Soutenez Midnight on Campus avec Patreon !
Arkansas Cross Country Regionals 2019
(Crédit photo : Arkansas Athletics)

“Track the Field” : Arkansas domine et Emmanuel Roudolff-Lévisse (Portland) brille aux Regionals

Vendredi dernier, toutes les équipes avaient rendez-vous avec les Regionals, la dernière étape avant les Nationals. Cette compétition permettait aux équipes d’obtenir leur ticket pour les NCAA Championships de Cross Country à Terre-Haute (Indiana).

Les équipes aux 2 premières places de leur région accèdent automatiquement aux finales nationales, avant que le jury repêchent 13 autres équipes.

Quels sont les enseignements majeurs des Regionals avant la clôture de la saison ?

Pour découvrir l’ensemble des résultats détaillés des Regionals (région par région) à cette adresse.

Qui peut battre Northern Arizona ?

Lors des Mountain Regionals, Northern Arizona n’a laissé que des miettes à ses concurrents.

L’écurie a remporté la course avec 21 points et a placé des athlètes sur les trois premières marches du podium individuel. Geordie Beamish a démontré être le leader de cette talentueuse équipe des Lumberjacks. Cette dernière étape a permis d’envoyer un signal fort à la concurrence.

Il devient presque inimaginable que Northern Arizona ne figure pas sur la plus haute marche du podium pour la quatrième fois de suite à Terre Haute (Indiana) le week-end prochain.

Northern Arizona Cross Country Mountain Regionals 2019
(Crédit photo : Dyestat)

Dans la même région, Colorado et BYU se sont disputés la deuxième place. Pour trois points, la qualification automatique est revenue à Colorado.

Arkansas a (encore) écrasé la concurrence des Regionals à Fayetteville

Lors des South Central Regionals, Arkansas a réalisé une razzia historique : les Razorbacks terminent avec les 5 premières places individuelles de la course féminine.

Elles remportent la finale régionale avec un score parfait de 15 points. Impressionnant. Cette victoire avec la manière permet à l’équipe d’être confiante pour les Nationals, bien qu’elles auront fort à faire dans l’Indiana face à Stanford, BYU et Washington. D’ailleurs, Stanford a remporté la région West devant Washington avec 10 points d’avances. Les Cardinals ont réussi à prendre les deux premières places individuels. De plus, trois filles de Stanford se sont classées dans le top 5 de la course. C’est dire de la force de cette équipe.

La course féminine des Nationals s’annonce intense, vu la forme des équipes.

Arkansas Cross Country South Central Regionals 2019
(Crédit photo : Arkansas Athletics)

Toutes les équipes qualifiées aux Nationals :

Les 31 équipes masculines présentes à Terre Haute (Indiana) pour la finale nationale de Cross Country :

 
Qualifs automatiques Repêchages
Arkansas Alabama
Colorado Boise State
Georgetown BYU
Harvard Florida State
Iowa State Furman
Middle Tennessee Indiana
Northern Arizona Iona
Notre Dame Michigan
Ole Miss NC State
Portland Oregon
Purdue Utah State
Stanford Washington
Syracuse Wisconsin
Texas
Tulsa
Villanova
Virginia
Virginia Tech
 

Les 31 équipes féminines présentes à Terre Haute (Indiana) pour la finale nationale de Cross Country :

 
Qualifs automatiques Repêchages
Arkansas Air Force
BYU Boise State
Cornell Boston College
Florida State Colorado
Furman Columbia
Harvard Indiana
Illinois Minnesota
Michigan Northern Arizona
Michigan State Notre Dame
NC State Ohio State
New Mexico Oregon
Ole Miss Utah
Penn State Wisconsin
Stanford
Texas
Tulsa
Villanova
Washington
 

Les autres informations à retenir des Regionals :

  • UCLA n’a pas réussi à se qualifier pour les Nationals masculins.
  • Même sentence pour Oklahoma State, qui a fini à la cinquième place de sa région. Les Cowboys manqueront les NCAA Championships pour la première fois depuis 2002. Leur chef de file, Isai Rodriguez, n’a fini que 66ème des Regionals alors qu’il était 4ème des derniers Nationals.
  • Furman, Arkansas et NC State se sont qualifiées aux Nationals à la surprise générale chez les hommes.
  • Edwin Kurgat (Iowa State) est toujours invaincu. Encore une fois, il a gagné la course en finissant seul. Dans la Midwest Région, il a eu aucune difficulté pour l’emporter. Cette saison, il a fait face à un peu près tous les prétendants au titre. À chaque fois, il a réussi à l’emporter. À Terre Haute (Indiana), il sera logiquement le grand favori de la course masculine.
  • Chez les femmes, Cornell a été surprenant : le Big Red, hors du Top-10 au classement de sa région, a créé l’un des plus grands upsets des Regionals en terminant 2ème et se qualifiant pour les Nationals.
  • Weini Kelati (New Mexico) était en forme à Salt Lake City (Utah). Elle a réussi à gagner la course devant Ednah Kurgat (New Mexico) avec une belle avance. Ce week-end, elle sera sans doute la grande favorite pour le titre individuel. Pour rappel, elle avait perdu au sprint final en 2018 face à Dani Jones (Colorado)

(Précision : la course de la région Northeast a eu lieu sur route, et non pas sur un terrain ou un champ, à la suite de conditions météo difficiles (neige et glace) et d’un terrain impraticable. La course a alors été organisé sur route et Cornell a grandement profité du changement.)

Les français aux Regionals :

Emmanuel Roudolff-Levisse (senior) à Portland

Pour sa dernière saison universitaire, Emmanuel Roudolff-Levisse a brillé lors des Regionals de la West Region.

Le senior s’est classé 2ème en individuel et premier par équipe avec Portland. L’athlète français des Pilots a dominé la course avec Andrew Jordan (Washington) : les deux hommes se sont extirpés du peloton et ont couru avec plus de 10 secondes d’avance. Le crossman des Huskies a réalisé un meilleur sprint que Emmanuel Roudolff-Levisse et termine avec 2 petites secondes d’avance.

La course lui permet d’arriver en confiance pour les Nationals, où il aura sans doute envie de remonter sur le podium par équipes comme en 2017 et en 2018.

Emmanuel Roudolff-Levisse Portland Regionals 2019
(Crédit photo : Dyestat)

Simon Bedard (junior) à Butler

Simon Bédard a pris la 22ème place de la finale de la Great Lakes Region. Cette place a convaincu le jury de qualifier le junior de Butler pour les Nationals. Le jeune français démontre avoir bien digéré son transfert.

En ce début de saison, il parait beaucoup plus fort qu’en 2018.

Grégoire Saury (freshman) à Arkansas State 

Grégoire Saury a terminé 119ème de la South Central Region et il prend la 6ème place des Regionals de son équipe. Sa saison à Arkansas State se clôture sur ce rendez-vous.

Juliette Noyer (freshman) à San José State

Juliette Noyer se classe 159ème des Regionals de la West Region en individuel et la freshman termine 13ème par équipe.

Clément Leduc (junior) à Portland 

Qualifié pour les Nationals, Portland n’a cependant pas retenu Clément Leduc dans l’équipe pour la finale nationale de Cross Country (ce qui était déjà le cas lors des Regionals).

Plus de lecture ?
Grant Holloway 100m Athlétisme Mondiaux Doha 2019
“Track The Field” : Grant Holloway et Anderson Peters brillent aux Mondiaux de Doha