Ce n'est pas la dernière fois que l'on entendra parler de Montez Mathis.

La mise-à-jour du Top 100 de la promotion 2018 par Scout.com a permis à certains prospects de se faire connaître aux yeux de tous. Montez Mathis est l’exemple même de cette tendance. Alors qu’il était à peine dans le Top 150 de sa classe, le talentueux arrière se trouve maintenant classé #67 de sa promotion.

Montez Mathis en a profité pour faire un point sur son processus de recrutement. Il a dévoilé les huit finalistes qui restent encore en course et il y a du très lourd : Rutgers, Western Kentucky, Virginia Tech, Xavier, Missouri, UConn, Kansas et Texas A&M. A l’heure actuelle, il n’y a aucun favori légitime dans la tête du prospect, comme il l’a dit au micro de Scout.

“J’ai fais ce choix par affinité. J’ai eu un bon feeling avec ces huit universités et en plus, ce sont des excellents programmes sur le plan sportif. Je vais continuer de faire des visites de manières non-officielles pour éliminer trois programmes à la fin de l’été, pour n’avoir plus que cinq prétendants.”

Mais on apprend que Montez Mathis a effectué seulement deux visites officielles à ce jour : Rutgers et UConn.

 

“J’ai adoré mon passage à UConn. L’intégralité du coaching staff était présent sur le campus. Kevin Ollie est une personne en or, un excellent entraîneur et les infrastructures sont impressionnantes. C’était une agréable visite.

Idem concernant ma visite à Rutgers. La situation était là même qu’à UConn. J’ai pu visiter les nouveaux locaux, les nouveaux vestiaires et je dois dire que c’est juste… MONSTRUEUX. Le programme est en reconstruction certes, mais les résultats payent déjà après une saison. Je suis la priorité numéro une et lorsque l’on voit les prospects à mon poste qui ont porté ce maillot ou qui le porte encore, c’est excitant de pouvoir continuer cette lignée”.

Rutgers et UConn semblent tenir la corde dans ce processus de recrutement, avec un petit avantage pour les Scarlet Knights. Il reste une saison à Montez Mathis au lycée, lui qui sort d’une année junior exceptionnelle, avec en tête d’affiche un été studieux à l’Adidas Gauntlet : plus de 18 points de moyenne et 38% à trois points.

Nul doute que l’on reparlera du prospect assez rapidement car le potentiel est bien présent.