Un départ et quatre retours sur le campus d'Auburn !

Mustapha Heron quitte Auburn, et non pas pour la NBA.

Le sophomore souhaitait faire le grand bond pour le monde professionnel, mais tout ne s’est pas passé comme prévu lors du processus de la NBA Draft. Alors qu’il souhaitait engager un agent, Mustapha Heron s’est ravisé une fois après avoir appris qu’il n’était pas appelé pour le NBA Combine.

Cette nouvelle fut évidemment un coup dur pour Mustapha Heron, qui tournait à 16.4 points et 5.3 rebonds de moyenne la saison dernière. Résultat, ce dernier sera de retour l’année prochaine en NCAA, mais sous un autre maillot.

 

Mustapha Heron bientôt à UConn ou St John’s ?

 

Le père du joueur a annoncé que Mustapha Heron souhaitait se rapprocher du cocon familial dans le Nord-Est du pays, sa mère étant souffrante. Plusieurs programmes de la région se sont rapprochés pour établir des contacts avec le joueur, mais Connecticut et St. John’s semblent en pôle position pour engager le joueur.

Une telle acquisition serait exceptionnelle pour n’importe quelle de ces deux universités. Avec l’ajout de Mustapha Heron, que cela soit Connecticut ou St. John’s, l’équipe pourrait devenir rapidement un candidat à la March Madness.

Selon les franchises NBA, il manquerait d’athlétisme et de constance au tir. S’il parvient à s’améliorer dans ces domaines, il pourrait être une véritable menace l’année prochaine, avant une ultime chance de tenter sa chance en NBA.

 

Auburn récupère trois des quatre joueurs engagés dans le processus de la NBA Draft

 

Austin Wiley, Jared Harper et Bryce Brown sont de leur côté définitivement de retour à Auburn pour une nouvelle saison universitaire, après avoir renoncé à se présenter à la NBA Draft.

Le head coach des Tigers, Bruce Pearl, peut se rassurer : son cinq majeur sera encore bel et bien compétitif l’année prochaine malgré le départ de Mustapha Heron. Ces trois joueurs sont des pièces maîtresses et permettront à Auburn d’être toujours compétitif dans la conférence SEC.

Bryce Brown, avec 15.9 points de moyenne en 2017-18, est un shooter hors-pair capable de prendre feu derrière l’arc, où il tourne à 40.1% de réussite. S’il est encore loin d’être un joueur complet, ce que lui a reproché le monde de la NBA, il reste un titulaire indiscutable à la marge de progression encore grande. Attention à la progression.

Concernant Jared Harper, il apportera dans la gestion sur demi-terrain et jeu rapide. Sa bonne distribution du jeu (5.4 passes) fait de lui un joueur intelligent, malgré des difficultés en défense à cause de son gabarit et de son manque d’agressivité dans les pénétrations.

 

La grande interrogation nommée Austin Wiley

 

Enfin, Austin Wiley reste la grande interrogation.

Absent des parquets la saison dernière à cause de l’investigation d’envergure menée par le FBI, le pivot est bel et bien le joueur des Tigers qui intéressent le plus les scouts de la NBA. Beaucoup de questions entourent son cas étant donné qu’il n’a que très peu joué en NCAA jusqu’à aujourd’hui.

Initialement une recrue du Top 30 au lycée, l’intérieur réussira-t-il à s’intégrer à l’attaque des Tigers ? S’adaptera-t-il au spacing ? Deviendra-t-il dominant défensivement et au rebond ? Le potentiel est incontestablement là, reste à mettre à exécution les attentes.

Quoi qu’il en soit, Auburn reste un programme très dangereux l’année prochaine.

Même avec le départ de Mustapha Heron, le retour de nombreux cadres et la présence d’autres joueurs importants tels que Danjel PurifoyAnfernee McLemoreSamir Doughty ou encore Chuma Okeke devrait propulser les Tigers dans le Top-15 de pré-saison.