Drew Timme Gonzaga Bulldogs Final Four March Madness 2021
(Crédit photo : Jamie Squire - Getty Images)

“CBB Preview” : nos pronostics (objectifs) de la saison de basketball en 2021-22

Au début d’une nouvelle saison de basketball universitaire, il faut absolument que l’on mette les pieds dans le plat avec nos pronostics sur la saison en 2021-22. Il existe de grandes chances que nous tapions à côté de la plaque, totalement, mais ce n’est pas grave.

Le plus important est de s’amuser, non, Pierrot ?

La rédaction de Midnight on Campus s’est ainsi rassemblée à l’aube d’un nouvel épisode de basketball universitaire et a tiré ses pronostics de la saison à partir de 5 questions hautement importantes :

  • Quelles universités peuvent se retrouver au Final Four de New Orleans ?
  • Quelles écoles se révéleront en tant que belle surprise de la saison ?
  • Et, à l’inverse, quelles écoles réaliseront un “flop” monumental ?
  • Pour quelles équipes ferions-nous l’effort d’éviter de regarder à tout prix ?
  • Et, quelles équipes regarderons-nous avec attention tout au long de la saison ?

Et, cadeau, un récapitulatif des précédents #CBBPreviews de cette nouvelle saison de basketball en 2021-22 :

Nos pronostics pour le titre de champion national

 
Favoris pour le titre national
Aloïs #1 Gonzaga
#2 Michigan
#3 Alabama
#4 Illinois
#5 Kansas
Emmanuel #1 Gonzaga
#2 Kansas
#3 UCLA
#4 Michigan
#5 Alabama
Hugo #1 Gonzaga
#2 Kansas
#3 UCLA
#4 Villanova
#5 Purdue
Jean #1 Gonzaga
#2 Baylor
#3 Purdue
#4 Michigan
#5 Texas
Julien #1 Gonzaga
#2 Texas Tech
#3 Villanova
#4 Texas
#5 UConn
Thomas #1 Gonzaga
#2 UCLA
#3 Michigan
#4 Texas
#5 Purdue
 

Tout pour la revanche de Gonzaga ?

La saison passée devait être celle de la consécration de Gonzaga.

Tout partait sur les bons rails.

Et, puis, Baylor s’est présenté au National Championship et les Bears ont dominé les (très) grands favoris pour le titre depuis l’intersaison. Aux Zags de prendre leur revanche sur le destin en 2021-22. Toute la rédaction y croit, au moins, et Mark Few propose une nouvelle fois un effectif fabuleux, qui mélange expérience du plus haut niveau et talent d’exception.

Ensuite, les acteurs majeurs ont été identifiés : entre Michigan, Illinois et Purdue en Big Ten, Villanova en Big East, Alabama en SEC, Kansas en Big 12 et UCLA en Pac-12.

Nos pronostics pour la belle surprise de la saison

 
Surprises de la saison
Aloïs #1 Xavier
#2 Maryland
#3 St Bonaventure
Emmanuel #1 Auburn
#2 St Bonaventure
#3 Milwaukee
Hugo #1 Colorado State
#2 Toledo
#3 St Bonaventure
Jean #1 Oklahoma State
#2 Colorado State
#3 San Diego State
Julien #1 Wichita State
#2 St Bonaventure
#3 Belmont
Thomas #1 UConn
#2 St Bonaventure
#3 Colorado State
 

Vous allez entendre Saint Bonaventure à toutes les sauces

A force de voir Saint Bonaventure sur l’ensemble des médias, vous pouvez imaginer que les Bonnies ne seront pas des surprises. Mais, les pensionnaires de l’A-10 arriveront à dépasser les quelques attentes que vous pourriez avoir d’eux.

Saint Bonaventure se présente comme l’une des meilleures équipes des Mid-Majors en 2021-22.

Tout simplement.

