Soutenez Midnight on Campus avec Patreon !
(Crédit Photo : Winslow Townson-USA TODAY Sports)

“Inside the Crease” : les règles et spécificités du Lacrosse universitaire

Très méconnu chez nous en France, le Lacrosse est un sport phare en NCAA. Le championnat universitaire est même davantage suivi que le championnat professionnel (MLL).

Si vous voulez découvrir et/ou apprécier ce magnifique sport, Midnight on Campus est parti pour vous faire vivre cette saison 2019 avec passion. En attendant la présentation complète de la saison, voici une courte explication des règles et spécificités du Lacrosse universitaire.

 

Quelles sont les règles basiques du Lacrosse ?

 

De manière synthétique, le Lacrosse se joue à 10 contre 10 : un goal, trois défenseurs, trois milieux de terrain et trois attaquants qui s’opposent pendant quatre périodes de 15 minutes (mort-subite en cas de match nul).

Chaque joueur possède une crosse avec laquelle il peut ramasser, porter et lancer la balle qui mesure 6 centimètres de diamètre.

Le terrain mesure lui 110 yards sur 60 yards. Il est est découpé en trois grandes parties : l’aire défensive, l’aire offensive et l’aire centrale. La particularité du Lacrosse fait que tous les joueurs n’ont pas l’autorisation de se déplacer comme ils le souhaitent. Une équipe ne peut avoir plus de six joueurs de champ dans une aire de jeu (voir ci-dessous).

 

lacrosse field diagram

 

Alors qu’aucune horloge n’existait auparavant pour réguler le temps de possession d’une attaque (les arbitres alertaient l’équipe qui n’allait pas de l’avant), cette saison 2019 marque un tournant majeur : une possession ne pourra excéder 80 secondes, dont 20 secondes pour passer le milieu de terrain.

Comme au basketball avec le rebond offensif, en cas de tir arrêté, l’horloge repartira de 60 secondes pour une nouvelle possession.

Cette nouvelle règle a été approuvée par la majorité des entraineurs puisqu’elle permet de donner plus de vitesse au jeu. Mais certains estiment qu’elle nuira aux équipes, qui devront mettre en place leurs systèmes dans la précipitation.

 

Le rôle de chaque joueur en Lacrosse

 

Le goal est en charge de protéger une cage mesurant 1m80 sur 1m80. Autour de cette cage est tracé un cercle de 2m70 où les attaquants ne peuvent pas pénétrer, le fameux “crease”.

 

 

Les défenseurs possèdent la charge d’aider le goal à protéger cette cage. Ils ne peuvent pas participer à l’animation offensive généralement puisqu’une équipe ne peut posséder plus de 6 joueurs dans le tiers de terrain où est placée l’attaque. Pour défendre, les joueurs peuvent être physique ou utiliser leur crosse pour créer une perte de balle.

A l’image du football, les contacts peuvent être très violents.

 

 

De leur côté, les midfielders sont de véritables couteaux suisses. Capable de défendre et d’attaquer, ils parcourent le plus de kilomètres lors des matchs et ce sont souvent des joueurs très physiques.

Les entraineurs effectuent des changements à ce poste régulièrement :

  1. Cette position demande beaucoup d’énergie.
  2. Certains midfielders sont plus offensifs et d’autres plus défensifs.

Parmi les midfielders, le “fogo” a un rôle très important car il est responsable des face-offs. A l’image de l’entre-deux en basketball, le face-off est LE facteur X en Lacrosse. Dès qu’un but est marqué, un face-off a lieu au milieu du terrain. L’équipe qui domine ce secteur est souvent victorieuse.

Lors des quarts-de-finale du NCAA Tournament en 2018, Trevor Baptiste (Denver) et T.D. Ierlan (Albany), deux des meilleurs “fogo” du pays, ont offert l’un des plus beaux duels de l’histoire.

 

 

Enfin, les attaquants sont en charge d’inscrire le plus de buts possible, comme leur nom l’indique. A titre d’indication, les meilleurs marqueurs tournent à 3 buts par match en moyenne.

 

 

Les pénalités

 

Les pénalités lancées par les arbitres ont deux causes : une faute personnelle ou une faute technique. La première pénalise le joueur pour une durée de une minute (où son équipe se retrouve en infériorité) et la deuxième de 30 secondes.

Sans rentrer dans les détails, les croche-pieds, les interférences de passe, les mauvais blocs et les ceinturages sont par exemple pénalisés.

 

Un championnat intense en Lacrosse

 

Vous connaissez désormais les règles du lacrosse. Vous êtes prêts à profiter de ce championnat universitaire court, mais intense.

La saison débute ce week-end, dès le 1e février, et se termine du 25 au 27 mai avec le Final Four du NCAA Tournament organisé au Lincoln Financial Field de Philadelphie.

Il faut savoir que la quasi-totalité des universités possédant un programme de Lacrosse est basée dans le Nord-Est du pays. Uniquement les universités de Denver et Air Force sont excentrées dans le Colorado, Jacksonville en Floride et Marquette dans le Wisconsin.

 

 

Il existe dix conférences : ACC, America East, Big East, Colonial, Ivy League, MAAC, Patriot, Northeast, Southern et Big Ten, ainsi que certains programmes indépendants.

Comme en football, la première partie de saison est consacrée aux rencontres hors-conférences avant d’attaquer les matchs de conférences. A l’issue d’un tournoi de conférence organisé en fin de saison régulière, le champion est automatiquement qualifié pour le tournoi national.

Au total, dix équipes (une par conférence) se qualifient automatiquement.

Pour le reste, un comité de sélection attribue une place à sept universités qui possèdent les meilleurs atouts. C’est donc 17 équipes qui concourent au tournoi national.

A l’issue d’un “Opening Round” entre les deux derniers seeds, les huitièmes de finale peuvent débuter. Après quatre tours, un champion national est sacré. En 2018, Yale s’est emparé du trophée.

Exemple d’un calendrier de saison régulière (Yale Bulldogs) :

  • 16/02 vs Villanova
  • 23/02 vs Penn State
  • 02/03 vs UMass
  • 10/03 vs Michigan
  • 16/03 vs Cornell (conférence)
  • 23/03 @ Princeton (conférence)
  • 26/03 vs Air Force (conférence)
  • 30/03 @ Penn (conférence)
  • 06/04 vs Darmouth (conférence)
  • 13/04 vs Brown (conférence)
  • 19/04 @ Albany
  • 23/04 vs Quinnipiac
  • 27/04 @ Harvard