Kennedy Chandler Tennessee Volunteers Freshman 2021-22
(Crédit photo : Jon Lopez)

“CBB Preview” : les 10 freshmen qui nous hypent en 2021-22

Les derniers vainqueurs du titre national ont montré que l’expérience fait souvent la différence en basketball universitaire. Et, pendant ce temps-là, des programmes historiques en difficulté tels que Duke ou Kentucky sont la preuve que les équipes remplies de freshmen one-and-done talentueux ne sont pas forcément les équipes les plus fortes.

Mais, pour autant, il est impossible de dissocier le basketball universitaire des freshmen (super)stars.

Chaque année, de jeunes basketteurs toujours plus scrutés et analysés arrivent sur les campus pour se rapprocher un peu plus de la NBA. Petit tour d’horizon des freshmen qui nous typent au maximum avec la saison… sans ordre particulier.

N.B. : les replays et vidéos de match des lycéens étant difficiles à trouver (hormis les highlights bourrés de points positifs subjectifs et de dunks), nous manquons d’analyses précises. Cette liste est surtout partagée afin d’ériger des points de repère lors des premiers matchs pour tous les amoureux de NCAA.

Chet Holmgren

Gonzaga Bulldogs

Gonzaga et Mark Few attirent de plus en plus de prospects 5-étoiles. Et, en 2021, c’est carrément le meilleur lycéen du pays qui débarque sur le campus de Spokane en la personne de Chet Holmgren.

Le jeune 7-footer devrait former le frontcourt le plus excitant de la ligue avec Drew Timme et on attend d’admirer cela avec impatience.

Grand, fin et technique, Chet Holmgren possède des qualités surprenantes pour un joueur de cette taille.

Paolo Banchero

Duke Blue Devils

Un petit peu d’Europe à Duke.

Et quel “petit” morceau.

Paolo Banchero, qui détient la double nationalité américano-italienne, aura beaucoup de pression sur les épaules pour la dernière saison de “Coach K” avant la retraite. Après une saison compliquée, les Blue Devils attendent beaucoup du freshman… qui pourrait devenir une véritable menace offensive et défensive.

Malgré son 2m08, ses capacités à dribbler, à sauter à temps et à scorer grâce à son physique font de lui un joueur assez exceptionnel sur le papier.

Patrick Baldwin Jr.

Milwaukee Panthers

Ne nous mentons pas : un joueur aussi talentueux dans un programme en Mid-Majors nous rend heureux.

Patrick Baldwin Jr. rejoint et s’associe avec son père, Pat Baldwin, à Milwaukee pour essayer de propulser les Panthers en tant que programme fort en Horizon League. Le papa n’a jamais eu de bilan positif en 4 ans. L’arrivée du fiston, intérieur puissant, pourrait changer la donne.

Emoni Bates

Memphis Tigers

C’est un joueur que l’on évoque depuis plus d’un an sur le site. Et pour cause.

Emoni Bates était attendu dans la classe de recrutement en 2022 ; mais, il s’est requalifié en 2021 et a décidé de rejoindre Memphis… après s’est engagé un temps avec Michigan State. Le joueur né en 2004 (oui, il est très jeune) est un pur playmaker. Il peut faire beaucoup de choses sur le terrain. Un ailier capable de mener et porter le ballon.

On regrette simplement le fait que Emoni Bates rejoigne Penny Hardaway et une équipe de Memphis en construction, qui n’a pas montré grand chose sur le plan du jeu, qui demeure très faible et fragile.

Jalen Duren

Memphis Tigers

Son association avec Emoni Bates provoque les fantasme de plus d’un observateur.

Jalen Duren pourrait dominer toutes les raquettes en AAC dès cette saison à Memphis. Monstre physique, on ne connait finalement pas grand chose de plus sur lui… étant donné qu’il était bien trop fort pour les intérieurs lycéens des deux côtés du terrain.

On attend vraiment de le voir tirer au périmètre, car, il est en est capable.

Moussa Diabaté

Michigan Wolverines

Le jeune français arrive chez les Wolverines de Michigan avec un vrai statut.

Dans une équipe très bien menée par Juwan Howard, Moussa Diabaté est capable de gagner des minutes grâce à son profil défensif et polyvalent dans la raquette. A la recherche de plus de détails sur la dernière pépite française en NCAA ?

Tout est écrit dans notre présentation des 23 français en Division I en 2021-22.

Caleb Houstan

Michigan Wolverines

Avec Hunter Dickison et Moussa Diabaté, Caleb Houstan ajoute encore de la taille à Michigan.

L’arrière/ailier scoreur est un des joueurs qu’on a le plus vu grâce à sa présence à la Coupe du Monde U19 en Lettonie au cours de l’été dernier. Avec le Canada, il a impressionné les scouts. Mais, en Big Ten, le jeu sera différent. A voir comment Caleb Houstan s’intégrera dans une équipe construite pour accéder au Final Four.

Mais vu qu’il n’avait pas tous les ticket-shoots à la Montverde Academy en High School, on ne s’inquiète pas forcément pour son intégration sans ballon. Un vrai scoreur sait scorer peu importe les conditions.

Kennedy Chandler

Tennessee Volunteers

Dans une classe de recrutement axée sur les postes 3-4-5, Kennedy Chandler est un vrai coup de cœur chez les guards.

Les recruteurs et ceux qui l’ont aperçu au lycée parlent d’un freshman qui adore la compétition et qui se battra jusqu’au bout pour protéger son bout de viande. On apprécie déjà. Et, sa vision du jeu est bien au-dessus de la normale pour un si jeune joueur. Il semble penser aux autres avant lui.

Ceci dit, pourra-t-il mener une équipe expérimentée des Volunteers dès les premiers matchs ?

TyTy Washington

Kentucky Wildcats

Attention, TyTy Washington est un homme en pleine explosion… et à destination de Kentucky.

Le freshman a réalisé une excellente saison senior au lycée et s’est imposé comme l’un des meilleurs lycéens du pays alors qu’il n’était classé qu’autour de la 70e place en 2020. Son jeu de dribble pourrait amener une belle animation chez les Wildcats, eux, qui galéraient un peu dans le mouvement offensif.

Augustas Marciulionis

Saint Mary’s Gaels

On finit avec une petite carte blanche, car, on adore Augustas Marciulionis.

Dans le système de Randy Bennett, le jeune lituanien pourrait exceller dans la création du jeu. Son QI basket n’est pas surprenant quand on connaît la formation lituanienne et ses expériences professionnelles à BC Perlas et Rytas Vilnius (en championnat et en BCL) feront la différence dans la WCC face à des joueurs plus “brut”.

Les autres freshmen qui seront aussi à suivre :

Nolan Hickman (Gonzaga)

Hunter Sallis (Gonzaga)

Kendall Brown (Baylor)

Trevor Keels (Duke)

AJ Griffin (Duke)

Peyton Watson (UCLA)

JD Davison (Alabama)

Harrison Ingram (Stanford)

Jabari Smith Jr. (Auburn)

Bryce McGowens (Nebraska)

Tamar Bates (Indiana)

Benny Williams (Syracuse)

Aminu Mohammed (Georgetown)

Efton Reid (LSU)

Max Christie (Michigan State)

Ryan Nembhard (Creighton)