UC Santa Barbara est en difficulté, mais un nouvel head coach a convaincu Marcus Jackson de prendre les rennes de leader des Gauchos.

L’un des plus gros défauts de UC Santa Barbara, saison après saison, reste l’adresse à trois points. L’ancien assistant de Sean Miller à Arizona et nouvel head coach des Gauchos, Joe Pasternack, semble avoir réglé ce problème en accueillant l’ancien scoreur de Rice, Marcus Jackson.

Marcus Jackson sera éligible dès la saison prochaine pour sa dernière année parmi les rangs universitaires. La saison dernière, il était le troisième meilleur marqueur des Owls, avec 12.2 points au compteur, mais aussi 2.5 rebonds et 2.3 passes.

C’est surtout pour son adresse à trois points que Marcus Jackson a été une priorité pour les Gauchos. En effet, il affiche quasiment 37% dans ce domaine, avec 71 réussites sur la saison… soit plus que le meilleur d’UC Santa Barbara sur la saison !

Marcus Jackson sortait d’une saison blanche lors de l’exercice 2015-2016, s’étant blessé dès le premier match amical de Rice. Lors de sa saison de sophomore, juste avant cette blessure, il affichait 14.5 points de moyenne, avec 85 réussites à trois points.

C’est un pari risqué pour le prospect, qui part de Rice au terme d’une saison à 23 victoires (avec des départs, néanmoins, en cette intersaison) à UC Santa Barbara qui n’a remporté que 6 matchs la saison dernière.

De plus, les deux meilleurs marqueurs du dernier exercice ne seront plus sur le campus des Gauchos. Marcus Jackson arrive au meilleur des moments, avec un statut de leader pour ce jeune groupe.