Soutenez Midnight on Campus avec Patreon !
(Crédit Photo : Sports Illustrated)

Ce que Shea Patterson devrait apporter à Michigan

C’est sans aucun doute l’une des informations de ce mois de décembre (pour le moment) : le quarterback sophomore d’Ole Miss, Shea Patterson, a annoncé son transfert en direction de Michigan.

L’ancienne recrue classée 5-étoiles réalise son arrivée sur le campus de Ann Arbor, ce qu’a confirmé aujourd’hui l’université elle-même.

Mais, il n’est pas certain que les fans des Wolverines puissent voir jouer Shea Patterson sous la tunique de Michigan dès la saison prochaine. En effet, c’est dans cette optique qu’un tel transfert est risqué pour Jim Harbaugh.

Le head coach pourra tout de même entraîner le quarterback le mieux classé de sa carrière (oui, Andrew Luck n’était que 4-étoiles à Stanford), mais les règles de la NCAA sont très claires : Shea Patterson devrait en temps normal rester une saison sur le bord de la touche, en attendant d’être éligible pour 2019, comme le suppose le réglement de la NCAA à propos des transferts entre universités du niveau FBS.

Evidemment, Michigan fera tout pour négocier avec les hautes instances de la NCAA et il serait tout de même possible de voir Shea Patterson évoluer sur le terrain de la “Big House” à partir de la saison prochaine. (Et les tractations devraient certainement tourner autour des pénalités subies par Ole Miss à la liste de l’investigation concernant des techniques de recrutement illicites)

Si cela est le cas, le quarterback pourrait apporter rapidement à un programme qui a souvent été en difficulté sur le jeu aérien ces dernières saisons.

Un quarterback au QI football important

Si Shea Patterson a été désigné comme le meilleur quarterback lors de la classe de recrutement de 2016, cela n’est pas un hasard. Le natif de l’Ohio est effectivement un joueur rempli de talent et avec une forte marge de progression.

Sa qualité principale sur laquelle il s’appuie la plupart du temps est sa capacité à se déplacer sur le terrain. Très mobile dans sa poche, il n’hésite pas à utiliser ses jambes pour étendre des jeux.

Cependant, Shea Patterson n’est pas un pur dual-threat. Rarement il peut créer des big plays à la course, mais son habilité à toujours s’adapter aux situations est sa force principale. De plus, ce point fort lui permet de créer une véritable alchimie avec ses receveurs, là où a échoué l’attaque aérienne des Wolverines cette saison.

Ni John O’Korn, ni Wilton Speight, ni Brandon Peters n’ont réellement réussi à mettre en place une belle connexion avec les receveurs.

Or, Shea Patterson pourrait bien faire du jeu aérien de Michigan une véritable menace dans le sens où il serait capable de faire des Wolverines une attaque imprévisible et difficile à lire de part la créativité qui pourrait émerger entre le quarterback et les receveurs.

Le sophomore peut donc être une véritable menace dans sa poche. S’il doit bien sûr s’adapter aux nouveaux schémas à Michigan, le pro-style set mis en place par Jim Harbaugh pourrait bien lui convenir puisqu’il bénéficie d’une arme solide lorsqu’il est bien protégé et ancré dans sa poche et d’un très bon footwork.

Cependant, Shea Patterson doit trouver une bien meilleure régularité dans ce domaine, puisqu’il a concédé pas mal de ballons tombés au sol de la part de ses receveurs à Ole Miss cette année (166 passes complétées sur 260, soit 63.8% de réussite).

Shea Patterson peut apporter plus de sécurité au poste de quarterback grâce à une bonne compréhension et anticipation du jeu, sur un poste où Michigan a pioché ces temps-ci. Les statistiques des Wolverines dans les airs n’ont jamais été excellentes depuis que Jim Harbaugh a repris les rênes de l’équipe, comme le souligne ce tableau, et surtout qui ont été dans une situation alarmante cette saison.

Cependant, l’arrivée de Shea Patterson ne s’annonce pas tout rose dans l’immédiat.

Dans un premier temps, le quarterback devra supporter une grande pression qui sera mise sur ses épaules, dans un programme aux attentes élevées. De plus, certaines de ses lacunes devront être corrigées pour faire de lui un joueur davantage complet.

Tout d’abord, jamais nous avons pu voir Shea Patterson à la tête d’une équipe aux plans de jeu différents.

Sans faire offense à Ole Miss, un play book de Michigan est beaucoup plus difficile à gérer sur le terrain du fait du nombre incalculable de stratégies complexes tandis que chez les Rebels, Shea Patterson dirigeait un huddle sans jeu de course et composé de seulement 30 jeux en général selon le SEC Network.

Qui plus est, son manque de régularité n’est pas très rassurant. S’il souhaite s’imposer comme un joueur fiable chez les Wolverines, il doit apprendre à enchaîner des performances homogènes, ce qui ne fut pas le cas cette saison.

Alors qu’il fut étincelant face à Vanderbilt en octobre (351 yards et 4 TD), son bras a flanché la semaine suivante contre LSU (116 yards pour 4 interceptions).

Enfin, si lors de certains moments, il semble un quarterback “élite” au niveau des lancers, son manque de créativité à la course pourrait lui poser problème. Lors de certains jeux, on a pu le voir trop ancré dans ses schémas, à toujours vouloir tenter une passe difficile au lieu de courir. Son manque de confiance quant à son jeu de course est peut être dû à ses blessures ou à son manque de vitesse pure. Une prise de confiance est donc nécessaire.

Un joueur qui s’adapte très vite

Michigan s’avançait dans l’inconnu avant que le transfert soit officialisé concernant le poste de quarterback. Si Shea Patterson est éligible pour la saison 2018, il pourrait enfin rassurer les fans du programme, car sa force d’adaptation devrait l’aider à être prêt dès l’ouverture de la saison.

Le sophomore est un habitué des changements d’équipe.

En High School, il a joué dans trois lycées différents, eux-mêmes dans trois Etats différents. Or, cela ne l’a pas empêché de se forger une sérieuse réputation auprès des scouts puisqu’il a terminé son curcus à l’IMG Academy où il a brillé de par ses performances.

Shea Patterson a qui plus est vécu un recrutement tourmenté puisqu’en tant que freshman, il avait signé du côté d’Arizona avant de changer finalement de destination en donnant son engagement à Ole Miss.

Shea Patterson a toujours su gérer le changement, et il n’y a pas de raison que son arrivée à Michigan mette du temps à prendre forme bien que les attentes soient élevées.

Des amis qui pourraient arriver également

Et si Michigan avait fait coup double, voire triple ?

Avec les nombreuses sanctions auxquelles fait face Ole Miss, le programme se trouve aujourd’hui dans une situation délicate qui pousse certains joueurs à demander un transfert, ce qui fut le cas de Shae Patterson, le premier de la saison dernière a officialisé son départ.

Ainsi, certains de ses coéquipiers tels que Van Jefferson et Deontay Thompson ont également réalisé le voyage vers Ann Arbor la semaine dernière pour en savoir plus sur un programme qui fait partie de leur shortlist.

Le receveur sophomore et le defensive end freshman seraient sans aucun doute des arrivées non négligeables pour Jim Harbaugh.

Plus de lecture ?
D'Andre Swift Georgia Notre Dame 2018
Les matchs de la Week 4 : Notre Dame-Georgia, notre sélection et nos pronostics