Mohamed Bamba n'a pas encore posé le pied à Austin que les soucis pointent déjà.

Version mise à jour de l’article, publiée le 30 juin à 8h30.

Après des recherches effectuées par plusieurs insiders américains, il semblerait que la jalousie aurait poussé le frère de Mohamed Bamba à rapporter ces propos. Selon CBS Sports, Ibrahim Johnson, aurait été écarté par son frère du processus de recrutement et cela ne lui aurait pas forcément plus.

247Sports rapporte effectivement que Ibrahim Johnson tenterait d’utiliser l’image de son frère à ses propres fins depuis très longtemps. De plus, lors de son écartement du processus de recrutement en janvier dernier, il a sombré et a été arrêté pour délit de fuite en Floride, contrefaçon, falsification, larcin et possession de drogues dans l’Ohio, et à nouveau pour possession de drogues en Caroline du Sud.

CBS Sports rapporte également que la relation entre Greer Love et Mohamed Bamba n’aurait rien d’illégale car il existe une loi dans le règlement de la NCAA, la loi 12.1.1.1.6 pour être exact, qui autorise une tierce personne à devenir une sorte de mécène d’un athlète dès lors qu’il le connait depuis un certain temps, avant le début du processus de recrutement.

Ici, Greer Love serait un proche de Mohamed Bamba depuis les “9 ou 10 ans” du prospect. Donc, pour la NCAA, cette relation ne serait en rien inadmissible et cela permettrait à Mohamed Bamba de pouvoir jouer sous les ordres de Shaka Smart lors de la prochaine saison.

Si tout cela se confirme, ce serait une bonne nouvelle pour l’Université de Texas, Shaka Smart mais surtout pour Mohamed Bamba.

Il semble toutefois que la NCAA ait déjà donné sa confirmation dans la relation entre le prospect 5-étoiles et Greer Love. Celui-ci n’est pas affilié comme un booster à n’importe quelle université et ils auraient apporté des preuves documentaires solides quant à l’existence de cette relation.

Article original, publié le 29 juin à 18h15.

L’Université de Texas pourrait ne jamais voir Mohamed Bamba (#2, 2017) jouer sous ses couleurs. Dans une vidéo de 22 minutes publiée sur Facebook, Ibrahim Johnson, le frère du prospect 5-étoiles, a délibérément rapporté qu’un certain Greer Love avait offert de nombreux cadeaux (notamment une télévision) ainsi que de l’argent à la nouvelle recrue des Longhorns.

Ni une, ni deux, la toile s’est emparée de l’histoire et ces cadeaux apparaissent évidemment comme illégaux aux yeux de la NCAA.

Greer Love est un conseiller financier et le vice-président de Huron Capital, un fond d’investissement implanté dans le Michigan. Dans cette vidéo, Ibrahim Johnson n’y va pas par quatre chemins et révèle :

“Greer [Love] c’est le gars qui a filé une immense télé et toutes ces choses que la NCAA n’aime pas, qui fait que la NCAA va enquêter sur toi. […] Mo Bamba est un sale mec, il ne va pas jouer en NCAA cette année parce que j’ai déjà averti la NCAA et parce que je vais les rencontrer.”

Une histoire qui, si elle s’avère vraie, risque d’énormément faire parler dans prochains jours ou semaines. L’Université de Texas a d’ores et déjà réagi à ses propos dans un communiqué :

“Comme la procédure l’exige, le statu de Mohamed Bamba a été vérifié et certifié par la NCAA. Pour le moment, la NCAA ne nous a informé d’aucun problème d’éligibilité concernant Mo. Si tel est le cas, nous coopérerons avec la NCAA sans discuter.”

La NCAA n’a encore rien signifié concernant le futur de Mohamed Bamba, en tout cas publiquement. A ce jour, il fait toujours partie du roster des Longhorns.

Avec son envergure de plus de 2.30m, Mohamed Bamba est un apport non-négligeable pour Shaka Smart et son staff en vue de cette saison, qui sera sûrement la seule que le talentueux intérieur 5-étoiles passera sur le campus d’Austin.

Mohamed Bamba arrive à Texas accompagné de quatre autres freshmen, tous classés avec 4-étoiles. En plus de l’intérieur new-yorkais, le meneur de jeu Matt Coleman (#47, 2017), le pivot Jericho Sims (#49), l’intérieur Royce Hamm (#85) et l’arrière Jase Febres (#86) rejoindront le campus d’Austin en août prochain.