Notre ultime prédiction complète des équipes qualifiées pour la March Madness.

A quelques heures du Selection Sunday et de l’ouverture de la March Madness, Midnight on Campus a composé sa ultime prédiction des 68 équipes qui obtiendrait leur fameux sésame afin de se qualifier pour le NCAA Tournament.

Tout d’abord, si vous voulez savoir quelle façon est composée la “Field of 68” de la March Madness, notre première prédiction offre une explication complète du processus de sélection pour le NCAA Tournament (avec notre classement inaugural, bien sur).

Ainsi, cette prédiction couvre tous les éléments qui entre en ligne de compte dans la composition de la “Field of 68” de la March Madness :

  • Les champions de conférence qualifiés automatiquement.
  • Les universités sélectionnées “at-large” par le Comité de Sélection.
  • Le classement général et les “seeds” attribués aux équipes.
  • La célèbre “bubble” avec les 4 dernières équipes qualifiées et les 4 premières recalées.

 

Première prédiction : cliquez ici.

Deuxième prédiction : cliquez ici.

Troisième prédiction : cliquez ici.

Quatrième prédiction : cliquez ici.

Cinquième prédiction : cliquez ici.

Sixième prédiction : cliquez ici.

Septième prédiction : cliquez ici.

 

La composition complète de la “Field of 68”

 

Field of 68 – March Madness 2019
Classement Seed Equipe AQ Progression
1 1 Virginia *
2 1 North Carolina 3
3 1 Duke
4 1 Gonzaga -2
5 2 Tennessee * -1
6 2 Kentucky
7 2 Michigan State 2
8 2 LSU *
9 3 Michigan -2
10 3 Houston * 1
11 3 Texas Tech * -1
12 3 Purdue *
13 4 Virginia Tech 2
14 4 Marquette
15 4 Kansas
16 4 Kansas State 4
17 5 Villanova * -1
18 5 Nevada * -1
19 5 Buffalo * -1
20 5 Florida State 2
21 6 Wisconsin -2
22 6 Cincinnati -1
23 6 Auburn 2
24 6 Mississippi State 2
25 7 Iowa State -2
26 7 UCF 1
27 7 Maryland -3
28 7 Louisville
29 8 Wofford * 2
30 8 Washington -1
31 8 Ole Miss * -1
32 8 NC State 1
33 9 Syracuse 1
34 9 VCU * 5
35 9 Oklahoma
36 9 Iowa -4
37 10 Utah State 1
38 10 Alabama -1
39 10 Arizona State 3
40 10 Seton Hall 5
41 11 St John’s -5
42 11 Florida 4
43 11 Baylor
44 11 Texas
45 12 Temple 2
46 12 Ohio State -4
47 12 Belmont NEW
48 12 Liberty * 2
49 12 Saint Mary’s * NEW
50 12 Murray State * NEW
51 13 Old Dominion * 1
52 13 Vermont * 1
53 13 New Mexico State * 1
54 13 UC Irvine * 3
55 14 Yale * 3
56 14 Northern Kentucky * NEW
57 14 Northeastern * NEW
58 14 Texas State * 1
59 15 North Dakota State * NEW
60 15 Gardner-Webb * NEW
61 15 Montana * 1
62 15 Colgate * 1
63 16 Fairleigh Dickinson * NEW
64 16 Bradley * NEW
65 16 Sam Houston State * -1
66 16 Iona *
67 16 Norfolk State *
68 16 Prairie View A&M *

 

Nous sommes à seulement quelques heures du “Selection Sunday” et les quatre seeds #1 de la March Madness demeurent encore, à cette heure, inconnues. Virginia apparait comme une certitude pour occuper une position de leader de région, mais, au-delà, tout se jouera lors des tournois de conférence.

La vainqueur de la demi-finale en ACC, entre Duke et North Carolina, devrait officialiser sa présence en tant que leader de région, laissant ainsi le perdant en balance. Effectivement, Gonzaga, Tennessee et Kentucky sont également des prétendants sérieux pour un seed #1. La défaite des Zags en finale de conférence WCC a laissé la porte ouverte aux questionnements alors que le champion du tournoi de conférence SEC, s’il s’agit des Volunteers ou des Wildcats, devrait obtenir le dernier seed #1.

