Les Blue Devils continuent d'empiler les talents avec l'arrivée du prodige canadien en 2018.

R.J. Barrett est l’un des jeunes basketteurs les plus scrutés de la planète High School avec Zion Williamson et peut-être LaMelo Ball, qui lui est occupé à signer des autographes en Chine.

Le petit prodige canadien a annoncé, la nuit dernière, en direct à la télévision canadienne, le nom de l’université pour laquelle il jouera à partir de la saison prochaine. Après un été bien chargé et une réflection de plusieurs mois avec des visites sur différents campus, R.J. Barrett a décidé de rejoindre les rangs de Duke pour continuer sa scolarité et de jouer au basket.

Une décision qui n’est pas surprenante, puisque le père de R.J. Barrett est un natif de … Durham, à deux pas du campus des Blue Devils. Le phénomène de la Montverde Academy avait une liste finale composée de Duke, Kentucky et Oregon.

Si il est connu depuis un petit moment des observateurs, R.J. Barrett a commencé à se faire un nom l’été dernier avec sa sélection lors des Championnats du Monde u19. Durant ce tournoi, dont il termine MVP, il avait alors crevé l’écran notamment suite à son match face à Team USA, qu’il conclut avec 38 points et la victoire.

On peut faire une comparaison facile, celle avec Andrew Wiggins. Toutefois, R.J. Barrett n’est pas (encore) l’égal de son compatriote canadien. L’arrière apportera son scoring naturel aux Blue Devils, sa rapidité et son agressivité vers le cercle. Toutefois, le phénomène canadien devra aussi travailler sur plusieurs aspects de son jeu, notamment sa défense, où il est encore loin de son compatriote des Timberwolves (NBA).

Un autre élément du jeu où il devra progresser : le tir. A ce jour, au lycée, il domine grâce à son physique. Mais l’année prochaine en NCAA, il fera face à des joueurs plus forts et devra donc améliorer un tir pour pouvoir être encore plus dangereux balle en main.

Mike Krzyzewski et son staff tiennent déjà leur troisième recrue pour la saison prochaine avec l’arrivée de l’arrière canadien, chaque recrue étant classée avec 5-étoiles.

R.J. Barrett arrivera sur le campus des Blue Devils en compagnie de Cameron Reddish (#4, 2018) et Tre Jones (#6), deux autres prospects 5-étoiles. Attention, le recrutement concernant les joueurs de la promotion 2018 est loin d’être terminé. Duke pourrait bien encore une fois se retrouver avec quatre ou cinq prospects élite au sein de cette classe.

De plus, avec R.J. Barrett, Duke obtient le meilleur joueur d’une classe de recrutement pour la quatrième fois en cinq ans après Jahlil Okafor (2014), Harry Giles (2016) et Marvin Bagley III (2017). Les Blue Devils passent la vitesse supérieure en terme de recrutement et cela devrait faire peur à leurs adversaires directs.