Une belle histoire est en train de se nouer du côté de Chicago grâce à Kezo Brown.

Cette information est passée inaperçue dans le paysage universitaire mais Chicago State vient de frapper un énorme coup au sein de la promotion 2018. L’arrière Kezo Brown, actuellement classé 3-étoils dans sa classe de freshmen, a révélé sur les réseaux sociaux son choix d’université et il a surpris tout son monde en n’allant pas à Nebraska ou encore Kansas mais bien à… Chicago State !

Oui, c’est historique. Tout simplement.

Kezo Brown est l’un des prospects les plus côtés de la région de Chicago, évoluant dans le célèbre lycée de Simeon, qui a vu passé, entre autres, des joueurs comme Jabari Parker ou encore Derrick Rose.

Le talentueux arrière a amené son équipe au sommet de son Etat avec notamment un match à 26 points pour le titre du “Chicago City”, rencontre qui se déroulait sur le parquet de… Chicago State, bien évidemment. Malgré l’intérêt de grands programmes comme Kansas, Nebraska, Illinois ou encore Villanova, Chicago State a tenté l’impensable sur Kezo Brown en lui offrant une bourse.

Pensant que cette requête n’allait pas aboutir, le coaching staff continuait d’écumer les circuits lycéens pour construire la promotion de recrutement 2018. Puis, ce 11 juillet a résonné comme un moment d’histoire, aussi inattendu que splendide.

Chicago State rafle la mise et obtient l’accord du prospect afin de rejoindre le campus en 2018. C’est assez indescriptible pour un programme qui n’affiche qu’un peu plus de 23% de victoires sur les sept dernières saisons. Avoir l’accord d’un tel prospect est un cadeau du ciel.

Cela tombe au meilleur des moments tant le programme est à l’agonie, surtout financièrement. Nul doute qu’avec l’arrivée de Kezo Brown, les soucis se régleront en partie et que Chicago State obtiendra de nouveau quelques spotlights.

C’est aussi une victoire pour le head coach du programme de basketball, Tracy Dildy, qui ne lâche rien depuis 8 ans à la tête de cette équipe et qui essuie les critiques les unes après les autres sans broncher. C’est aussi sa victoire personnelle. Il y a de cela quelques semaines, il avait donné une interview et avait ouvert la porte à ce genre de recrutement, sans forcément attirer les spécialistes dans ces propos.

“Vous savez, on suit des joueurs actuellement qui font lever les foules, qui vont donner envie aux spectateurs de revenir voir un match de Chicago State et prendre du plaisir. Vous savez, ici à CSU, nous avons eu des années très brillantes mais depuis que je suis aux commandes et même avant, nous ne sommes pas pris au sérieux. Les gens regardent nos bilans, voient que l’on gagner difficilement 10 matchs sur la saison donc ne se préoccupe plus de nous. C’est triste pour les joueurs et pour mes assistants, qui se tuent chaque jour pour remettre Chicago State dans le paysage universitaire.

Je peux vous assurer que le programme de basketball se porte bien et que nous avons une formation très bonne. Mais bon, comme j’ai pu dire, les résultats ne sont pas là et tout le monde s’en fiche. J’espère que d’ici deux-trois ans, on pourra fermer quelques bouches avec une recrue de talent ou alors des bons résultats. On le mérite.”

Tracy Dildy est un homme très respecté du côté de Chicago, avec notamment des recrutements de talents du côté de DePaul au début des années 2000 comme Bobby Simmons ou encore Quentin Richardson. Rééditer ce genre de performance avec Kezo Brown entre dans cette lignée et espérons que cela impulse une nouvelle dynamique sur le campus.

Attention, il existe toutefois des incertitudes concernant le physique du prospect. En effet, il a manqué sa saison de sophomore pour des problèmes de santé, ce qui a ralentit un peu sa hype auprès des prestigieux programmes. Mais outre cela, Kezo Brown est un excellent joueur capable de nous faire regarder un match de Chicago State à 3h30 du matin en pleine semaine.

Rien que pour cela, Kezo Brown est la plus grande recrue de l’histoire de Chicago State. Et honnêtement, cela fait toujours plaisir de voir un prospect de qualité rester dans son Etat et jouer dans une équipe moins connue. Il y a du crédit à mettre à son actif au même titre que Tracy Dildy.