Michigan, Michigan State et Purdue devraient sans doute se placer avec un seed #2 ou #3, ainsi que pour LSU, Houston et Texas Tech. Difficile de voir une autre équipe s’immiscer parmi les 12 premières équipes, à l’exception de Virginia Tech, éventuellement.

La composition des seeds #4, #5 et #6 semble relativement ancré dans le marbre, bien que l’ordre des équipes demeure indécis. Kansas State, Florida State, Auburn et Mississippi State sont les équipes en forme du moment et poursuivent leur remontée. Les récents déboires de Villanova et Marquette, en Big East, ne leur permettent plus d’espérer à mieux, tandis que Nevada et Buffalo heurtent un plafond du fait de leur faiblesse de calendrier.

Enfin, le champion de conférence SoCon, Wofford, est placé cette semaine devant le (potentiel) champion de conférence Pac-12, Washington. Cela en dit long sur l’excellent niveau des Terriers… et la faiblesse générale de la conférence des Huskies.

 

Les meilleurs progressions de la semaine :

  • VCU (+5) : les Rams ne développement un jeu spectaculaire, se reposant sur une excellente défense, mais ils doivent être pris au sérieux. VCU reste sur une série de 12 victoires en A-10 et son CV pour la March Madness a pris du galon au fil de la saison. Des victoires contre Gardner-Webb, Temple, Hofstra, Iona et seulement 2 défaites en conférence (à l’extérieur) : ça impose le respect et montre les qualités de l’équipe. Un seed #9 serait le minimum syndical, et encore.
  • Seton Hall (+5) : les Pirates sont passés sur la rame du rasoir, il y a quelques semaines, mais deux victoires de suite (avec le couteau sous la gorge) face à Marquette et Villanova améliorent aussi bien le CV que leur crédibilité pour sortir de la “bubble”. Myles Powell a enclenché une vitesse supplémentaire et Seton Hall apparait en pleine forme après une passe compliquée.
  • Florida (+4) : la situation est particulière pour les Gators, mais ils profitent surtout des erreurs de leurs adversaires. Florida grimpe dans la hiérarchie de la “bubble” à cause des faux-pas d’équipes telles que Baylor, Texas, Ohio State ou encore TCU. Les hommes de Mike White possèdent qui plus est un très bon NET (32) pour asseoir une victoire signature à LSU et de belles représentations contre ces mêmes Tigers et Kentucky, la semaine dernière.

 

Les plus lourdes chutes de la semaine :

  • TCU (OUT) : avec un record de 7-11 en Big 12, et deux petites victoires marquantes face à Iowa State, il est temps de rétrograder les Horned Frogs. TCU manque cruellement de victoires marquantes cette saison et ne peut pas profiter d’un calendrier hors-conférence solide pour compenser. Alors, pourquoi ne pas les repêcher ? Ils ont tout simplement perdu contre Lipscomb, à domicile, une équipe en concurrence directe dans la “bubble”. Et cela doit se payer cash.
  • St John’s (-5) : incapable d’enchainer depuis le début du calendrier de conférence Big East, le Red Storm déçoit et perd du terrain semaine après semaine. Le calendrier hors-conférence est très faible, le classement au NET (72) est plutôt mauvais et sous pression, les talentueux joueurs de St John’s n’arrivent pas à imposer leur force. Un doublé face à Marquette, un doublé face à Marquette, une victoire contre Villanova : cela semble peu pour assurer une qualification.
  • Ohio State (-4) : les Buckeyes ne savent pas sur quelle pied danser et ils alternent les bonnes séries de victoires avec les mauvaises séries de défaites. Et malheureusement, dans le money-time, Ohio State a terminé la saison régulière avec 6 revers en 8 matchs. Une telle dynamique met l’équipe en sursis et ils ne doivent leur place du bon côté de la “bubble” grâce au succès face à Indiana en ouverture du tournoi de Big Ten.

