Kyler Murray devrait jouer au football avec les Sooners d'Oklahoma à la rentrée.

Kyler Murray devait devenir le remplaçant de Baker Mayfield sur le terrain de football à Oklahoma, mais les aptitudes du jeune quarterback junior en baseball ont rendu la situation un peu plus compliqué pour les Sooners.

Athlète au sein des programmes de football et de baseball à Oklahoma, Kyler Murray a été sélectionné par les A’s d’Oakland à la 9ème position générale de la MLB Draft la nuit dernière.

Outre le fait que Kyler Murray obtienne l’assurance d’une carrière de joueur de baseball professionnel dans le futur, une sélection si élevée à la MLB Draft apporte un aspect financier conséquent : la 9ème sélection générale est évaluée à $4,761,500 (sans compter les bonus à la signature du contrat qui pourrait s’élever à plusieurs millions pour un joueur sélectionné dans le Top-10 général).

Si Oakland ne croyait au potentiel de Kyler Murray et son envie de poursuivre une carrière de joueur de baseball professionnel plutôt que de football, il n’aurait pas pris un risque à plus de $5 millions.

Kyler Murray restera-t-il quarterback à Oklahoma ?

Le vainqueur du Heisman Trophy, Baker Mayfield, a quitté le football universitaire pour une carrière professionnelle méritée et Kyler Murray devait prendre le relais dès cette saison. Mais avec cette sélection à la MLB Draft, le futur de Kyler Murray devient un peu plus flou.

Restera-t-il à Oklahoma en 2018 pour mener les Sooners en football ? Vraisemblablement, oui.

Le head coach des Sooners, Lincoln Riley, était plutôt confiant dans les chances de retrouver son joueur sur le campus de Norman à la rentrée prochaine :

“Je me fous de ce qu’il se passera à la MLB Draft,” déclara Lincoln Riley la semaine dernière au journal local, The Oklahoman. “J’ai eu de bonnes conversations avec la famille de Kyler Murray et lui-même, et je m’attends à ce qu’il nous rejoigne. Je n’ai pas vraiment d’inquiétudes.”

Et puis le journaliste d’ESPN, Jake Trotter, a relayé la confirmation de Kyler Murray quelques heures après la sélection du joueur à la MLB Draft : il sera bien au poste de quarterback avec les Sooners à la rentrée, avec l’accord de la franchise professionnelle de baseball.

En sachant que la depth chart d’Oklahoma au poste de quarterback est plutôt fine cette saison, Kyler Murray revient auprès des Sooners pour enfiler le maillot du quarterback titulaire.

A la suite d’une saison freshman décevante à Texas A&M et d’une année passée sur le banc d’Oklahoma, le quarterback des Sooners a suppléé Baker Mayfield que lors de rares occasions la saison dernière. Il termine 359 yards et 3 touchdows à la passe, ainsi que 142 yards à la course.

Il a tout de même montré des signes talentueux lors de son début de carrière à Texas A&M, bien que son inexpérience a provoqué un certain nombre d’erreurs. Il a cumulé 686 yards, 5 touchdowns et 7 interceptions à la passe en 2015, tout en ajoutant 335 yards et 1 touchdown à la course.

N’existe-il pas un souci d’éligibilité pour un joueur professionnel en NCAA ?

Difficile de croire que Kyler Murray ne signe pas le contrat de près de $5 millions offerts par les A’s d’Oakland en MLB. Ainsi, la véritable question à l’heure actuelle et de savoir à quel moment arrêtera-t-il de jouer au football.

Outre ses qualités athlétiques, que l’on peut apercevoir sur un terrain de football, Kyler Murray a montré de bonnes aptitudes sur un terrain de baseball tout au long de la saison avec Oklahoma.

L’outfielder excelle à voler des bases en position de leadoff et possède une distance de couverture défensive assez importante. Et malgré une attention relative portée au baseball (il n’a pu rejoindre l’équipe de baseball qu’après la saison de football, en janvier), Kyler Murray a tout de même cumulé 10 home runs (2ème meilleur total des Sooners) et 10 bases volées en l’espace de 51 matchs, en plus de très bonnes statistiques à la batte.

En signant un contrat professionnel avec les A’s, il abdique ainsi son éligibilité de joueur universitaire… en baseball, uniquement. Andy Staples de Sports Illustrated rappelle que le règlement universitaire autorise un athlète-étudiant à être professionnel dans un sport et conserver une éligibilité universitaire pour un second sport.

Kyler Murray peut ansi devenir un joueur professionnel de baseball (et accepter le contrat de $4,7 millions offerts par Oakland) tout en continuant à joueur au football universitaire avec Oklahoma.

De nombreux joueurs par le passé ont signé un contrat professionnel en baseball et ont continué leur carrière de joueur de football universitaire en parallèle. Russell Wilson, quarterback de NC State en 2010, a été sélectionné au quatrième tour de la MLB Draft par les Rockies de Colorado (avec un bonus de $200,000 à la signature) et a mené le Wolfpack à l’automne en football. Plus tôt, en 1998, le running back et vainqueur du Heisman Trophy, Ricky Williams, a alterné son temps entre les Longhorns de Texas en NCAA et les Phillies de Philadelphie en MLB.

La différence entre ses deux joueurs et Kyler Murray : ils n’ont pas obtenu de contrat à près de $5 millions comme le quarterback actuel d’Oklahoma.

Combien de temps continuera-t-il à jouer au football à Oklahoma ?

Un tel investissement de la part d’Oakland montre l’intérêt majeur de la franchise envers le jeune joueur et assure une carrière solide de joueur de baseball à Kyler Murray.

Il n’a pour le moment que très peu montré ses capacités de joueur de football, et les chances qu’il obtienne un contrat identique en NFL sont très minces. Et puis, avec une carrure assez frêle pour un joueur de football au poste de quarterback (1m78 pour 86 kilos), le fait d’être poursuivi par des monstres physiques sur les lignes défensives adverses amenuise également ses chances de performer au meilleur niveau, en plus du risque de blessures.

La conférence Big 12 demeure un terrain de jeu plutôt agréable pour un quarterback dual-threat tel que Kyler Murray, d’autant plus que l’adversité défensive n’est pas aussi puissante qu’elle peut l’être en NFL.

Il jouera en 2018 avec les Sooners pour compléter son année junior, c’est d’ores et déjà une certitude. Mais un choix crucial aura déjà lieu au printemps prochain : faut-il revenir pour une ultime saison universitaire à Oklahoma ?

Avec un diplôme en poche, il peut s’envoler sereinement pour la ligue professionnelle de baseball sans craintes… à moins que le challenge sportif d’une saison senior avec les Sooners l’intéresse.

Et faudrait-il encore obtenir le feu vert des A’s d’Oakland, soucieux de la santé de leur nouvelle pépite.