Les 10 universités membres se joindront pour le tournoi de conférence Big East au Madison Square Garden de New York, une étape légendaire de la fin de saison. Du 13 au 16 mars, en plein Manhattan, les équipes s’affronteront dans le but d’obtenir une qualification automatique pour la March Madness.

10 équipes présentes sur la ligne de départ, 2 favoris instables et la majorité de la conférence blottie dans la “bubble”… pour 1 seul ticket qualificatif au NCAA Tournament.

 

 

Retrouvez le bracket complet du tournoi de conférence Big East, du 13 au 16 mars, à cette adresse.

 

Les favoris pour le tournoi de conférence Big East

 

La Big East a vécu une saison particulière. Marquette s’est proposé en tant qu’un véritable rival à Villanova pour la première fois depuis une longue période, tandis que le ventre mou de la conférence s’est resserré avec un niveau quasi-identique entre les deux tiers des équipes.

Mais à l’aube du tournoi de Big East, aussi bien les Golden Eagles que les Wildcats ne partent pas en (grands) favoris pour le titre de conférence.

Villanova débutait une période transition entre les fins de cursus universitaire et les départs pour la NBA à la suite d’un deuxième titre national en trois ans. La première partie de saison s’est révélée compliquée pour les champions en titre, avant qu’ils trouvent leur rythme en Big East. Mais le mois de février a marqué un tournant : les Wildcats restent à l’heure actuelle sur 5 défaites consécutives à l’extérieur et, bien qu’ils aient profité des déboires de Marquette, ils n’affichent pas une confiance folle.

L’effectif possède de nombreux trous, et dès lors que les seniors Phil Booth et Eric Paschall connaissent un coup de mou, Villanova retombe dans ses travers. Collin Gillespie et Jaylen Samuels peuvent apporter en attaque, mais leurs coups de chaud demeurent bien trop sporadiques.

Alors, est-ce que Marquette peut profiter de la forme bancale de leurs adversaires pour mettre fin à l’hégémonie de Villanova au tournoi de la Big East ? Oui… et non.

Pendant longtemps, les Golden Eagles sont apparus comme les nouveaux patrons de la conférence avec 23 succès en 27 rencontres. Mais tout est parti en succès en mars et Marquette a conclu la saison régulière avec une série de 4 défaites. Markus Howard reste en grande forme et fait de son mieux pour mener ses coéquipiers à la victoire. Cependant, l’efficacité offensive qui faisait la force des Golden Eagles depuis le début de saison est passé à la trappe.

L’équation est simple pour Marquette : s’ils ne veulent pas sombrer à New York (et encore moins à la March Madness), les frères Hauser et les jeunes intérieurs que sont Theo John et Eham Amin devront rehausser leur niveau.

 

Les possibles surprises du tournoi de conférence Big East

 

La faiblesse récente de Marquette et Villanova au sommet de la conférence laisse entrevoir une pluie de surprises lors du tournoi de Big East. D’autant plus que la plupart des protagonistes sérieux au titre jouent également leur place au NCAA Tournament, puisque tout faux-pas les élimine de la “bubble”.

Et si l’on regarde du côté du tableau des Golden Eagles, une véritable guerre peut avoir lieu.

St John’s alterne les bons résultats avec les moins bons depuis le début du calendrier de conférence. Cependant, malgré une baisse de régime notable depuis le mois de février, le Red Storm possède un CV qui parle de lui-même : les hommes de Chris Mullin ont surpris Marquette à deux reprises cette saison… et les Golden Eagles seraient au programme dès le deuxième tour. La bête noire des champions de saison régulière peut frapper une troisième fois.

Mais faudrait-il que le Red Storm se sorte vivant de DePaul d’entrée de jeu, qui les a battu à deux reprises, également, en cours de saison.

Seton Hall et Georgetown se trouvent également dans cette partie de tableau. Les Pirates ont conclu la dernière semaine de saison régulière avec deux performances clutch, en battant Villanova… et Marquette. Les coéquipiers de Myles Powell réussissent quand la pression est forte et il ne serait pas surprenant qu’ils fassent encore parler d’eux à New York.

Pour jouer avec Villanova dans la partie de tableau opposée, Xavier et Creighton peuvent devenir des ennemis très embêtants.

Les Musketeers terminent la saison tambours battants avec 6 victoires en 7 matchs, et notamment un doublé contre St John’s… et un succès face aux Wildcats. De plus, bien que les confrontations directes n’aient pas été concluantes, Creighton a terminé la saison régulière sur 5 succès de suite et, comme Xavier, les Bluejays pourraient se révéler comme le poil à gratter de la Big East.

 

Quelles équipes de la Big East pour la March Madness ?

 

C’est là que les choses se compliquent en Big East. Marquette et Villanova ont assuré leur place au NCAA Tournament depuis fort longtemps, mais, les autres participants demeurent encore (relativement) inconnus.

St John’s et Seton Hall semblent en bonne position pour être repêchés par le comité de sélection, bien que la “bubble” ne se trouve qu’à une distance très courte. L’attention se porte alors sur les équipes placées du mauvais côté de la ligne de flottaison : Xavier et Creighton.

Les deux équipes terminent la saison en excellente forme et se battent corps et âmes pour se rattraper d’une première moitié de saison mitigée. Aussi bien les Musketeers que les Bluejays doivent viser le même objectif : remporter le tournoi de Big East et empocher le ticket de qualification automatique. S’ils n’y arrivent pas, une présence en demi-finales est la moindre des choses et un succès face à Villanova ou Marquette serait un boost non-négligeable.