Le meneur de jeu décide de s'engager avec Kentucky et pourrait initier un jeu de dominos.

Les universités ont déjà en tête la saison 2018-19 alors même que la saison précédente n’a pas encore commencé. Un point essentiel est l’effectif, qui change et cela de manière plus ou moins importante selon les programmes.

Après Tre Jones (#6, 2018) et Cameron Reddish (#4, 2018), Immanuel Quickley (#8, 2018) est le troisième prospect du Top 10 a révélé son choix d’université pour le futur et c’est sans grande surprise que le meneur 5-étoiles issu du Maryland a choisi d’évoluer avec Kentucky à partir de septembre 2018.

“Tu veux jouer où des joueurs comme toi ont réussit et voir des joueurs comme John Wall, Derrick Rose ou plus récemment De’Aaron Fox, juste voir ces gars avoir du succès dans cette même situation c’est vraiment cool.” Déclare Quickley lors de son annonce.

Meneur de jeu d’1.92m, Immanuel Quickley a visité le campus de Lexington le week-end dernier. Outre Kentucky, il avait aussi les universités de Kansas et Miami (FL) dans sa shortlist. S’il n’a pas pu se rendre sur les campus des Hurricanes à cause de l’ouragan Irma, il se trouvait à Lawrence le 1er septembre dernier. Immanuel Quickley a tout de même décidé de jouer pour John Calipari après ces différentes visites.

“J’ai choisi Kentucky sur le passif de Coach Cal avec les meneurs de jeu et comment il prépare les joueurs comme moi en situation pour la NBA. Si tu travail dure et écoutes ce qu’il dit alors il me fera entrer en NBA un jour.”  Rajoute le néo-wildcat.

Il a déjà côtoyé le head coach des Wildcats avec la Team USA cet été, lors du Championnat du Monde u19 ; un tournoi où les deux hommes ont décroché une médaille de bronze.

Durant ces derniers saisons au lycée, Immanuel Quickley est devenu un très bon passeur et est aussi un joueur efficace sur les phases de pick-and-roll. Il a aussi amélioré son tir à trois points dernièrement en une arme redoutable.

Immanuel Quickley est le premier joueur de la promotion 2018 à s’engager auprès de Kentucky. Peu de doutes existent dans le fait qu’il sera rejoint prochainement par d’autres prospects élite et notamment un certain Zion Williamson (#2, 2018). Ce dernier avait annoncé il y a quelques semaines qu’il aimerait évoluer au côté du natif du Maryland.