Soutenez Midnight on Campus avec Patreon !
(Crédit photo : Getty Images)

“In The Zone” : Luguentz Dort (Arizona State) a vu et a vaincu avec puissance

La March Madness, rendez-vous tant attendu des fans de basketball universitaire, a démarré. Stars en devenir, futur lottery pick ou facteur X, pour créer l’upset ou assurer une qualification, retrouvez le récit de la performance individuelle de la soirée dans In The Zone.

 

« Tomber puis se relever pour repartir au combat » est une formule qui résume assez bien la soirée de Luguentz Dort, le freshman vedette d’Arizona State

Les Sun Devils affrontaient hier soir le Red Storm de St. John’s, et en effet, le très puissant arrière québécois a sorti l’intégralité de sa palette athlétique pour mener son équipe à la victoire, alors même qu’une lourde chute en début de seconde mi-temps aurait pu faire basculer la rencontre.

Le First Four s’achevait hier avec la plus belle des quatre affiches, sur le papier.

La seule affiche réunissant deux équipes du Power Six et la seule affiche mettant en opposition deux joueurs qui pourraient bien faire leurs bagages pour la NBA l’an prochain : Shamorie Ponds face à Luguentz Dort.

Autour de cette double opposition reposait les espoirs de deux programmes en quête d’une victoire permettant de valider le travail de toute une saison. Une victoire qui viendrait récompenser aussi le travail de deux hommes, Bobby Hurley et Chris Mullin. Il y avait donc de quoi saliver hier soir à Dayton, dans l’Ohio.

Et si Luguentz Dort et Shamorie Ponds ont répondu présents, sans pour autant nous offrir le duel dont nous rêvions, le match fut en revanche assez vite plié.

Les Sun Devils ont rapidement mis la main sur le match sous l’impulsion du freshman canadien, gonflé à bloc, qui à plusieurs reprises perfora la défense de St. John’s pour aller marquer ou obtenir des lancers francs. Une énergie qui, comme au cours de la saison régulière, provoqua aussi du déchet (en atteste ses 4 ballons perdus).

Mais la puissance de Luguentz Dort a surtout permis à son équipe d’assurer une victoire acquise dès le début de la partie au travers d’une défense solide.

Comme un symbole révélateur, le seul moment où le Red Storm a eu l’occasion de revenir correspond à la période où Luguentz Dort était en train de se faire soigner suite à une lourde chute en début de seconde période, alors qu’il tentait d’aller capter un rebond en haute altitude.

Après quelques minutes de soins, l’arrière canadien francophone a pu remettre ses sneakers jaune fluo et repartir au combat.

Arizona State remporte la partie sur le score de 74 à 65, bien aidé par les 21 points de Luguentz Dort et le double double de Zylan Cheatham (14pts et 10reb), également déterminant dans cette rencontre.

Cette performance offre à Bobby Hurley une première victoire en tant que coach lors de la March Madness, lui, le double champion national en tant que joueur aux côtés de Grant Hill et Christian Laettner, qui avaient mené d’autres diables au back-to-back en 1991 et 1992 avec Duke.

Plus de lecture ?
New Hampshire Wildcats 2019
“Zooming On” : l’année de la rédemption à New Hampshire ?