Le vertueux Gary Andersen renoncerait aussi aux dollars restants de son contrat.

Oregon State et Gary Andersen ont décidé de mettre un terme aux frais, après deux saisons et demi de partenariat.

Dans un communiqué de presse publié ce lundi, il est annoncé que l’université et l’entraineur se sont mis d’accord pour “se séparer mutuellement de l’ensemble des obligations contractuelles” avec effet immédiat.

Gary Andersen quitte de ce fait les Beavers à la suite de 30 matchs, où il n’est arrivé à empocher que 7 victoires pour 23 défaites. L’entraineur n’a pas brillé non plus en conférence Pac-12, avec un record de 3-18 complété samedi dernier par une défaite (10-38) face à USC.

Outre le timing plutôt surprenant, les termes du divorce sont d’autant plus inattendus. Si l’on en croit le communiqué, Gary Andersen quitte son poste en laissant sur la table le reste des paiements ainsi que le buyout d’un contrat qui devait courir jusqu’en 2021.

D’après les premières informations, Gary Andersen renonce de manière vertueuse à plus de $12 millions (ce qui soulève légitimement quelques questions).

“Après de longues discussions avec Scott Barnes [le directeur athlétique d’Oregon State ; ndlr], renoncer à mon contrat est une decision juste et permet aux jeunes hommes du programme de continuer de l’avant et de se concentrer sur le reste de la saison,” explique Gary Andersen. “Entrainer ne tourne pas seulement autour du dollar tout-puissant. Il s’agit d’enseigner et de mettre de jeunes hommes en position de trouver le succès que ce soit sur ou en dehors du terrain. Et le succès arrive lorsque tous les partis avancent dans la même direction.” 

“La décision de Gary Andersen de renoncer au reste de la compensation de son contrat est un événement sans précédent dans le monde des sports universitaires. Il a réalisé cette décision pour les bonnes raisons et valeurs, et cela veut dire beaucoup sur l’honnêteté de Gary Andersen,” ajoute Scott Barnes.

Dans l’immédiat, l’entraineur assistant en charge des defensive backs, Cory Hall, devient le head coach intérimaire des Beavers jusqu’à la fin de la saison. Oregon State a par ailleurs déjà lancé la recherche d’un nouvel head coach.

Ce n’est pas la première fois que Gary Andersen quitte abruptement une position de head coach. Il était à la tête de Wisconsin pendant deux saisons au cours desquelles il s’est adjugé 19 victoires en 26 rencontres. Mais il s’en est allé pour l’air de Corvallis à la surprise générale à la suit d’une saison à 10 victoires, d’un titre de Big Ten West et d’une finale de conférence perdue face à Ohio State (0-59).

Le mariage entre Gary Andersen et Oregon State n’a jamais véritablement fonctionné et aura été à peine consommé. Les Beavers peuvent tout de même se consoler en se souvenant qu’ils ont battu Oregon lors de la dernière Civil War, rivalité historique entre les deux équipes, en 2016.