A quelques jours du tournoi final de baseball, parlons de la composition du bracket et des attentes pour les Regionals.

Après trois mois de saison régulière et une semaine de tournois de conférences, les 64 meilleures équipes du pays se retrouvent pour le tournoi final de la NCAA. En ligne de mire pour celles-ci : le TD Ameritrade Park d’Omaha (Nebraska) pour les College World Series et par extension, pour soulever le trophée suprême.

Mais nous ne en sommes pas encore là, puisque ce vendredi débute le tournoi. Il est l’heure d’introduire en détails la composition du bracket et de présenter les différents Regionals désormais connus.

Les Regionals débutent dès ce vendredi 2 juin et se termineront lundi 5 juin, avant de laisser quelques jours plus tard aux Super Regionals. Marquez vos calendriers.

Les têtes de série nationales

  1. Oregon State (49-4)
  2. North Carolina (47-12)
  3. Florida (42-16
  4. LSU (43-17)
  5. Texas Tech (43-15)
  6. TCU (42-16)
  7. Louisville (47-10)
  8. Stanford (40-14)

Ces huit équipes sont les meilleures du pays et auront le grand avantage d’accueillir les Super Regionals si elles accèdent à ce tour, bien entendu. Seul Stanford fait office de petit intrus. Si l’équipe avait clairement les moyens d’être au sommet au début de la saison, le Cardinal a dépassé toutes les attentes et retrouve le tournoi final, deux ans après l’avoir atteint pour la dernière fois.

Découvrez par ailleurs ci-contre le bracket complet dévoilé lors de Selection Monday par le comité de sélection du tournoi final de baseball :

La première chose qui choque dans ce bracket est l’absence d’un des grands habitués du tournoi final, les Hurricanes de Miami (FL). Cela faisait 44 année de suite (un record dans tous les sports que composent la NCAA) que les Canes atteignaient ce stade de la compétition. Mais classés #21 en pré-saison, les floridiens n’ont cessé de décevoir malgré un bon run final.

C’est tout l’inverse pour Holy Cross, absent du tournoi final de la NCAA depuis 1978. Les Crusaders ont obtenu leur billet pour la phase finale en remportant pour la première fois de leur histoire le tournoi de conférence, après une saison régulière moyenne (23-25) dans l’anonyme Patriot League.

Un peu moins surprenant, Coastal Carolina (37-19-1) ne pourra pas défendre son titre après avoir failli dans le tournoi de leur conférence. Passés de la Big South à la plus relevé Sun Belt, les Chanticleers ont pourtant remporté la saison régulière mais leur parcours n’a pas été jugé assez bons pour être repêchés par le comité. Décevant ! C’est la deuxième fois en 11 ans qu’ils manqueront le tournoi. Cela signifie également que nous n’aurons pas comme ce fut le cas en 2010 et 2011 pour les Gamecocks de South Carolina, les mêmes champions, deux années de suite.

D’ailleurs les Gamecocks, pourtant #4 en pré-saison ne seront pas de la partie cette année, pas franchement convaincants dans les rencontres de la conférence SEC (13-17). South Carolina n’a pas obtenu un repêchage des membres du comité, alors que la SEC aura le plus de représentants en après-saison avec 8 équipes.

Comme d’habitude, les conférences ACC et Big 12 seront bien loties avec 7 formations représentées pour chacune, alors que la conférence Big Ten égale son record avec 5 participants.

Texas Southern (20-32) et Radford (27-30) sont les deux seules équipes à participer au tournoi final après avoir obtenu un record négatif à l’issue de la saison régulière, mais elles ont obtenu leur billet en remportant leur tournoi de conférence respectif.

Les têtes de série vont devoir s’employer

Même si dans un format à double élimination les surprises ne sont pas à exclure, on peut dégager quelques pistes à l’aube des Regionals. #1 Oregon State, #2 North Carolina, #3 Florida, #6 TCU et #7 Louisville feront face à des confrontations potentielles qui semblent tout à fait dans leurs cordes. Des affrontements complexes sont à prévoir, mais ils apparaissent en bonne voie pour atteindre les Super Regionals puis les College World Series.

En revanche pour #4 LSU, la mission pourrait s’avérer un peu plus compliquée. S’ils survoleront probablement leur Regional, les Tigers devront probablement se coltiner Southern Miss au moment des Super Regionals. Les Golden Eagles viennent de terminer une superbe saison (48-14) grâce notamment à la 16ème meilleure moyenne au bâton du pays (.311). Attention au danger.

Le parcours de #5 Texas Tech semble quant à lui semé d’embûches. Lors de leur Regional, ils devront devoir se défaire d’Arizona (37-19), les finalistes de l’an passé. On pouvait attendre un peu plus des Wildcats cette saison, mais l’essentiel est là, ils sont présents lors de l’après-saison. Membres de la conférence Pac-12, ils sont habitués aux gros matchs même s’ils ont beaucoup perdu dans ces confrontations. 19ème meilleure moyenne au bâton du pays (.309), leur talon d’Achille reste la qualité de leurs lanceurs.

Et comme si cela ne suffisait pas pour Texas Tech, s’ils atteignent le stade des Super Regionals, Florida State (39-20) les attendra. Les floridiens sortent d’une saison vraiment compliquée mais ont fini très fort ce mois de mai, ce qui leur a permis d’atteindre pour la 40ème fois de suite le tournoi final de la NCAA. Les Seminoles possèdent une équipe pleine de talents et un coach déjà légendaire, cet affrontement potentiel a de quoi déjà effrayer les Red Raiders.

Enfin, #8 Stanford est probablement le tête de série le plus fragile. Aux Regionals, ils redouteront probablement leur rencontre potentielle face à Cal State Fullerton (34-21). Les Titans détiennent le 50ème meilleur ERA du pays (3.83) et ont déjà battu deux fois Stanford cette année. S’ils passent ce piège, c’est un autre gros morceau qui attendra probablement le Cardinal pour les Super Régionals avec Long Beach State (37-17-1). Les 49ers sortent d’une superbe saison avec des victoires contre des très gros morceaux comme North Carolina, TCU ou Cal State Fullerton. Long Beach State propose le 8ème meilleur ERA du pays (3.08) et notamment grâce à leur superbe lanceur partant Dave Smith et son 1.55 d’ERA.

Nos huit favoris pour atteindre les CWS d’Omaha

  • #1 Oregon State (49-4)
  • #2 North Carolina (47-12)
  • #3 Florida (42-16)
  • Southern Miss (48-14)
  • Florida State (39-20)
  • #6 TCU (42-16)
  • #7 Louisville (47-10)
  • Long Beach State (37-17-1)