Il n'a pas fallu longtemps à Makai Ashton-Langford pour décider de poser ses valises à Providence.

Et si Providence avait fait le coup de ce début de mois en recrutant le “Kris Dunn 2.0” ? C’est en tout cas la tendance générale qui se dégage après l’annonce du meneur de jeu, Makai Ashton-Langford, de rejoindre le campus des Friars pour son cursus universitaire.

Prospect 4-étoiles classé #31 de la promotion 2017, il était dans un premier temps revenu sur la décision de rejoindre UConn, qui était son premier choix. Depuis fin mars et son désistement officiel, Makai Ashton-Langford était l’un des meneurs les plus convoités dans cette promotion. Mais voilà, il a rapidement choisi de poser ses valises à Providence.

Il faut dire que les Friars étaient dans la short list de Makai Ashton-Langford depuis le début. Il a immédiatement visité le campus de Providence début avril avant de faire son annonce. Son head coach au lycée nous raconte la situation :

“Vous savez, depuis qu’il est libre de son engagement avec UConn, il a suscité un tel intérêt de prestigieux programmes.

Mais sa relation amicale avec Ed Cooley était bien plus forte. Je lui ai dit d’aller visiter une nouvelle fois le campus histoire que ce soit clair de son côté. A son retour, il m’a annoncé la nouvelle et je sentais qu’il était épanoui.

Son style de jeu convient parfaitement à la Big East et il voulait absolument jouer dans un programme de la conférence. Je suis content pour lui.”

Makai Ashton-Langford s’est démarqué lors du Adidas Gauntlet avec son équipe de Mass Rivals, où il affichait sur le tournoi une moyenne de 15.5 points, 4.3 rebonds et 3.3 passes.

Il s’agit de la troisième recrue de Providence au sein de cette promotion 2017, après le big man 4-étoiles Nate Watson et l’intérieur prometteur Dajour Dickens. De quoi jouer le haut de tableau dans la conférence la plus dense du pays (n’en déplaise à certains).