Une fois n’est pas coutume, je continue à me ridiculiser en déclarant des fake news.

Je disais la semaine dernière que cette Week 13 serait la dernière apparition pour les membres de notre club. Et bien sûr ce n’est pas le cas. Coastal Carolina, Idaho, South AlabamaLouisiana-Monroe, Georgia Southern et Massachusetts ont tous les six un match de retard à rattrapper à cause de la saison des ouragans au mois de septembre et parce que la Sun Belt dispose de deux semaines de repos pour une raison quelconque.

Dès que ces équipes auront joué, j’opérerai quelques petites modifications dans un article “hors série” avant de présenter mon classement final par la suite.

1 UTEP Miners

(0-12)

C-USA
2 Rice Owls (↑2)

(1-11)

C-USA
3 Charlotte 49ers (↑1)

(1-11)

C-USA
4 Texas State Bobcats (↑1)

(2-10)

Sun Belt

UTEP est toujours le roi du pétrole. Les Miners finissent la saison 2017 sur les chapeaux de roue. Une belle défaite face au revenant de UAB porte leur totale de victoire à zéro. La seule équipe de FBS dont il est le cas. C’est sans grande surprise qu’ils finissent donc au sommet du classement en cette fin de saison.

Rice décroche le titre de dauphin pour cette ultime semaine. Rien de bien surprenant. Les Owls restent sur une série de 10 défaites d’affilée et leur seule victoire (en première semaine) fut obtenu face à… je vous le donne dans le mille… UTEP.

Charlotte et Texas State ferme la marche de ce Top-4.

5 San Jose State Spartans (↓3)

(2-10)

Mountain West
6 Kansas Jayhawks (↑1)

(1-11)

Big 12
7 Coastal Carolina Chanticleers (↑1)

(2-9)

Sun Belt
8 Ball State Cardinals (↑2)

(2-10)

MAC
9 Baylor Bears

(1-11)

Big 12
10 Georgia Southern Eagles (↓4)

(2-9)

Sun Belt

Les chanceux de la semaine sont les Spartans de San Jose State. Leur victoire au cordeau face à Wyoming leur permet d’échapper à la terrible humiliation de finir la saison dans le Top-4. C’est la première fois en 9 semaines qu’ils en sortent et ça vaut tout les Bowl games du monde.

Dans une sorte d’élan de génie, Georgia Southern empoche sa deuxième victoire de la saison. C’est Louisiana-Lafayette qui en fait les frais dans une contre-performance défensive digne des plus belle heures de la Big 12. Les Eagles méritent une belle descente mais pas en dehors du Top-10, quand même.

11 Bowling Green Falcons

(2-9)

MAC
12 Kent State Golden Flashes (↑1)

(2-10)

MAC
13 Hawaii Rainbow Warriors (↑3)

(3-9)

Mountain West
14 Oregon State Beavers (↑1)

(1-11)

Pac-12
15 BYU Cougars (↓3)

(4-9)

indépendant

Dans un affrontement de haute volée, Hawaii et BYU se sont tirés la bourre ce week-end pour ne pas finir ridicule. Bien sûr, cela n’a marché que pour une seule des deux équipes. Et étonnement ce sont les Cougars qui empochent la victoire, envoyant les Rainbow Warriors à la 12ème place alors qu’ils prennent eux-même la 15ème.

Toujours est-il que, malgré cette victoire de fin de saison, BYU n’est pas satisfait à profiter que tout le monde regarde pour renvoyer Ty Detmer, le seul Heisman dans l’histoire du programme, qui occupait le poste de coordinateur offensif. Plus aucun respect pour le prestige.

16 Tulsa Golden Hurricane (↑1)

(2-10)

AAC
17 Illinois Fighting Illini (↑3)

(2-10)

B10
18 East Carolina Pirates (↑1)

(3-9)

AAC
19 Cincinnati Bearcats (↓1)

(4-8)

AAC
20 Nevada Wolfpack (↓6)

(3-9)

Moutain West
21 South Alabama Jaguars

(4-7)

Sun Belt

Après avoir passé bien trop de temps dans le haut du classement, le Wolfpack de Nevada trouve une place bien plus digne au 20ème rang. Et cette récompense survient sous les plus belles auspices puisque c’est en dominant leur rival de l’Etat, UNLV, que le Wolfpack s’octroit sa plus belle descente.

22 Idaho Vandals (↑1)

(3-8)

Sun Belt
23 Massachusetts Minutemen (↓1)

(4-7)

indépendant
24 Florida Gators (↑1)

(4-7)

SEC
25 Louisiana-Monroe Warhawks (↓1)

(4-7)

Sun Belt

Massachusetts avait vaincu BYU la semaine dernière dans l’espoir de quitter le club. Ce sera peut-être pour la semaine prochaine avec un peu de chance. Cependant l’adversaire est FIU et les Panthers réalisent une très belle saison. Un peu à l’inverse de UMass.

Florida continue sa lente marche vers la reconstruction. Un pas cette semaine qui les a conduit à engager Dan Mullen en provenance de Mississippi State. Une bien belle embauche. Cela n’efface pas le fait que les Gators ont été malmenés de long en large et en travers par leur nemesis Florida State.

La même équipe de Florida State était encore avec nous il y a tout juste deux semaines et qui avait perdu de 28 points face à Boston College. D’ailleurs, les Seminoles ne sont toujours pas éligible pour un Bowl à l’heure qu’il est (il ont encore un match en retard pour changer la donne ceci dit) face à Louisiana-Monroe, qui espère ressortir du classement avant la fin.

Le match de rattrapage contre les sus-nommés Seminoles de Florida State : un match à porté de main ? On verra bien. Ça peut aller dans les deux sens.


Avec les matchs en retard dont je parlais en introduction, il existe tout de même une rencontre à suivre :

  • #10 Georgia Southern se déplace sur le terrain de #7 Coastal Carolina samedi à 19h. Une rencontre qui promet d’être explosive.

Pas vraiment d’équipe à garder à l’oeil, puisque plus personne ne joue. Ça sent un peu la fin de saison et c’est triste. Il y aura encore une paire d’articles pour cette chronique avant de prendre congé de nos petits amis pour l’intersaison.

En attendant si vous regardez Georgia Southern-Coastal Carolina, envoyez-moi vos impressions sur Twitter (@LoopingFleury).