Soutenez Midnight on Campus avec Patreon !
Kelly Bryant QB Transferts Missouri
(Crédit photo : Cassie Florido/Missouri Athletics)

#CFBPreview : les 10 meilleurs transferts de QB de l’intersaison

Avec la Week 0 dans notre rétroviseur, on peut (enfin) se dire qu’une nouvelle saison de football universitaire est en route. Et, à cette occasion, Midnight on Campus propose une mini-série pour assimiler les principales informations de l’intersaison à l’aube de la Week 1.

Aujourd’hui, premier épisode : les 10 transferts de quarterbacks les plus attendus de la saison (et qui devraient faire parler d’eux).

Prochains épisodes :

  • Les 10 head coaches sur la “hot seat” en 2019.
  • Les 10 meilleures embauches de l’intersaison (head coaches et coordinateurs).
  • Les 10 équipes “surprises” en 2019.
  • Les 10 meilleures rencontres hors-conférence en 2019.

10. Riley Neal : de Ball State à Vanderbilt

Il est difficile pour Vanderbilt de entrer dans la cour des grands en étant domicilié dans une division SEC East avec Georgia, Florida, Tennessee ou South Carolina. En 5 ans, Derek Mason butte toujours et n’a pas encore terminé avec un record positif. L’arrivée de Riley Neal pourrait bien changer la donne.

En provenance de la petite université de Ball State, le redshirt senior arrive avec une belle expérience accrochée à sa ceinture : 32 titularisations, 7.393 yards, 46 TDs et 25 INTs en carrière.

Mais ce qui fait la différence avec les précédents quarterbacks de Vanderbilt est qu’il possède une certaine mobilité et des capacités à influer les matchs avec ses jambes : 1.373 yards et 15 TDs au sol en carrière. Bien qu’il n’a pas encore officiellement sécurisé le poste de quarterback titulaire, Riley Neal apporte des arguments sur la table qu’aucun autre de ses prédécesseurs n’était capable.

Kyle Shurmur s’est révélé comme une pièce solide en 3 saisons, mais, il ne faut pas oublier que Riley Neal a surnagé et s’est démarqué à Ball State, une des plus faibles équipes en FBS. L’espoir est permis.

9. Hunter Johnson : de Clemson à Northwestern

Arrivé à Clemson avec le statut de recrue 5-étoiles, on lui prédisait un avenir glorieux avec les Tigers. Mais d’autres quarterbacks talentueux étaient présents et Hunter Johnson est devenu le grand perdant des différentes compétitions. Il peut relancer sa carrière en 2019 en reprenant le leadership de Northwestern.

Le redshirt sophomore n’arrive tout de même pas avec la cape de sauveur : il doit remplacer Clayton Thorson, qui, malgré ses (nombreux) torts, a quitté les Wildcats avec une flopée de records et 36 victoires en 53 titularisations.

Quoi qu’il en soit, Hunter Johnson se présente comme le quarterback le plus talentueux que Pat Fitzgerald n’a jamais eu sous ses ordres.

Hunter Johnson QB Transferts Northwestern
(Crédit photo : Teddy Greenstein – Chicago Tribune)

Hunter Johnson arrive à Northwestern avec peu d’expérience (7 apparitions en tant que true freshman pour 234 yards (21/27) et 2 TDs) et 3 saisons d’éligibilité. Ses meilleurs moments ne devraient pas arriver dès 2019, mais, ses qualités de quarterback se révéleront comme une véritable bouffée d’air instantanée pour les Wildcats.

L’animation offensive de Northwestern est bien trop classique et prévisible depuis quelques saisons. Hunter Johnson apporte un coup de fouet avec un bras talentueux et des jambes dangereuses, si le besoin s’en ressent.

Désolé, Clayton, mais ton remplaçant possède les qualités pour porter les Wildcats vers une attaque audacieuse et, espérons-le, un tant soit peu redoutable.

8. Brandon Wimbush : de Notre Dame à UCF

On connait Brandon Wimbush en tant que quarterback de Notre Dame, avec qui il a démarré 12 rencontres en 2017 avant d’être remplacé l’an passé par Ian Book. Il faut désormais apprendre à connaître le senior en tant que quarterback de UCF.

Les Knights ont connu la malchance : McKenzie Milton a subi une terrible blessure au genou la saison dernière alors que Darriel Mack s’est blessé à la cheville au cours de l’intersaison. Heureusement que Brandon Wimbush était en 3ème rideau ; mais, ne vous fiez pas à un tel classement, il se trouve être en bonne position pour connaitre le succès en Floride.

Alors que Brandon Wimbush n’est certainement pas un passeur aussi précis et efficace que McKenzie Milton, il devrait se démarquer rapidement grâce à ses qualités de coureur. Cela tombe bien : Josh Heupel est plutôt friand de ces quarterbacks dual-threat.

