Les bonnes nouvelles fusent pour Arizona : Emmanuel Akot ajoute son nom à l'effectif de Sean Miller avec un an d'avance.

Sean Miller est en train de vivre une intersaison qui pourrait bien relancer le programme de basketball d’Arizona en tant que prétendant sérieux la saison prochaine. Et pas seulement dans la conférence Pac-12.

Un des meilleurs prospects de la classe de recrutement 2018, Emmanuel Akot a reçu l’autorisation d’être re-classé au sein de la promotion 2017 (plutôt que la promotion 2018, à laquelle il appartenait jusqu’à présent). En terminant son cursus au lycée avec une année d’avance, le jeune arrière de la Wasatch Academy peut rejoindre les rangs des Wildcats dès cet été.

“J’ai choisi d’être re-classé car je sais que je suis prêt. Je veux être meilleur et je sais que je progresserais rapidement à Arizona. Je serais dans une belle équipe donc c’est une super opportunité pour moi,” annonce le néo-wildcat à Scout. “J’ai joué et regardé les joueurs du niveau supérieur et je sais que je peux rivaliser.”

Du haut de son double mètre, Emmanuel Akot est un excellent joueur dans le périmètre qui possède une bonne vision du jeu. Il possède aussi dans son arsenal de bons fondamentaux défensifs ainsi qu’un shoot qui progresse d’année en année. Lors du tournoi AAU de l’Adidas Gaunlet, Emmanuel Akot a terminé avec une réussite à trois points de 47% sur les huit rencontres jouées.

Cette bonne nouvelle vient s’ajouter au retour de Rawle Alkins pour une seconde année sur le campus de Tucson. Le combo-guard, qui a retiré son nom des plaquettes de la Draft NBA, affichait 11 points, 5 rebonds et 2 passes de moyenne sur l’ensemble de la saison dernière.

Le coup de force de Sean Miller ne s’arrête pas là. Le head coach aura aussi sous ses ordres l’un des meilleurs prospects de la promotion 2017 en la personne de DeAndre Ayton (#3, 2017). L’intérieur n’arrive pas seul puisqu’en sa compagnie, ce n’est pas moins de trois recrues 4-étoiles qui arriveront à Arizona : l’arrière Brandon Randolph (#35), le stretch-four Ira Lee (#56) et le meneur Alex Barcello (#78).

Sean Miller tient un possible cinq de départ composé de Parker Jackson-Cartwright, Allonzo Trier, Rawle Alkins, DeAndre Ayton et Dusan Ristic pour l’exercice 2017-18 ; et désormais avec Emmanuel Akot comme arme supplémentaire qui peut sortir du banc.

Attention aux Wildcats la saison prochaine.