Poursuivez la conversation avec notre communauté sur Discord !
Jalen Suggs Meneur Dunk Scrimmage Gonzaga Bulldogs 2020
(Crédit photo : Gonzaga Bulldogs Athletics)

Jalen Suggs (Gonzaga), un meneur tout terrain

Jalen Suggs a longtemps hésité entre le football et le basketball.

En optant pour l’Université de Gonzaga, l’ancien élève de la Minnehana Academy a choisi de se concentrer sur le basketball universitaire. Et le nouveau meneur des Bulldogs a lancé sa saison sur un coup d’éclat lors du scrimmage de pré-saison.

Envoyé en contre-attaque par Aaron Cook, le joueur avec le numéro 1 s’envole littéralement pour terminer son action d’un dunk ravageur sur son coéquipier, Dominick Harris.

Le numéro 1, c’est bien entendu le freshman Jalen Suggs.

Depuis cet éclat, Jalen Suggs montre tout ce qu’il sait faire sur le parquet.

Athlétique et initiateur en attaque, seul le tir n’est pas encore au rendez-vous. Il côtoie pourtant la balle orange depuis un petit moment. L’histoire décolle il y a 14 ans. Son père, Larry Suggs, l’emmène à un match où il manque un joueur. Le jeune Jalen a alors 4 ans.

C’est comme ça qu’il a commencé le basketball. Un peu par accident.

raconte son père auprès de The Athletic.

Football, basketball ou les deux

Néanmoins, le jeune Jalen ne dévie pas pour autant de son premier amour, le football américain.

Jusqu’au lycée, il voyage entre le gridiron l’été et le gymnase l’hiver. Il lui suffit d’un match, le premier sous le maillot de Minnehaha Academy, pour que Iowa State lui envoie une offre de bourse. Sa première. Jalen Suggs pense déjà au futur et à évoluer dans les deux sports à l’université.

Entre temps, en sixième, l’Université de Milwaukee lui a également posté une scholarship. Cette fois-ci concernant le basketball.

L’athlète, qui chasse un second titre de champion d’Etat consécutif en football et le quatrième en basketball, doit faire un choix à l’aube de sa dernière saison lycéenne.

Le football, le basketball ou les deux.

Les bourses ne manque pas dans chaque discipline. Classé recrue 4-étoiles en football, les offres de Ohio State, Georgia, Tennessee ou encore Alabama s’alignent sur la table du salon.

Jalen Suggs QB Football High School
(Crédit photo : Mark Hvidsten – SportsEngine)

Il fait encore mieux en basketball avec l’étiquette d’un prospect 5-étoiles. Florida, Florida State, Iowa State, Minnesota et Gonzaga toquent à sa porte.

Chemin faisant, la balance penche de plus en plus en faveur de la balle ronde orange. Et Gonzaga fait figure de favori dans la tête de Jalen Suggs. Une université sans programme de football.

Il officialise son choix en janvier dernier, au micro d’ESPN : ce sera les Bulldogs et le basketball.

J’ai été conquis dès le début. Pour moi, il n’y avait pas d’autre option.

explique le meneur un peu plus tard à The Athletic.

Quelques semaines après, la situation Gonzaga devient encore un peu plus parfaite. Le natif de Saint-Paul, dans le Minnesota, voit Julian Strawther et Dominick Harris, deux potes, s’engager dans les rangs des Zags.

Jalen Suggs veut décrocher le titre national

En débarquant sur le campus de Spokane, son objectif est clair : décrocher le titre national en NCAA.

Puis, signer ses papiers pour la Draft NBA.

Deux objectifs toujours en phase de téléchargement. Mais les débuts sont prometteurs. Gonzaga est solide n°1 du Top 25 de l’Associated Press et Jalen Suggs, avec 13.3 points de moyenne, s’est parfaitement fondu dans le jeu de Mark Few.

L’ancien quarterback, meilleur passeur des Zags, n’a pas oublié comment trouver ses coéquipiers (6.3 passes de moyenne). Un passé sur le rectangle vert l’avantage aussi en défense, puisque de ce côté du terrain, il chipe plus de 2 ballons par match (2.3 interceptions).

Désormais, il reste à savoir si son rêve de titre se réalisera.

Le COVID-19 a pris ses quartiers dans le vestiaire de Gonzaga depuis quelques jours. Et le programme a de fait rangé chasubles et ballons au placard jusqu’à nouvel ordre. Les joueurs de Mark Few ne rejoueront plus jusqu’au 19 décembre.

Le retour à la compétition se fera dans une dizaine de jours contre #3 Iowa et Luka Garza.

Parfait pour envoyer un message fort et assumer un statut de favoris.

Plus de lecture ?
DePaul Blue Demons Big East Campus
À DePaul, Brendan Favre face à la réalité du COVID-19