7. Shane Buechele : de Texas à SMU

Dans l’ombre des grandes écoles du Texas, SMU doit prendre les chemins de traverse pour se démarquer. Et que ce soit les entraîneurs expérimentés (Junes Jones) ou les jeunes coaches prometteurs (Chad Morris), les Mustangs arrivent à faire quelques vagues. Sonny Dykes peut-il rentrer dans la même case ?

SMU s’est retrouvé proche de l’éligibilité pour un Bowl dès la première saison de l’ancien head coach de California. Et, aujourd’hui, les Mustangs peuvent franchir une marche supplémentaire avec l’arrivée du transfert de Texas, Shane Buechele.

Titulaire en tant que true freshman avec les Longhorns, puis dépassé par Sam Ehlinger, il a montré de belles aptitudes en 19 titularisations (4.636 yards, 30 TDs et 16 INTs) à Austin. A Dallas, il peut enfin confirmer ce qu’on a entrevu.

Shane Buechele QB Transferts SMU
(Crédit photo : SMU Athletics)

Et le junior tombe dans une situation profitable pour aligner les nombres : Sonny Dykes est un adepte des attaques “Air Raid”, dans laquelle le quarterback texan brille, et SMU possède le meilleur corps de receveurs en AAC avec des hommes comme C.J. Sanders, James Proche et Reggie Roberson.

Loin de pression médiatique et la compétition de Texas, Shane Buechele est sans aucun doute le leader offensif de SMU et peut s’attaquer à la suprématie de Houston et Memphis en AAC West.

6. Kelly Bryant : de Clemson à Missouri

Barry Odom n’a toujours pas égalé le succès incroyable de Gary Pinkel à Missouri mais il s’en approche. Et s’il veut continuer à progresser, il faudra d’abord compenser la perte de Drew Lock, titulaire indiscutable depuis 4 saisons et meilleur quarterback de l’histoire des Tigers.

La tâche est lourde pour Kelly Bryant. Titulaire et métronome jusqu’au College Football Playoff Championship Game, le quarterback a été relégué au second rang par Trevor Lawrence. Et puis il a quitté les Tigers sur transfert dans la foulée.

Kelly Bryant n’est pas un gunslinger aussi féroce que Drew Lock, mais, il commet beaucoup moins d’erreurs et il apporte une véritable dimension supplémentaire avec ses courses efficaces. Il ne lui reste plus qu’une ultime saison en NCAA pour montrer que son départ précipité de Clemson était la bonne décision à prendre.

La conférence SEC est le théâtre parfait pour prouver ses qualités, lui qui se bonifie plus la compétition est forte.

5. Josh Jackson : de Virginia Tech à Maryland

Le départ de Josh Jackson a quelque peu surpris à Virginia Tech. Titulaire prometteur en tant que redshirt freshman en 2017, le quarterback a été ralenti par les blessures la saison dernière et il a décidé d’entreprendre un transfert pour relancer sa carrière.

On peut questionner le choix de quitter les Hokies, mais, la décision de rejoindre Maryland est une opportunité en or pour franchir un palier supplémentaire.

Les Terrapins jouent dans la Big Ten East, le nouvel head coach, Mike Locksley, a brillé à Alabama et l’équipe ne manque pas de joueurs talentueux, à commencer par le running back Anthony McFarland. Si Josh Jackson peut creuser son trou, il possède une excellente situation pour (re)trouver le meilleur niveau.

Josh Jackson QB Transferts Maryland
(Crédit photo : Jonathan Newton – The Washington Post)

Maryland apparait depuis quelques saisons tout proche de l’explosion nationale. Sauf qu’il manque toujours quelque chose : un quarterback hors de l’infirmerie. Une pluie de blessures s’abat et prions pour que Josh Jackson passe entre les gouttes.

S’il évite les soucis médicaux, le junior possède 2 années d’éligibilité pour montrer que Ohio State, Michigan, Michigan State et Penn State ne sont pas si imbattables qu’on le pense.

4. Gage Gubrud : de Eastern Washington à Washington State

A la fin de l’éligibilité de Luke Falk, en 2017, on s’attendait au pire pour Washington State. Il est quasiment impossible de remplacer le meilleur quarterback de l’histoire de l’école sans perdre en puissance de feu. Mais Mike Leach a trouvé la perle rare avec Gardner Minshew.

Le head coach des Cougars espère renouveler un tel exploit en puisant à nouveau dans le filon des transferts : et la nouvelle perle s’appelle Gage Gubrud. Auteur de performances stellaires à Eastern Washington (FCS), le senior apporte aujourd’hui ses talents en Pac-12 pour son ultime saison universitaire.

