Soutenez Midnight on Campus avec Patreon !

Quel visage pour la MAAC en 2019-20 ?

Le guide ultime des Mid-Majors s’intéresse évidemment aux universités de la conférence MAAC, de Canisius à Siena, pour conclure la série de #CBBPreviews avant la saison 2019-20 de basketball universitaire.

Notre spécialiste, Julien, s’est attelé depuis de longs mois à la création d’un guide unique et original qui regroupe des dizaines de présentations plus pointues les unes que les autres. Il y décortique les universités qu’il faut absolument connaitre avant cette nouvelle saison au sein des Mid-Majors.

Découvrez l’ensemble du calendrier de rencontres en conférence MAAC à cette adresse.

Les équipes fortes de la MAAC ?

 
Qui jouera le titre en MAAC ?
Iona Canisius Monmouth
Rider Siena
 

Quels joueurs faudra-t-il suivre en MAAC ?

 
Les joueurs majeurs en MAAC ?
Jalen Pickett Siena E.J. Crawford Iona
Tajuan Agee Iona
 

La saison des Gaels de Iona :

Déroulez :
  • 76.7 points de moyenne inscrits, 34.2 rebonds captés, 13.1 passes décisives délivrées et 76 points encaissés de moyenne.
  • #1 en saison régulière dans la conférence MAAC, victoire en finale du tournoi de la conférence face à Monmouth (81-60).
  • Meilleur marqueur de l’équipe la saison dernière : E.J Crawford avec 17.7 points de moyenne.

Retour sur la saison de Iona :

17 victoires pour 16 défaites – 12 victoires pour 9 défaites en conférence MAAC.

Depuis ses débuts en 2010-2011, Tim Cluess a toujours amené Iona à l’après-saison avec un minimum de 20 victoires par saison, sauf la saison dernière.

Les Gaels ont échoué à 17 victoires au terme d’un exercice assez délicat. Mais, ils se sont sublimés lors du tournoi de conférence, mené d’une main de maître, afin de chercher une place à la March Madness.

Le début de saison est catastrophique : un bilan de 2 victoires pour 9 défaites avec un calendrier mi-figue, mi-raisin. Princeton, Yale, VCU, Ohio, Providence ou New Mexico : tous conclus avec des défaites.

Les matchs de conférence débutent de la même manière avec une pâle équipe de Iona pâle, peu inspirée, aux antipodes de ce que l’on a pu voir par le passé. Et puis, mi-février, le déclic. Iona enchaîne 7 succès de rang en fin de saison régulière, avec le vrai visage des Gaels.

Malgré une saison moyenne, Iona assure l’essentiel avec le titre de saison régulière difficilement arraché et un seed #1 pour le tournoi.

Le tournoi de conférence MAAC, hormis le premier match contre Saint Peter’s (73-71), était une vraie démonstration. Une victoire nette contre Siena (73-57) et une finale sans réelle adversité, face à une équipe de Monmouth qui revenait de loin elle-aussi.

A la March Madness, Iona se coltine North Carolina au First Round. Bon, une défaite logique (88-73) mais les Gaels ont joué les yeux dans les yeux pendant une grande majorité du match.

L’essentiel est assuré et, pourtant, que cela partait mal.

Les nouveaux visages :

Colton Cashaw (Junior, meneur) : 2 saisons en Junior College à Spartanburg Methodist College avec une moyenne de 9.1 points, 4.8 passes et 2.6 rebonds. Fort shooteur derrière la ligne des trois points.

A.J. McNeil (Junior, meneur) : il sort de 2 excellentes saisons en Junior College, à Redlands Community College, avec une moyenne de 23.9 points, 6.9 rebonds et 2.8 passes. Une nomination dans le 5 majeur du championnat en tant que sophomore.

Michael Ortale (Freshman, meneur) : arrive en tant que walk-on. 18 points, 7 rebonds et 5 passes de moyenne sur sa saison de senior au lycée. Prospect très athlétique.

Isaiah Ross (Redshirt Junior, arrière) : transfuge de UMKC après 2 saisons et 27 titularisations au compteur. Une moyenne de 9.6 points et 2.5 rebonds de moyenne. Eligible après une saison blanche suite à son transfert.

Dylan van Eyck (Junior, intérieur) : sort de 2 saisons de Junior College à Northeastern Oklahoma A&M avec une moyenne de 9.3 points, 7.9 rebonds et 2.1 contres.

Parker Weiss (Freshman, arrière) : Walk-on et avant tout un prospect extrêmement adroit à trois points. Dans les équipes premières de l’Etat en basketball et en football, en tant que receveur.

Le joueur à suivre de très près :

E.J. Crawford (senior) : 17.7 points, 5.1 rebonds et 1.6 passes de moyenne.

E.J Crawford était le meilleur scoreur de Iona la saison dernière… ainsi que la saison précédente… et l’un des meilleurs de la MAAC lors de la saison de freshman.

Seulement 15 joueurs dans l’histoire de la conférence MAAC ont remporté 3 titres de conférence : E.J Crawford en fait partie.

Comme la majorité de ses coéquipiers, c’est un joueur extrêmement adroit à longue distance. Mais il a aussi développé d’autres aspects dans sa panoplie offensive, lui qui peut maintenant scorer à mi-distance. Il lui manque juste ce petit plus en agressivité pour aller au cercle et être efficace.

E.J. Crawford rempile pour une ultime saison en NCAA afin de rentrer encore plus dans l’histoire de la MAAC et de Iona. Il est de nouveau en mission et il l’a déjà prouvé qu’avec cette mentalité, il est intraitable.

Le cinq majeur possible :

Asante Gist (Redshirt Junior) : 12.5 points, 2.4 rebonds et 2.3 passes de moyenne.

Isaiah Ross (Redshirt Junior) : D.N.P, transfert de UMKC.

Ben Perez (Redshirt Senior) : 8.2 points et 3.6 rebonds de moyenne.

E.J. Crawford (Senior) : 17.7 points, 5.1 rebonds et 1.6 passes de moyenne.

Tajuan Agee (Senior) : 13.2 points et 8 rebonds de moyenne.

Présentation de la saison de Iona :

Iona est l’une des équipes les plus offensives en Mid-Majors.

Il faut dire que l’on trouve toujours des scoreurs au sein de l’effectif, qui n’a pas énormément connu de départs. Seul Rickey McGill et ses 16 points de moyenne seront un vrai manque avec Isaiah Still au poste de meneur de jeu.

Ce dernier devrait être remplacé par l’ancien 6ème homme des Gaels, Asante Gist. On attend de le voir un peu plus au niveau de la création et du scoring. Le programme ne perd pas beaucoup au change.

Iona a misé aussi sur le circuit du Junior College avec des joueurs d’expérience, qui apporteront dans leurs domaines respectifs en sortie de banc.

Une profondeur de banc toujours conséquente, des cadres toujours présents et une nouvelle saison historique est en perspective. Les Gaels seront encore une fois l’une des attractions de la saison en Mid-Majors.