Deux départs lourds viennent heurter l'équipe de New Mexico, qui n'a déjà pas connu une saison dernière flamboyante.

Après une saison très décevante, New Mexico vient de connaître un début de semaine assez délicat. En effet, deux joueurs ont annoncé leur volonté de quitter le campus des Lobos.

La plus grosse perte pour New Mexico reste Elijah Brown, le fiston de Mike Brown. Meilleur marqueur de son équipe avec 18.8 points de moyenne et aussi meilleur passeur avec 3.1 caviars par match, il était l’option numéro une des Lobos. Mais voilà, à la vue de la saison que vient de réaliser le programme de basketball (17 victoires pour 14 défaites et une cinquième place dans la Mountain West), la perspective d’une saison galère l’année prochaine n’a pas enchanté le prospect.

Avec ce départ, il connaîtra sa troisième université durant son cursus. Il avait connu une saison de freshman intéressante du côté de Butler, jouant en moyenne 19 minutes pour moins de 7 points de moyenne (6.8 points).

Nul doute qu’il devienne l’un des gros poissons sur le marché des transferts. Elijah Brown possède des qualités offensives au-dessus de la moyenne. Capable d’être adroit à trois points, capable aussi de créer son tir tout en étant productif à la finition… Il risque d’avoir le choix concernant son futur ! D’autant plus qu’il lui reste une année d’éligibilité universitaire, tout en étant apte à jouer dès la saison prochaine.

L’autre départ n’a pas le même impact que Brown mais il pourrait faire du bien à bon nombre de programmes universitaires. Anthony Mathis, arrière de formation et sophomore cette année, a lui aussi décidé de quitter le campus. Il faut dire qu’il était troisième dans la rotation, ne jouant que très peu.

Cette saison, il affichait 2.9 points de moyenne en 6.4 minutes. Concernant ce cas, c’est une décision compréhensible, tant le poste d’arrière est bouché à New Mexico (enfin, plus trop maintenant). Ancienne recrue 3-étoiles à sa sortie de High School, il était convoité par Portland, UNLV ou encore Oregon. Nul doute que l’une (si ce n’est plusieurs) de ces universités devraient se manifester concernant le prospect. En tout cas, le natif de l’Oregon ne pourra pas jouer la saison prochaine suite à son transfert. Il lui reste qui plus est deux années d’éligibilité universitaire.