Le projet du Red Storm devient de plus en plus alléchant.

Chris Mullin est véritablement en train de redorer le blason de St John’s en s’appuyant sur ses qualités de recruteur et en réalisant des gros coup dans les promotions de freshmen. Même si son recrutement penche vers les extérieurs, il vient de rétablir les choses en obtenant l’accord verbal du bondissant intérieur Josh Roberts.

“C’est l’endroit idéal pour moi, tout simplement. Je ne sais pas comment l’expliquer mais lors de ma visite, j’ai immédiatement accroché avec l’atmosphère,” commente Josh Roberts au micro de Scout. “Les infrastructures sont géniales et c’est une université réputée. J’ai hâte de jouer pour un entraîneur comme Chris Mullin”.

Il faut dire que le secteur intérieur est un peu désertique chez le Red Storm. Pour la saison 2017-18, ils ne sont que quatre pour deux postes, avec un redshirt de l’an passé, un senior et possiblement Sedee Keita qui se dirige à son tour vers un redshirt cette saison pour apporter de la profondeur dans les années à suivre.

ll était donc primordial de commencer le recrutement de cette promotion 2018 avec un intérieur de qualité et Josh Roberts ouvre les hostilités. Son head coach au lycée, Cory Underwood, présente le mieux sa petite pépite :

“Quand vous voyez la profondeur chez les extérieurs, avec des joueurs aussi talentueux les uns que les autres, Josh Roberts va s’éclater à St John’s. C’est un joueur de l’ombre, fort défenseur, gros rebondeur, c’est un véritable rempart dans la raquette. De plus, il sait lire les défenses lors des pick-and-rolls offensifs et vu qu’il y a des joueurs comme Shamorie Ponds, Marcus LoVett ou encore Bryan Trimble Jr à la création, c’est tout simplement extraordinaire.”

Josh Roberts, actuellement classé 3-étoiles au sein de sa classe de freshmen, était convoité par UCF, VCU, Clemson, Auburn, Georgia, Wichita State, FGCU ou South Carolina. Du beau monde mais le projet sportif de St John’s, très alléchant il faut dire, a fait la différence. Le prospect s’est distingué lors du circuit EYBL cet été, avec une moyenne de 6.1 points et 6.6 rebonds en 16 rencontres.

Il devient la première recrue de la promotion 2018 pour St John’s. Et de quoi entrevoir l’avenir assez sereinement.