La clé de la réussite pour Hans Brase à Iowa State : éviter les blessures.

La carrière universitaire du prometteur Hans Brase n’a pas été celle prévue à sa sortie du lycée. Malgré tout, il n’en reste pas moins un intérieur prisé. Iowa State a raflé la mise et aura dans ses rangs l’ancien de Princeton pour la saison prochaine.

C’est un énorme coup de poker effectué par le coaching staff. Certes, le pivot est talentueux mais il est surtout blessé, trop souvent même. Une rupture des ligaments croisés du genou sur l’exercice 2015-16, saison blanche à la clé, et seulement 78 minutes sur le parquet la saison dernière. En cause ? Le même genou, la même blessure, intervenue fin novembre pour le même résultat.

Mais lorsqu’il est à 100% physiquement, Hans Brase était en verve avec Princeton. On se remémore sa saison de junior, juste avant sa première grosse blessure. Il avait terminé avec 11.5 points et 7.5 rebonds de moyenne, avec plus de 42% aux tirs et 35% à trois points !

En début de saison dernière, il était à 6.4 points, 2.8 rebonds et 1.4 passes, avec un temps de jeu limité malgré ses titularisations.

La compétition à l’intérieur pour Iowa State sera rude la saison prochaine. Sept joueurs pour deux places de titulaires, et pas forcément un joueur qui sort du lot, cela promet. Il y aura un casse-tête en perspective pour les entraîneurs, surtout si Hans Brase revient et reste en forme.