Ruben Guerrero s'en va pour Samford dans l'optique de franchir un palier, ce qui n'était pas possible à South Florida.

Brian Gregory, le nouvel entraîneur de South Florida, est très actif sur le marché des transferts depuis quelques semaines. Logique puisque les Bulls voient en parallèle beaucoup de départs au sein de leur groupe, et par exemple Ruben Guerrero.

L’ancien pivot de South Florida a révélé son intention de terminer sa carrière universitaire du côté de Samford.

Ruben Guerrero sera éligible dès la saison prochaine pour sa dernière année universitaire. Véritable 7-footer, il possédait une belle hype à sa sortie de High School. Classé 3-étoiles (voir 3.5* par certains sites de scouting), il n’a pas réussi sa transition entre lycée et université.

Pourtant, dès sa saison de freshman, il a obtenu les minutes nécessaires pour apporter sa pierre à l’édifice. 22 titularisations sur les 28 matchs de South Florida, avec 5.4 points, 4.6 rebonds et 1.5 contres en moyenne, c’était très encourageant. On attendait une progression pour sa deuxième année… Mais que nenni.

Même s’il est toujours un titulaire indiscutable, il n’arrive pas à passer un palier. Il stagne à 5.1 points, 5.6 rebonds et 1.3 contres pour sa saison de sophomore. Idem pour sa saison de junior, où il termine le récent exercice avec 5.4 points et 5.1 rebonds de moyenne.

Cependant, pour sa défense, South Florida avait des extérieurs qui ne lâchaient pas beaucoup de ballons, et par moments, Ruben Guerrero se contentait de faire des allers-retours en posant des écrans en attaque.

Son arrivée à Samford va faire du bien au programme. Malgré une saison dans le positif (20 victoires, 16 défaites), le bilan dans la Southern Conference est assez poussif. Ruben Guerrero était la pièce manquante du puzzle des Bulldogs, qui ont enfin un grand intérieur capable d’être productif.

Avec un groupe qui reste quasiment inchangé, nul doute que Samford devrait retrouver les premières places dans une conférence qui est en nette progression depuis deux saisons.