Duke se positionne clairement avec une des meilleures classes de recrutement en 2017.

Au cours de la nuit dernière, Marvin Bagley III, prospect numéro un de la promotion 2018, a annoncé en direct sur ESPN qu’il rejoindrait l’université de Duke et ceci dès les prochaines semaines !

Le jeune intérieur 5-étoiles devrait obtenir l’autorisation de la NCAA dans les jours ou semaines à venir afin d’être reclassé dans la promotion 2017, au sein de laquelle il rejoint d’autres superstars universitaires telles que Michael Porter Jr., Mohamed Bamba et DeAndra Ayton.

Véritable joyau du basketball américain, Marvin Bagley était dans les petits papiers des plus grands programmes de basketball des Etats-Unis. Toutefois, le natif de Tempe, Arizona, s’est très vite concentré sur quatre écoles pour son choix final, Duke, UCLA, USC et Arizona, les seules où il s’est déplacé pour visiter le campus.

Au terme de ces différentes visites, Duke a finalement remporté le gros lot et Marvin Bagley rejoindra chez les Blue Devils l’armada de “Coach K” composée de trois autres prospects 5-étoiles : Trevon Duval (#7, 2017), Wendell Carter (#4), avec lesquels il formera un trio sous le panier, ainsi que Gary Trent Jr (#20).

Il sera également accompagné de Alex O’Connell (#67), Jordan Tucker (#110) et Jordan Goldwire. De quoi propulser Duke comme l’un des favoris pour le titre national en avril prochain.

Cette décision arrive au lendemain de l’engagement de Tre Jones (#9, 2018) auprès des Blue Devils. Ce dernier n’a cependant pas opéré de reclassement et rejoindra le campus de Durham en 2018.

Du haut de ses 2.09m, Marvin Bagley a émergé comme LE prospect lycéen à posséder dans son équipe. Avec sa taille d’intérieur, il est plus qu’adroit dans le dribble. Son physique est impressionnant pour un garçon de 18 ans et cela lui permet d’avoir un impact décisif des deux côtés du terrain au lycée. De plus, il possède déjà un tir assez fiable, mais qui reste à développer.

C’est défensivement que Marvin Bagley devra montrer ce qu’il vaut car si face à des lycéens il domine outrageusement, en NCAA, il fera face à des joueurs bien plus costauds et expérimentés.