d’une école de Big 12 avaient pris du sérieux plomb dans l’aile. Oklahoma State restait la dernière chance de la conférence.

Malheureusement, le record invaincu des Cowboys a disparu lors de la Week 9 avec un revers en OT face aux Longhorns.

Les hommes de Mike Gundy, classés à la 6ème place de l’AP Top 25 avant leur défaite, tombent à la 14ème position et restent l’université de Big 12 la mieux classée à l’heure actuelle. Toutefois, sans record invaincu et sans Oklahoma et Texas au premier plan national, la conférence perd certainement toute chance d’envoyer une équipe au College Football Playoff. Un miracle est (presque) nécessaire.

Oklahoma State apparait comme la seule et unique chance de la conférence Big 12.

Spencer Sanders QB Oklahoma State Cowboys vs Iowa State Week 8 2020
(Crédit photo : Oklahoma State Cowboys Athletics)

En cette saison exceptionnelle et écourtée, il existe encore moins de chances qu’une équipe à 2 défaites se qualifie pour le dernier carré. Les Pokes sont les seuls en Big 12 avec un record général d’une seule défaite. Une chance demeure toujours… mais ils doivent encore se déplacer à Kansas State, Oklahoma, TCU et Baylor.

Et si l’on se réfère à la dynamique actuelle en Big 12, l’écart de performance entre les équipes est faible et chaque équipe peut en battre une autre à chaque semaine (sauf Kansas et peut-être Texas Tech).

Autrement dit : la conférence Big 12 s’est déjà tirée une balle dans le pied et cela n’ira pas en s’améliorant.

Et à qui bénéficie une telle situation ? La conférence Pac-12.

…et ouvre la porte à la Pac-12 avant la reprise de la saison

La saison de football universitaire n’a pas encore débuté en Pac-12 que la conférence apparait déjà en meilleure position qu’à l’intersaison ou même que par rapport à la saison dernière. La guerre d’usure en Big 12 profite logiquement aux équipes qui n’ont pas encore fauté ou joué.

C’est pourquoi la conférence Pac-12 apparait en tant que grand bénéficiaire des erreurs adverses.

Oregon n’a pas encore montré de quoi l’équipe était capable et les Ducks sont classés, à l’heure actuelle, en 12ème place de l’AP Top 25 (soit devant la meilleure équipe de Big 12). Et, de par sa force médiatique, USC devrait rester en position pour se qualifier au College Football Playoff tant qu’ils ne sont pas mathématiquement éliminés.

Cependant, une qualification n’est pas encore acquise, loin de là.

Justin Herbert QB Oregon Ducks vs Wisconsin Rose Bowl 2019
(Crédit photo : Sean Meagher – The Oregonian)

Du fait d’une saison encore plus raccourcie que les autres conférences, les universités de Pac-12 ne joueront que 6 matchs (dans le meilleur des cas). La marge d’erreur est inexistante. D’autant plus que la majorité des équipes de conférences ACC et Big 12/SEC devraient jouer, respectivement, 11 et 10 rencontres.

Est-ce que Oregon peut se qualifier avec un record de 6-0 à la place de Notre Dame, avec un record de 10-1, ou bien de Georgia, avec un record de 9-1 ?

Rien n’est moins sur.

Le comité de sélection a encore de lourdes décisions à prendre et, surtout, de juger quel CV est plus “méritant” qu’un autre.

Et rien ne dit que la meilleure équipe de Pac-12 peut apparaitre au sein du College Football Playoff plutôt qu’une seconde équipe de conférence ACC ou SEC (ou Notre Dame). Ce qui est le cas depuis 2017, dernière saison où une équipe de la conférence s’est qualifié pour le dernier carré avec Washington.

Les favoris au College Football Playoff

Ainsi, parlons peu mais parlons bien.

À l’aube de la Week 10, quelles sont les universités en position de “grands favoris” pour une qualification au College Football Playoff ?

