Chris Holtmann ne voulait plus de JaQuan Lyle à Ohio State ; il essaiera de se rattraper avec les Lobos.

Alors que l’actualité en basketball universitaire se résume essentiellement au cas de Mitchell Robinson sur le départ de Western Kentucky, une bombe a surgi en fin de semaine. En effet, l’ancien joueur d’Ohio State, JaQuan Lyle, a décidé de rejoindre le campus de New Mexico pour y continuer son cursus universitaire.

“What a journey”, comme diraient nos confrères américains. Le parcours universitaire du prometteur JaQuan Lyle n’a pas été de tout repos durant ses deux années à Columbus, loin de là. L’ancienne recrue 5-étoiles à la sortie du lycée avait réalisé une année freshman convaincante, avec une moyenne de 11.2 points, 4.7 rebonds et 4.2 passes en un peu moins de 30 minutes. Les attentes sur sa saison de sophomore étaient grandes… et il a déçu.

En terme de statistiques, il n’y a pas de grandes différences avec une moyenne de 11.4 points et 4.6 passes. C’est surtout dans le comportement qu’il a été en délicatesse. Il faut dire que ce fut un peu le néant à Ohio State la saison dernière, avec une non-participation à la March Madness, ni même au NIT.

Indéboulonnable en début de saison, JaQuan Lyle a rapidement perdu sa place de meneur de jeu titulaire alors qu’il était assez irréprochable (une légère blessure à la cheville qui l’a suivie sur la saison). C’est à partir de ce moment où sa carrière chez les Buckeyes a pris un nouveau tournant…

Le changement d’entraîneur, avec l’arrivée de Chris Holtmann en provenance de Butler, allait forcément redistribuer quelques cartes. Mais avant cela, le joueur avait été arrêté en mai dans sa ville natale après avoir mis un coup de pied dans une voiture de police. Depuis, il était apparu sur le campus de Columbus mais on ne savait pas s’il était encore dans le groupe. Chris Holtman a été clair : il ne voulait pas voir JaQuan Lyle pour la saison qui se prépare.

En manque de confiance, il n’a pas mis très longtemps pour retrouver une équipe et New Mexico remporte la mise. Il ne sera pas éligible cette saison à cause de son transfert mais il lui restera deux années d’éligibilité universitaire.

C’est une réelle victoire pour le head coach de New Mexico, Paul Weir, qui dirige un programme en reconstruction après de belles saisons. Nul doute que l’arrivée de JaQuan Lyle est une excellente nouvelle dans cette perspective et cela donne encore plus de crédit aux Lobos. Le joueur sera quant à lui attendu au tournant, après quelques mois très délicats, et sa quête de rédemption commencera à New Mexico.