Vendredi soir avait lieu un choc des titans en High School Football.

#3 Mater Dei, la superpuissance de Santa Ana en Californie, accueillait #1 IMG Academy, la prep school de Bradenton, en Floride, que l’on compare allègrement à Alabama au niveau lycéen (l’école recrute les meilleurs prospects du pays chaque année).

Une rivalité naissante, la crème de la crème concernant les prospects des promotions de recrutement en 2019 et 2020, la rencontre avait une allure de “All-Star Game”. Tout était réuni pour suivre un match dantesque qui restera dans les annales.

Et l’on n’a pas été déçu, malgré une première période pauvre en terme de spectacle. Récit du plus grand match de ces dernières décennies en High School.

Plus de 10.000 fans présents, une ambiance chaude et électrique dans les tribunes et surtout sur le terrain.

Malheureusement, cela n’a pas porté chance au premier acte, où le spectacle se trouvait bien loin des attentes (la preuve, je me suis endormi devant…). Les défenses ont pris le pas sur les attaques, notamment celle de Mater Dei, qui a éteint l’attaque des Ascenders.

C’est sur équipes spéciales que l’IMG Academy se démarque, notamment avec un retour de punt de 75 yards… annulé pour une pénalité. D’ailleurs, les visiteurs commettent énormément de fautes, qui permettent aux locaux d’avancer sans trop forcer leur talent. La fin du premier quart se termine sur le score de 0 à 0.

5 pénalités pour 85 yards, pour les deux équipes, preuve que le match est tendu…

Malgré les fautes inutiles, c’est bien IMG Academy qui marque le premier touchdown de la rencontre par l’intermédiaire du running back Noah Cain (0-7).

Bryce Young, le quarterback 5-étoiles de Mater Dei, est en difficulté sur ce début de match. Mais heureusement le prospect d’ores et déjà engagé auprès de USC, bien aidé par la défense de IMG Academy commettant des fautes plus stupides les unes que les autres, trouve enfin sa cible préférée, le futur receveur de USC (lui-aussi), Bru McCoy, pour un touchdown de 20 yards. Mater Dei loupe la transformation… mais tente un onside kick sur le coup d’envoi suivant (bienvenue en High School) et récupère le cuir !

Le duo composé de Bryce Young et Bru McCoy fait à nouveau des siennes par la suite, mais la défense des Ascenders brille lors des troisièmes tentatives. Au final, aucun point ne sera inscrit lors du reste du premier acte : IMG Academy mène sur le score de 7 à 6, dans un match haché par les fautes grossières.

9 pénalités pour 92 yards contre l’IMG Academy. 9 pénalités pour 95 yards contre Mater Dei.

Fort heureusement, le deuxième acte est bien meilleur, notamment au cours d’un quatrième quart-temps exceptionnel.

Mater Dei ouvre les compteurs en premier avec un missile de Bryce Young pour son receveur Sean Dollars (futur joueur de Oregon), suivi d’une tentative de conversion à deux points réussie et les Californiens prennent la tête (14-7).

IMG Academy répond par l’intermédiaire de son running back freshman, Joe Borchers, avec une course incroyable de 86 yards. Les visiteurs égalisent à 14 partout et le feu d’artifice prévu est enfin au rendez-vous.

Mais c’était sans compter sur l’indiscipline des Floridiens avec une nouvelle éjection d’un défenseur après un geste dangereux hors terrain. C’est alors que Mater Dei en profite avec un trick play exceptionnel, qui se termine par un touchdown du lineman offensif Myles Murao (engagé avec USC, encore). Les locaux mènent désormais 21 à 14, mais ce n’est sans compter sur l’attaque des visiteurs qui, quand elle accélère, est difficile à stopper.

Michael Redding réalise une réception spectaculaire de 24 yards et franchit l’en-but. Retour à la case départ, les deux équipes reviennent à égalité.

Et puis, plus rien.

La fin du troisième et la grande partie du quatrième quart-temps voient deux équipes en pleine maitrise de leur adversaire. IMG Academy inscrit un field goal afin de prendre trois points d’avance, en entrant dans les trois dernières minutes du match.

C’est alors que le talent naturel de Bryce Young crée la différence. Le quarterback complète six passes consécutives et remonte le terrain avec une telle facilité. Le prospect termine le travail lui-meme pour une course de 5 yards. Mater Dei mène désormais 28 à 24 (encore un trick play pour la conversion à deux points) alors que l’on entre dans la dernière minute du match.

L’ambiance est étouffante.

IMG Academy doit remonter le terrain rapidement et les fans de Mater Dei le savent, l’équipe est tellement talentueuse que cela peut se produire sur une simple action. Mais c’est bien la défense des Californiens qui sort la série du match.

Trois stops défensifs et ils forcent l’attaque des Floridiens à une quatrième tentative. Trois yards à gagner pour une nouvelle série… mais la passe est incomplète !

Mater Dei récupère le cuir avec 20 secondes à jouer, et sortent du terrain avec la victoire. Les Californiens frappent un énorme coup face à la meilleure équipe (sur le papier) du championnat avec une victoire à domicile sur le score de 28 à 24, mettant fin par la même occasion à la série de 39 succès consécutifs pour IMG Academy.

Ce choc des titans devait surtout servir de vitrine pour le High School Football. Malgré une première période très délicate en terme de spectacle, et des pénalités à gogo, ce fut bien meilleur en seconde  période.

Bryce Young a démontré qu’il était l’un des meilleurs quarterbacks de la promotion et les fans de USC doivent déjà avoir hâte d’observer le prospect sous leurs couleurs, pour disputer le poste de titulaire à un ancien de ses coéquipiers à Mater Dei, J.T. Daniels.

Les highlights du match ? 15 minutes de pur bonheur.