Alabama

Clemson

Ohio State

Le Crimson Tide, les Tigers et les Buckeyes ont pour l’instant démontré une puissance de feu et une solidité (des deux côtés du terrain) bien supérieure à leurs adversaires. Ces 3 équipes sont, sans aucun doute, les meilleures équipes du pays en terme de talent intrinsèque et de résultats sur la dernière décennie. Un accident est toujours possible, certes, et d’autant plus au cours d’une saison unique.

Cependant, Alabama, Clemson et Ohio State partent avec une belle longueur d’avance à l’heure de faire les comptes.

Quels outsiders pour le College Football Playoff ?

Si les 3 “grands favoris” ne commettent aucun faux-pas d’ici à la fin de saison et ne subissent pas d’épidémie interne de COVID-19 qui réduirait le nombre de matchs joués, il reste une place à remettre en vue du dernier carré de la saison.

A l’aube de la Week 10, quelles sont les universités en position de “outsiders sérieux” pour une qualification au College Football Playoff ?

Notre Dame

Cincinnati

Le Fighting Irish possède un véritable chemin jusqu’au dernier carré… mais, celui-ci n’est pas des plus simples. Notre Dame doit encore recevoir Clemson et doit se déplacer à Boston College et North Carolina. 3 victoires et ils peuvent poinçonner leur ticket.

Mais, faut-il encore s’imposer face aux Tigers. Et là est le plus grand défi de Notre Dame.

Kyren Williams RB Notre Dame Fighting Irish vs Florida State Week 6 2020
(Crédit photo : Notre Dame Fighting Irish Athletics)

De leur côté, les Bearcats tapent déjà à la porte du College Football Playoff grâce à un record invaincu et un niveau de jeu très impressionnant (surtout en défense). S’ils ne perdent pas du reste de la saison régulière, les hommes de Luke Fickell peuvent profiter des erreurs de leurs adversaires directs et se faufiler jusqu’en demi-finale.

Même en sortant du Group of Five.

Ceci dit, Cincinnati ne doit pas trébucher en conférence AAC ; d’autant plus que des voyages à UCF, Temple et Tulsa sont encore au calendrier.

Et, enfin, quelles sont les universités en position de “prétendants de second rideau” pour une qualification au College Football Playoff ?

Georgia

BYU

Oregon (ou USC)

Oklahoma State

Les Bulldogs, malgré une défaite sur le terrain d’Alabama, demeurent encore en position de se qualifier en tant que seconde équipe de conférence SEC. Ce n’est pas terminé. La “finale” de SEC East face à Florida devrait solidifier ou dissoudre les derniers espoirs de Georgia. Cette unique rencontre jouera le rôle de guillotine ; dans un sens ou dans l’autre.

Et, s’ils gagnent, ils peuvent valider sa participation au College Football Playoff avec une (potentielle) revanche face au Crimson Tide en finale de conférence.

Zach Wilson QB BYU Cougars vs Houston Week 6 2020
(Crédit photo : Caleb Turner – The Daily Universe)

Qu’on veuille l’admettre ou non, les Cougars sont dans la course aux demi-finales. Ils possèdent un record de 7-0 et doivent encore jouer face à Boise State, qui pourrait dicter le futur de l’université mormone.

Et, avec un record de 10-0 (inenvisageable au mois d’août), BYU se trouverait dans la même position de Cincinnati : profiter des faux-pas adverses et grimper dans la hiérarchie. La vraie question : est-ce qu’une équipe invaincue du Group of Five peut être classée devant une équipe du Power Five avec 1 ou 2 défaites ?

Par chance, BYU possède l’attraction de Zach Wilson afin de faire pencher la balance.

L’issue de la saison pour les favoris des conférences Pac-12 et Big 12 a été expliquée ci-dessus.

Oregon, USC ou n’importe quelle équipe invaincue en Pac-12 doit croiser les doigts pour que leur CV soit considéré en parallèle des universités avec près de 10 matchs au compteur. Et Oklahoma State doit faire le nécessaire pour ne pas flancher face à une autre équipe de Big 12 ; mais, bon courage avec la dynamique actuelle de la conférence.

Plus de lecture ?
Brady McBride QB Texas State Bobcats vs SMU Week 1 2020
“Best Team of the Week” : Texas State a tenu la dragée haute à SMU