Soutenez Midnight on Campus avec Patreon !
(Crédit photo : Jamie Squire-Getty Images)

12 ans plus tard, Georgia est de nouveau champion de la conférence SEC

Le 11 novembre dernier, tandis que nous célébrions l’armistice en France, les Tigers de Auburn ont infligé aux Bulldogs de Georgia leur unique défaite de la saison. Et une très dure défaite de surcroit puisque 40 points ont été marqués par Auburn contre seulement 17 pour Georgia.

Kirby Smart n’allait pas en rester là. Une revanche en bonne et due forme s’imposait et elle arrive au meilleur moment. Dans cette affrontement au sommet de la conférence SEC à Atlanta, la première depuis 2013 sans Alabama, les Bulldogs rentrent à la maison victorieux sur le score de 28 à 7, garantissant par la même occasion leur place pour le College Football Playoff.

Malgré un départ très poussif de leur part, les Bulldogs ont finalement passé la vitesse supérieure dans le deuxième quart-temps. Le jeu de course et la défense ont joué les maitres d’orchestre tout en comprenant un superbe accompagnement d’un Jake Fromm précis et efficace (16 passes pour 22 tentatives pour 183 yards et 2 touchdowns).

Nick Chubb, le running back titulaire de Georgia, s’est légèrement effacé pour (77 yards) pour laisser la part belle au freshman D’Andre Swift qui engrange 88 yards et un touchdown. Le jeu au sol en général a été le cheval de bataille des Bulldogs ; il capitalise au total 238 yards au sol face à une défense d’Auburn submergée par une ligne offensive de gala.

Mais c’est bien du linebacker Roquan Smith qui s’octroie le titre de MVP de cette finale grâce à ses deux fumbles recouverts cruciaux (en plus de 13 tackles dont deux pour perte et un sack).

C’est aussi grâce à Davin Bellamy que la situation s’est débloquée pour Georgia, lorsqu’il arrache la balle des mains de Jarett Stidham dans le second quart-temps et que Roquan Smith la recouvre sur les 16 yards d’Auburn.

Mais plus que les performances individuelles, c’est collectivement que Georgia s’est imposé en défense. Ils limitent Jarrett Stidham à 145 yards pour 50% de réussite à la passe et le sackent trois fois. Les Bulldogs limitent l’ensemble du jeu de course à 114 yards et aucun touchdown. Certes la blessure de Kerryon Johnson a aidé mais ils ont limité l’équipe classé #2 à 259 yards en attaque et seulement 7 points alors qu’elle venait de planter 408 yards à Alabama et avait engrangé 488 yards lors de la rencontre précédente.

Une belle façon de mettre les points sur les “i”.

Un exemplaire travail de motivation de son équipe est à mettre au crédit de Kirby Smart après s’être fait marcher dessus lors de la Deep South’s Oldest Rivalry. Ne pas se laisser abattre et performer avec virtuosité malgré son statut d’outsider est l’une des marques d’une équipe bien entrainée. L’avenir s’annonce radieux dans le mariage entre Georgia et Kirby Smart.

La dernière fois que Georgia a remporté le titre de la conférence SEC était 2005.

Cette année-là, sous la direction de Mark Richt (actuellement à Miami) les Bulldogs se sont imposés face aux Tigers de LSU de Les Miles (34-14). La deuxième fois que ces deux équipes se rencontraient à ce stade de la compétition. La victoire a été scellée lorsque Tim Jennings intercepta Matt Flynn dans le quatrième quart-temps pour un pick-six.

Cette victoire n’a pas permis à Georgia d’accéder au BCS Championship Game. Les Bulldogs sont restés à la maison pour regarder les Longhorns de Texas et les Trojans de USC disputer un Rose Bowl qui est considéré par beaucoup comme le meilleur match de football universitaire de tout les temps.

C’est en 1980 que les Bulldogs ont eu l’opportunité de concourir pour un titre national pour la dernière fois. Ils auront l’occasion le 1e janvier prochain de marquer à nouveau l’histoire en affrontant la meilleure attaque du pays, les Sooners d’Oklahoma, dans une demi-finale du College Football Playoff tenue sur le terrain du Rose Bowl.

Avant de retrouver le champion national en titre, Clemson, ou leur rival de conférence, Alabama, au College Football Playoff Championship Game ?

Plus de lecture ?
James Wiseman Memphis Dunk Entrainement Intersaison 2019
#CBBPreview : place à l’action à Memphis pour la saison 2 de Penny Hardaway