Le double FCS All-American s’installe au sein d’une attaque expérimentée en pleine possession de ses moyens et qui propose la célèbre “Air Raid”, qui était déjà en place à Eastern Washington. Tous les espoirs sont permis et, qui sait, la foudre peut frapper deux fois au même endroit avec une telle situation.

3. Jalen Hurts : de Alabama à Oklahoma

La trajectoire de la carrière universitaire de Jalen Hurts est assez unique. Titulaire à Alabama et “SEC Offensive Player of the Year” en tant que true freshman, en 2016, puis auteur d’une saison quasi-parfaite jusqu’au titre nationale en 2017, le quarterback a été forcé à l’exil l’an dernier avec l’émergence de Tua Tagovailoa.

Aujourd’hui, il obtient la plus belle chance de rédemption imaginable avec un transfert en direction de l’école qui a produit les 2 derniers Heisman Trophy, Oklahoma.

Baker Mayfield et Kyler Murray sont, comme Jalen Hurts, deux quarterbacks qui ont choisi de rejoindre les Sooners sur transfert et cela a payé. Et l’artisan majeur de ses belles histoires est Lincoln Riley : le head coach d’Oklahoma est sans discussion l’un des meilleurs entraineurs offensifs et l’un des esprits les plus innovants de la ligue.

Jalen Hurts QB Transfers Oklahoma
(Crédit photo : Alonzo Adams – USA TODAY Sports)

Lincoln Riley possède une réelle préférence pour les quarterbacks mobiles, ce qui est le point fort de Jalen Hurts. Avec le Crimson Tide, il a enregistré d’excellentes statistiques : 5.626 yards, 48 TDs, 12 INTs à la passe et 1.976 yards, 23 TDs à la course en carrière. Et il a gagné 24 matchs pour seulement 2 défaites.

Ce serait une vraie surprise de le voir aligner les mêmes statistiques que ses prédécesseurs à Norman, mais Jalen Hurts possède de réelles atouts : il est efficace et il trouve toujours un moyen de gagner.

2. Jacob Eason : de Georgia à Washington

Le retour à la maison devrait être bénéfique à Jacob Eason. Non seulement il retrouve du temps du jeu au poste de titulaire, perdu face à Jake Fromm à Georgia l’an passé, il prend aussi la direction de Washington, la meilleure équipe de Pac-12 (et l’une des meilleures équipes du pays).

Il a été forcé au départ des Bulldogs à cause d’une lutte féroce entre 3 quarterbacks 5-étoiles. Cependant, il ne revient pas à Seattle sans arguments : son bras est certainement le plus talentueux de n’importe quel quarterback ayant joué pour les Huskies et ses qualités de playmaker sont largement plus importantes que celles de Jake Browning, qui a tenu les rennes de l’attaque depuis 4 ans.

Il manque d’expérience (12 titularisations en tant que freshman) et Washington subit une refonte majeure. Mais les Huskies détiennent des pièces talentueuses et jusqu’à preuve du contraire, ils demeurent la meilleure chance d’accéder au College Football Playoff en Pac-12 ; et encore plus avec Jacob Eason derrière le centre.

1. Justin Fields : de Georgia à Ohio State

Justin Fields est le second quarterback évincé de l’effectif de Georgia par Jake Fromm. L’ancienne meilleure recrue de la promotion 2018, après maintes rumeurs, a finalement posé ses valises à Ohio State : et tous les partis sont les grands gagnants de l’histoire.

En recherche de temps de jeu après 12 apparitions sporadiques lors de sa seule saison avec les Bulldogs, Justin Fields touche le jackpot à Ohio State avec une dérogation pour un transfert immédiat et le poste de titulaire. True sophomore, l’heure est maintenant à l’action et à la découverte totale de son talent immaculé.

Excellente nouvelle : Ryan Day est le nouveau head coach des Buckeyes et il est réputé pour développer d’excellents quarterbacks.

Justin Fields QB Transferts Ohio State
(Crédit photo : Jack Westerheide – The Lantern)

Dwayne Haskins a succédé à J.T. Barrett en 2018 et a littéralement effacé tous les records de l’université à la passe en une seule saison. Ce sera difficile de faire mieux, mais Justin Fields ramène une spécialité de la maison au goût du jour : un excellent quarterback dual-threat à la manœuvre.

Le jeu de jambes du nouveau venu est terrifiant et l’association avec le running back J.K. Dobbins dans le backfield l’est d’autant plus. Justin Fields possède la scène idéale pour exploser : verra-t-on l’émergence d’une nouvelle légende des Buckeyes ?

Plus de lecture ?
Urban Meyer FOX Sports Big Noon Kickoff 2019
Comment Urban Meyer a tué “The Game” (et Michigan)