Comme il était prévisible, Urban Meyer s'en tire bien malgré ses actions.

Après deux semaines d’investigation et des heures de délibération avec le Conseil d’Administration, Ohio State annonce la suspension sans rémunération de Urban Meyer pour les trois premiers matchs de la saison de football.

Les résultats de cette investigation démontrent que le head coach des Buckeyes n’a pas réagi correctement face aux erreurs de son entraineur assistant en charge des receveurs, Zach Smith, dont il a couvert les incartades personnelles et professionnelles. pendant des années.

Urban Meyer est officiellement suspendu de toute activité sportive jusqu’au 2 septembre, soit jusqu’après le match d’ouverture contre Oregon State, et est suspendu uniquement pour les jours de match face à Rutgers et TCU, les 8 et 15 septembre prochains.

Le directeur athlétique d’Ohio State, Gene Smith, est lui-aussi suspendu jusqu’au 16 septembre.

“J’ai donné le bénéfice du doute à Zach Smith,” s’explique Urban Meyer en conférence de presse dans les locaux de l’Université, tenue après la révélation de la suspension et des résultats de l’investigation. “[…] J’ai suivi mon coeur et non ma tête. […] J’aurai dû demander davantage de sa part et j’aurai dû reconnaitre les signaux d’alerte.”

Ohio State a placé Urban Meyer en congé administratif le 1er août dernier au moment du lancement d’une investigation interne afin de déterminer le rôle exact du head coach et ses réponses vis-à-vis de Zach Smith.

Zach Smith, coordinateur du recrutement des Buckeyes et entraîneur assistant en charge des receveurs, avait été renvoyé le 23 juillet dernier à la suite de la révélation qu’une ordonnance de protection ait été enregistrée à son encontre par son ex-femme, Courtney Smith.

Urban Meyer avait nié toute connaissance de cette situation le lendemain, le 24 juillet, lors des Big Ten “Media Days”.

On a appris plus tard, grâce aux travaux d’investigation de Brett McMurphy, que Zach Smith avait commis des faits de violences domestiques contre son ex-femme de 2009 à 2015, à chaque fois sans qu’une poursuite judiciaire ne soit engagée.

Le journaliste de Stadium a par la suite obtenu une suite de messages et de photos échangés à la suite des violences en 2015 entre Courtney Smith et une multitude de femmes d’entraineurs des Buckeyes, dont Shelley Meyer, la femme d’Urban Meyer.

Ces messages montrent une connaissance avancée des événements au sein du département athlétique de Ohio State et laissent penser que le head coach des Buckeyes était au courant de la situation.

Urban Meyer a publié un communiqué de presse au lendemain de sa mise à l’écart, où il admet avoir menti et était au courant, dès 2015, des accusations de violences conjugales à l’encontre de son entraineur assistant des receveurs, Zach Smith. Il indique également avoir « suivi les procédures et les protocoles officiels » mis en place par Ohio State pour ce genre de situation et a rapporté les informations qu’il connaissait.

Urban Meyer, un des head coaches les plus influents de l’histoire du football universitaire, demeure ainsi à la tête du programme de football de Ohio State, où il entraîne depuis 7 ans et où il a possède un record de 73-8, avec un titre national remporté en 2014 et deux titres de conférence Big Ten.

Il a reçu une extension de contrat avec une augmentation de salaire en avril, pour une compensation annuelle de $7.6 millions en 2018. Il lui reste $38 millions à recevoir jusqu’à la fin de ce contrat, en 2022.