Sean Miller continue sa politique d'accumuler les talents, sans que cela ne fonctionne pour l'instant.

Après un long processus de recrutement, qui a vu une grande bataille entre des prestigieux programmes, la pépite de l’Etat du New Jersey Jahvon Quinerly a décidé quelle serait son université et Arizona remporte le gros lot !

C’est une très bonne nouvelle pour Sean Miller et son staff, qui ne partait pas forcément favori dans ce dossier. En effet, l’université “locale”, avait fait du meneur de jeu 5-étoiles une priorité absolue dans cette promotion 2018. Mais voilà, Arizona a sorti l’artillerie lourde cet été, avec notamment une visite du campus à la fin du mois de juillet.

Alors que l’on pensait l’affaire réglée, Jahvon Quinerly n’a pas fait d’annonce suite à cette visite et légitimement, cela a ouvert la porte à Villanova. En tout cas, c’était la tendance actuelle. Ce sont bien les Wildcats d’Arizona qui remportent la mise finalement, au détriment de Villanova, UCLA, Stanford, Virginia, Seton Hall ou Kansas.

“J’ai voulu faire mon choix rapidement car je voulais être à 100% niveau mental pour ma saison de senior au lycée. C’est un poids important qui vient de quitter mes épaules et c’est un soulagement. La décision fut délicate à prendre, toutes ces universités qui viennent vers vous, avec un projet, c’est quelque chose d’excitant. Je suis ravi d’être un Wildcat et j’ai hâte d’apprendre de Sean Miller et son staff”.

Jahvon Quinerly est un meneur de jeu 5-étoiles, #16 de la promotion 2018, qui sort d’un été assez solide en AAU. Ce n’est pas ce genre de meneur très athlétique, mais il peut changer de rythme quand il le souhaite et son footwork est ravageur. Joueur polyvalent offensivement et défensivement, c’est un leader dans l’âme, qui aura pas mal de responsabilités dès son année de freshman avec sa future formation.

Avec ce recrutement, Arizona possède une paire de meneurs de jeu pour le futur assez exceptionnelle, avec l’addition de Brandon Williams (#38, 2018), sans oublier l’intérieur 4-étoiles Shareef O’Neal (#42 et fils de vous savez qui).

Avec cinq freshmen et deux sophomores pour la saison qui arrive, plus les trois arrivées (qui en appellent d’autres) dès la saison suivante, le futur s’annonce une nouvelle fois radieux sur le campus d’Arizona. Sean Miller continue sa politique d’accumuler les talents, sans pour autant que cela fonctionne comme il le souhaiterait (énormément de blessures encore la saison dernière).