Antwoine Anderson vient compléter un effectif talentueux à UConn, en amenant un impact sur tous les fronts.

Ah, le talent de Kevin Ollie pour dénicher des petites perles, que ce soit sur le marché des transferts ou bien dans les promotions de freshmen, reste intact.

On apprend que le joueur de Fordham, Antwoine Anderson, a décidé de rejoindre le campus de UConn pour y finir son cursus universitaire.

Le guard est éligible immédiatement, en sachant qu’il lui reste une année d’éligibilité universitaire. Cette saison, il affichait une moyenne de 11.1 points, avec 41% au tir dont 34% à trois points. Une menace offensive permanente pour l’adversaire, qui va faire du bien à UConn.

Cela va faire du bien car vu le nombre de blessures dans le groupe des Huskies, en complétant la saison dernière à 6 voire 7 joueurs, toute arrivée est bonne à prendre, surtout avec ce profil de joueur. Capable d’être productif sur les deux côtés du parquet, Antwoine Anderson aura surtout un rôle de mentor pour cette jeune génération qui ne demande qu’à éclore la saison prochaine.

Mais il aura aussi un impact sur le scoring, lui qui a terminé 18 des 32 matchs de Fordham avec plus de 20 points inscrits au cours de sa saison de junior.

Attention toutefois, Antwoine Anderson a manqué sa saison de freshman pour cause de blessure. La saison dernière, il a aussi eu des soucis en début de saison, au niveau musculaire. Mais s’il évite les pépins physiques, il sera une réelle plus-value dans le groupe, sans aucune contestation.

Encore une fois, sur le papier, UConn possède un groupe extrêmement talentueux, mais on connaît la chanson.