Zach Norvell peut-il réaliser la passe de trois face à Florida State ce jeudi ?

L’année dernière, Gonzaga jouait la meilleure saison de son histoire en se qualifiant jusqu’au Final Four puis en finale nationale. Malheureusement, les hommes de Mark Few n’ont pas soulevé le trophée de champion, battus par North Carolina à l’issue d’un match âprement disputé.

Lors de ce match, sur le banc au côté des walks-on, se trouve un joueur avec une bourse d’études offerte par l’université de Gonzaga, Zach Norvell Jr. Malheureusement, l’ancien pensionnaire du lycée de Simeon à Chicago, n’a pas foulé les parquets de la saison.

Blessé ? Non. L’arrière freshman a utilisé une année redshirt dès son arrivée sur le campus de Spokane.

C’était la meilleure chose à faire. Je pense qu’une saison redshirt donne à ces garçons l’opportunité d’assimiler tous les systèmes mais aussi mieux comprendre le basket en général,” raconte le head coach des Bulldogs, Mark Few, en début de saison.

Barré par Nigel Williams-Goss ou encore Josh Perkins, Zach Norvell a bien accepté cette décision :

Être à côté de joueurs comme Josh Perkins, de voir comment ils s’entraînent tous les jours, d’apprendre à leurs côtés, ça a été bénéfique. Ce sont des gagnants, leur attitude aux entraînements a été importante pour moi.”

Aujourd’hui, après une saison à apprendre, Zach Norvell (12.7 points et 2.4 passes de moyenne) a terminé la saison régulière en étant le troisième meilleur marqueur des Zags ainsi que le deuxième meilleur passeur de l’équipe.

Mais surtout, encore en course à la March Madness, il a été le joueur clé des Bulldogs lors des premières rencontres du tournoi face à UNC Greensboro et Ohio State.

Dans la première, Gonzaga s’est fait très peur pendant toute la durée de la rencontre. Mais, avec quelques secondes restantes, le freshman parvient à se démarquer de son défenseur, reçoit le ballon des mains de Josh Perkins et puis :

Avec ce tir, Zach Norvell envoie les vice-champions nationaux au Second Round pour y affronter Ohio State.

‘”Il a un talent pour ce genre de tir,” avoue Mark Few après la rencontre. “Quand je l’ai vu face au défenseur, j’ai su A: qu’il allait tirer, B: qu’il allait marquer.”

Une confiance partagée par le joueur lui-même : “Quand j’ai tiré, j’ai tout de suite su que le ballon allait rentrer. Je sais que j’ai beaucoup raté ce soir [3/12 sur l’ensemble du match] mais je savais que ça allait rentrer.”

Bien vu.

Le natif de Chicago sort encore du lot face aux Buckeyes. Dans cette confrontation, Zach Norvell termine avec 28 points, à 8 sur 18 au tir dont 6 sur 11 à trois points, et 12 rebonds captés.

J’ai toujours la confiance offensivement, mais ce soir aidé les gars au scoring, c’était génial, ” raconte-il après la victoire face à Ohio State.

Désormais, il faudra battre Florida State pour avancer vers l’Elite 8 de cette March Madness. Zach Norvell pourrait une nouvelle fois faire des dégâts face à cette équipe à la défense quelque peu friable, notamment proche du cercle là où le freshman excelle avec une réussite de 70%.

Alors, pour la troisième fois, est-ce que Zach Norvell peut-il à nouveau prendre ses responsabilités et emmener les Bulldogs au tour suivant ?

Mais une chose est certaine, Zach Norvell et les Zags seront encouragés pendant quarante minutes par notre français Joël Ayayi, lui aussi redshirté pour la saison.

Avant que peut-être lui aussi n’époustoufle le basketball universitaire l’année prochaine.