 

“Last Four In” & “First Four Out”

 

Qualifications “at-large”
Last Four Byes First Four Out
Seton Hall Lipscomb
St John’s Xavier
Florida TCU
Baylor UNC Greensboro
Last Four In Next Four Out
Texas Minnesota
Temple Clemson
Ohio State Creighton
Belmont Furman

 

Eliminés du tournoi de conférence Big 12, Baylor et Texas ont placé leur qualification pour la March Madness dans les mains de leurs adversaires directs. Les Bears restent sur 4 défaites consécutives alors que les Longhorns demeurent sur 5 revers en 6 rencontres.

Pas de chance pour eux, Temple connait une excellente dynamique avec 6 victoires en 7 matchs, et notamment la dernière face à UCF, qui pourrait officialiser leur participation au NCAA Tournament.

Les Owls peuvent se reposer sur un CV intéressant avec une liste de belles victoires depuis le mois de novembre. A l’inverse, Baylor et Texas possèdent le même souci (malgré un meilleur NET) : trop peu de victoires marquantes et trop de mauvaises défaites. Temple peut définitivement doubler les pensionnaires de la Big 12 avec une très bon tournoi de conférence AAC.

A l’heure actuelle, Ohio State et Belmont sont les deux derniers repêches de notre dernière prédiction de la March Madness, laissant sur le carreau, pour le moment, Lipscomb et Xavier.

Les Buckeyes se sont donnés de l’air avec une victoire contre Indiana lors du tournoi de Big Ten, et peuvent favoriser leur qualification avec un prochain succès contre Wisconsin. Malgré une défaite en finale de conférence OVC face à Murray State, les Bruins possèdent un excellent CV et peuvent se qualifier pour le NCAA Tournament. Mais, pourquoi eux plutôt qu’une autre équipe ? Belmont possède un NET (46) au niveau de Syracuse, n’a perdu que 5 matchs sur la saison et, surtout, a battu Lipscomb à deux reprises lors du calendrier hors-conférence.

C’est uniquement pour ce dernier fait que les Bisons sont placés une place dernière les Bruins, en tant que première équipe du “First Four Out”.

Lipscomb a malheureusement perdu la finale de conférence A-Sun face à Liberty, sans que cela ne les empêche de se qualifier au repêchage : ils peuvent justement se reposer sur une victoire à TCU, une courte défaite à Louisville, 7 revers sur la saison et un excellent NET (48), soit le 6ème meilleur des Mid-Majors.

La situation la plus intéressante est celle de Xavier.

Les Musketeers terminent la saison régulière en trombe, avec 6 victoires en 7 matchs, et semblent continuer sur leur dynamique à New York pour le tournoi de conférence Big East. Une victoire face à un concurrent direct, Creighton, et les demi-finales face à Villanova : et s’ils ne suffisaient plus que d’une victoire pour intégrer la March Madness ? Ce serait fort de la part des hommes de Travis Steele, qui ont débuté la saison avec 13 défaites en 24 matchs.

 

Les champions de conférence, qualifiés d’office

 

Qualifications automatiques
Conférence Champion
America East Vermont
American Houston
Atlantic 10 VCU
ACC Virginia
Atlantic Sun Liberty
Big 12 Texas Tech
Big East Villanova
Big Sky Montana
Big South Gardner-Webb
Big Ten Michigan State
Big West UC Irvine
Colonial Northeastern
Conference-USA Old Dominion
Horizon Northern Kentucky
Ivy League Yale
MAAC Iona
Mid-American Buffalo
MEAC Norfolk State
Missouri Valley Bradley
Mountain West Nevada
Northeast Fairleigh Dickinson
Ohio Valley Murray State
Pac-12 Washington
Patriot Colgate
SEC Tennessee
SoCon Wofford
Southland Sam Houston State
SWAC Prairie View A&M
Summit North Dakota State
Sun Belt Texas State
WAC New Mexico State
WCC Saint Mary’s