Avec une des défenses les plus performantes de la ligue et un cinq majeur des plus talentueux, avec Kyle Lofton et Osun Osunniyi, par exemple. La rédaction est soldée au succès des Bonnies et il ne faudra pas jouer les surprises quand ils atteindront le plateau des 20-25 victoires et une qualification au NCAA Tournament avec un seed élevé.

Nos pronostics des “flops” de la saison

 
“Flops” de la saison
Aloïs #1 North Carolina
#2 Indiana
#3 LSU
Emmanuel #1 Purdue
#2 Memphis
#3 Duke
Hugo #1 Duke
#2 Memphis
#3 Kentucky
Jean #1 UCLA
#2 Alabama
#3 Kansas
Julien #1 UCLA
#2 Memphis
#3 Kentucky
Thomas #1 Houston
#2 Alabama
#3 Kentucky
 

Memphis ne nous impressionne pas (avec Kentucky).

Il est indéniable que Penny Hardaway a composé l’équipe la plus talentueux de la ligue, sur le papier, depuis un certain temps. On ne compte plus les 4- et 5-étoiles à Memphis. Les licornes Emoni Bates et Jalen Duren s’associent sur le chemin de la NBA.

Cependant, l’effectif est également un problème en soit.

Entre les anciens joueurs présents à Memphis depuis d’une saison, les transferts et les recrues freshmen, aucune véritable alchimie n’émerge (et il suffit de regarder le jeu atroce des Tigers en 2020-21). Et, malgré les fortes attentes à l’aube de la saison passée, les résultats ne sont jamais venus et Memphis a doucement coulé dans l’anonymat du ventre mou de la ligue.

La nouvelle classe de recrutement peut-elle améliorer la situation ? Hmmmmm. On n’y croit pas vraiment.

On pourrait… si seulement Penny Hardaway était réputé pour être un bon architecte de jeu. Le Top-5 ou même le Top-10 est une véritable utopie malgré le talent intrinsèque de cette équipe.

Nos pronostics des équipes moches sur le parquet

 
Equipes que l’on évitera de regarder
Aloïs #1 Duke
#2 Memphis
#3 Virginia
Emmanuel #1 Syracuse
#2 Orange
#3 Men
Hugo #1 Syracuse
#2 Kentucky
#3 Arizona State
Jean #1 Memphis
#2 Syracuse
#3 Duke
Julien #1 Memphis
#2 Kentucky
#3 Arizona
Thomas #1 Memphis
#2 Duke
#3 Syracuse
 

Désolé, l’objectivité n’existe pas avec Syracuse.

Syracuse demeure un “no-no” pour la rédaction. Aucune justification. C’est comme cela et la situation ne changera pas tant que Jim Boeheim continuera de proposer une boucherie de basketball à chaque sortie.

Et puis un mélange de Duke, Kentucky et Memphis, à nouveau. Parce que.

Entre head coach détestable, système de jeu inexistant et attentes dérégulées.

Nos pronostics des belles équipes sur le parquet

 
Equipes que l’on regardera
Aloïs #1 Illinois
#2 Oregon
#3 Alabama
Emmanuel #1 Gonzaga
#2 Alabama
#3 Auburn
Hugo #1 Alabama
#2 Auburn
#3 Boston College
Jean #1 Baylor
#2 St Bonaventure
#3 Saint Louis
Julien #1 Wichita State
#2 St Bonaventure
#3 Jacksonville State
Thomas #1 Gonzaga
#2 St John’s
#3 Richmond
 

Pas de véritable consensus, éclatez-vous, c’est tout.

La rédaction est partie sur du basketball vrai ou des préférences personnelles/subjectives (que vous ne pourrez jamais déceler, j’en suis certain). Comment dire. C’est pourquoi le basketball universitaire existe : pour rassasier nos envies de basketball avec des paillettes dans nos yeux… et pour suivre nos équipes favorites.

Tout simplement.

Profitez, en priorité, de la première saison “normale” depuis un long moment.